• A la recherche de la bonté (Lyly Ford)

     

    Disponible sur Amazon

    A la recherche de la bonté (Lyly Ford)


    Auteur :

    112 pages numérique (epub)

    Thème : Conte revisité

      *******

    Résumé :

    « Belle, une jeune auteure et blogueuse se retrouve obligée d'écrire une biographie sur le richissime Adam Traz, sous peine de voir son père envoyé en prison pour un crime qu'il n'a pas commis. Mais Belle est bien décidée à ne pas céder si facilement au jeune héritier et ne souhaite surtout pas aller à l'encontre de ses valeurs. Un duel de titans va s'engager entre eux deux et aucun n'est prêt à céder... »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    A la recherche de la bonté (Lyly Ford)

    14/20

     

    Lyly Ford est venue me voir avec ce conte revisité qui me disait quelque chose. Forcément, le résumé fait énormément penser à la belle et la bête. Bingo, c'est bien de ce conte que j'ai lu cette "nouvelle" écriture. Je la remercie pour ce service presse.

     

    J'aime bien la couverture, même si elle fait plus penser à un historique avec le cadre et le portrait qui pourrait faire penser à Dorian Gray.

     

    Passons à l'histoire. Qui dit conte revisité, dit forcément que l'histoire va suivre un chemin similaire. Belle est blogueuse ne mâche pas ses mots dans ses articles, voit son père partir pour tenter d'amadouer le Grand Adam Traz. Les négociations ne se passent pas comme il faut, car il se retrouve dans les geôles humides de Traz... Belle doit le secourir en écrivant la biographie de mister Adam... Sauf qu'elle ne peut pas l'encadrer et ne veut pas écrire des mensonges. Mais pour sortir son père de prison, elle le fera... Enfin elle va tenter.

     

    « C’est une opportunité à ne pas manquer. Si j’arrive à conclure un partenariat avec le fils Traz, notre boutique sera sauvée ! Nous croulerons sous les commandes, expliqua son père en transportant un second carton dans sa vieille 4L.
        Belle se retint de tout commentaire. Elle se doutait bien que le jeune homme prendrait un malin plaisir à ignorer la visite de son père. Maurice était un doux rêveur. Elle l’aida en amenant un troisième carton et il lui adressa un large sourire. Ils chargèrent le coffre ainsi que les places passager puis il se tourna vers sa fille et la prit dans ses bras.
        — N’oublie pas avant de parler que…
        — Le client est roi, je sais, Papa. Tu vas me manquer. Fais attention à toi là-bas, ajouta-t-elle, inquiète, l’analysant de ses yeux chocolat. »

     

    Je ne vais pas m'attarder sur les détails de l'histoire mais plus sur le thème d'une manière générale. Même à mon âge j'adore encore ce conte de la belle et la bête. L'original se basait sur ce qui se trouve derrière le monstre physique et laissait découvrir la douceur et son coeur qui était celui d'un gentilhomme. Dans ce conte revisité, le beau gosse, parfait en tout point, laisse un aspect froid, désagréable à son contact. (enfin pas avec les gourdes qui sont à ses pieds) C'est une opposition physique qui n'est pas dérangeante. Entre l'original et celui-ci, le conte reste lui-même. L'histoire se poursuit de la même manière avec un peu plus de volume, sauf que cela se passe à notre époque.

     

    Des incompréhensions ressortent par moment, mais il faut se souvenir que l'original est dans le même cas. Pourquoi ne pas aller voir les autorités pour sortir son père ? Le chantage est toujours une clé que les plus puissants savent user. Le paraître est le plus important pour Adam. Être le plus plus plus dans tous les domaines sauf qu'il garde un secret bien caché. La découverte de ce secret va rendre Belle différente. De passablement énervante, agaçante, casse-pied et j'en passe, elle va découvrir qu'Adam n'est peut-être pas si mauvais qu'il en a l'air. Il y a une raison pour laquelle il est ainsi.

     

    « Belle ouvrit de grands yeux et le jeune homme ricana.
        — Oh ne t’inquiète pas, je ne te demanderai pas de te joindre à mes sexcapades !
        La jeune fille serra les poings. Il lui adressa un clin d’œil puis se releva et s’avança vers une des carafes en cristal remplies de liquides ambrés qui trônaient dans un coin de la pièce. Il en déboucha une puis se remplit un verre qu’il porta à ses lèvres. Il tourna ensuite la tête vers Belle.
        — Un petit verre pour fêter la bonne nouvelle ?
        Belle poussa un cri de rage en refermant la porte de sa chambre. Il avait bien réussi son coup et maintenant, elle allait devoir le supporter à longueur de journée. Pourquoi n’avait-elle pas simplement écrit son torchon quand il le lui avait demandé deux semaines plus tôt ? Pourquoi avait-elle continué de lui dire chaque jour qu’elle n’écrirait rien d’autre que la vérité ? Si la mésaventure du premier soir restait un souvenir frais dans sa mémoire, elle n’osait imaginer ce dont elle serait témoin pendant le voyage du lendemain…»

     

    Certaines situations sont cocasses, d'autres un peu plus piquantes. La rose, la prison, le chantage... sont comme une ligne directrice, sans cela, il aurait été difficile de garder l'histoire. Mais malgré tout, je me doutais que l'histoire allait dans le même sens que le vrai conte. Le chemin est différent, ce qui est appréciable. Entre les deux c'est explosif ! Entre douceur, tendresse et maladresse, sans oublier le sarcasme !

     

    Je trouve juste dommage que nous n'ayons que le point de vue de Belle, car même si nous voyons les changements sur le second personnage, j'aurais aimé avoir ses pensées par moment. Concernant Adam  il est quelque peu étrange. Niveau nourriture il consomme la malbouffe, pourtant il y a des légumes partout dans la maison... Serait-ce pour Belle ? Il n'aime pas les médecins ou les hôpitaux, mais fais le contraire de ce qu'il dit. Hum, serait-il lunatique ? Probablement. Il se dévoile au fur et à mesure.

     

    « La journée était l’une des plus belles de la saison. Le soleil brillait haut dans le ciel et les oiseaux chantaient une douce mélodie qui fit sourire la propriétaire de la Ford en train de se garer dans l’allée. La jeune femme aux longs cheveux bruns porta une main en visière devant son visage et afficha un large sourire en apercevant la bâtisse en face d’elle... Nostalgique, elle se remémora quelques bons souvenirs liés à cet endroit... Elle soupira... Il lui avait fallu tout ce temps pour se reconstruire, terminer son livre et enfin pouvoir revenir chez elle... Elle n’avait plus écrit un seul mot sur son blog depuis... »

     

    En conclusion, une idée originale, prenant un ancien conte pour le mettre au gout du jour. Quelques moments sarcastique, épineux, sournois et agréable. J'ai passé un bon moment de lecture, mais je dois avouer que je préfère la véritable histoire.

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    Challenge 50 romans en 2017

     

    #challenge50romansen2017

     

    « Gaby ou l'échange de servitude (JSM)L'assoupi (Jennifer Tellier) »

  • Commentaires

    8
    Lundi 13 Février à 07:35

    Je ne suis pas spécialement tentée ! 

      • Lundi 13 Février à 21:16

        On ne peut pas être tenté par tout non plus :)

    7
    Vampilou
    Samedi 11 Février à 17:16
    Ah, il est toujours difficile de détrôner une histoire aussi culte !
    6
    Samedi 11 Février à 09:06

    Ce roman m'intrigue pas mal , j'aime beaucoup les réécritures de contes. Je vois que celui ci te laisse mitigée sur certains points , c'est le risque avec ce genre. Je reste tout de même curieuse de le lire.

      • Samedi 11 Février à 18:55

        Je me doutais qu'il ne serait pas aussi bon que la vraie histoire, mais il est pas mal à lire tout de même :)

    5
    Samedi 11 Février à 00:20

    Merci pour la découverte, pourquoi pas ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :