• Aurores Boréales, tome 1 : Changement de marée (Freya Barker)

     

    Aurores Boréales, tome 1 : Changement de marée (Freya Barker)

    Disponible sur le site de l'éditeur

    Amisseum, tome 1 : les terres inconnues (Maes Larson)

    Auteur : Freya Barker

    375 pages numérique (epub)

    Thème : Romance Contemporaine

    *******

    fait partie de la série

    Aurores Boréales

     

    Résumé :

    « Quel impact cela aurait-il si tout devenait brusquement noir ? Pour Mia, un trajet en métro bondé change toute sa vie. Se retirer dans une région désertique l’aide à faire face à un monde soudain trop bruyant, trop turbulent. Confinée en toute sécurité dans un petit chalet sur le lac, elle n’est pas préparée au voisin qui emménage de l’autre côté de la baie.

    Une blessure rédhibitoire pour sa carrière a définitivement mis Jared sur la touche. Sa réputation comme « Le Fonceur » ne survivra pas aux responsabilités imprévues qui l’attendent. Loin des yeux du public, il s’adapte à sa nouvelle réalité, sous l’observation silencieuse de l’ermite intrigante de l’autre côté du lac. »  

     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    17/20

     

    Merci aux éditions Juno Publishing pour m'avoir fait découvrir cette histoire.

     

    L’agoraphobie est la peur des lieux d’où il serait difficile ou gênant de s’échapper ou d’être secouru. L'agoraphobie est une maladie reconnue qui n'est pas juste pour être dans le coup. Avoir peur de quelque chose est problématique et lorsqu'il s'agit pour une femme de travailler dans une clinique et de mettre au monde des bébés, la peur de ces lieux, même si elle les connaît parfaitement ne va pas l'aider. Mia est réputée dans son domaine, mais il y a plus d'une dizaine d'années, un accident l'a traumatisé, à vie. Mia disparait de la circulation et prend une petite maison, plus précisément un chalet dans un recoin reculé, près d'un lac pour y vivre en autarcie, ou presque. Cet accident l'a forcé à devenir une autre, une femme qu'elle en reconnait pas. Même si son envie de revenir dans la réalité, dans ce monde où tout le monde avance d'une manière ou d'une autre, elle n'y arrive pas. Cette peur est ancrée en elle, impossible de sortir de chez elle et d'aller faire des courses sans ressentir cette panique qui la bloque. Tremblements, sueur froide, vertige, Mia se pousse comme elle peut lorsqu'il faut vraiment aller chercher de quoi se nourrir. Mais c'est toujours la même chose : la maladie la gagne et elle se retrouve dans le bureau du directeur pour respirer, un employé serviable ayant rempli son coffre. C'est pour cela qu'elle se fait livrer. C'est pour cela qu'elle adore ses voisins d'en face, un couple de personnes âgées calme, serein, qui ne s'occupe pas d'elle.

     

    Hide GIF | Gfycat

     

    Mais ils ont vendu à un homme qui va avoir quarante ans. Et il faut dire qu'il est bruyant, surtout avec miss blonde à forte poitrine refaite, cul nu sur le dock devant tout le monde. Enfin juste devant Mia qui ne s'attendait pas à ça. Une centaine de mètres les séparent, mais le premier contact avec les nouveaux voisins doivent être ceux qui restent. Pour le coup, Mia ne veut rien de tout cela, ni bruit, ni homme qui s'amuse sexuellement à la vue de tout le monde, rien de tout cela. Lui, c'est Jared, ancien joueur de Hockey qui est à la retraite prématurément suite à une blessure du genou qui ne se remettra pas. Jared est le type même du dragueur invétéré, aimant les femmes, la fête et tout ce qui va avec. Nous ne le connaissons pas, Mia non plus et l'auteur ne nous en dis que très peu. Il s'agit surtout de ce que la meilleure amie de Mia découvre et de ce que cette dernière voit. Une blonde un jour, une brune enceinte jusqu'aux yeux le lendemain. Au lieu de réfléchir, elle a déjà une idée sur le loustic et forcément ce n'est pas très bon pour Jared.

     

    Deux personnages qui sont si réels qu'ils ont dû exister à un moment donné quelque part sur cette terre. Mia cherche à redevenir elle-même, tout du moins une part d'elle veut s'en sortir, avec son thérapeute, une autre aimerait rester enfouie profondément avec son chien. Rencontrer des gens, leur parler, visiter des lieux c'est au-dessus de ses forces. Jared est à la retraite anticipée et s'autorise une dernière folie avant de récupérer sa sœur, Jordy, 36 ans, enceinte d'un mec qui s'est tiré dès qu'il a su. Je vais passer très vite sur ce type qui a perdu une personne formidable, un bébé adorable qui adore les bains. Au moins, nous distinguons que pour elle, quelque chose de beau se produit, lentement et surement. Concernant la rencontre entre Jared et Mia, on va oublier la toute première où elle découvre ses fesses nues à l'autre bout de la voie, est terrible. Jordy et Jared sont dans un bateau. Qui vient sans prévenir ? C'est bébé qui veut sortir et très rapidement. La manette du bateau qui ne fonctionne pas, il est en plein milieu et personne à l'horizon. Personne ? Non, il existe une irréductible adoreuse de son canoé ou kayak qui aime parcourir le lac quand il n'y a qu'elle. Et là, tout dérape.

     

    Nous découvrons une femme qui est fixé sur un point, patiente, calme, déterminée à faire sortir ce petit être du ventre de sa maman le mieux possible. Ce n'est plus la Mia qui a peur de tout et tout le monde, c'est LA sage-femme qui est en marche et rien ne peut l'arrêter. Elle sait ce qu'elle fait et par là-même, elle montre que son métier, même si elle ne l'a pas pratiqué depuis des années, est plus que compétente. Jared, quant à lui est perdu, définitivement perdu. Lui qui comptait attendre à l'extérieur de la salle d’hôpital que sa petite sœur accouche, il est aux premières loges. Et déteste cela ! Sans compter que Mia pense qu'il est le compagnon de la future maman, voila de quoi jouer sur plusieurs tableaux en même temps.

     

    Au départ, la relation entre eux tous est un bel ensemble. Le fait que les personnages sont dans la quarantaine (ou pas loin) m'a également plu, beaucoup. Les actes sont plus réfléchis, les mots aussi. Bien entendu il y a l'impétuosité de certains personnages qui donne du peps au récit. Jared ne force rien et veut montrer qu'il a changé, qu'il n'est plus cet homme qui trainait un peu partout. Il cherche à comprendre comme une femme comme Mia peut avoir deux personnalités si distinctes, jusqu'à ce qu'elle s'ouvre à lui. Qui fera de même. C'est un point crucial pour comprendre comment les personnages ont avancé, chacun d'une manière différente. Il n'y a pas de plus rapide ou de plus compliqué, le corps, le cœur et l'esprit doivent se mettre en harmonie pour un être humain afin d'avancer. Le temps est un ami pour eux deux, pour fracturer la coquille qui entoure Mia. Rien n'est simple, ce n'est pas en une journée qu'elle se libère, ni même qu'elle se libèrera totalement. C'est un apprentissage que l'auteur nous montre. Un chemin difficile, mais qui vaut le coup d'être vécu.

     

    Aurora Boreal GIFs - Get the best GIF on GIPHY

     

    L'histoire démontre que la facilité est juste illusoire, car il faut travailler dur pour obtenir réellement des résultats. Entre Mia et Jared et Jordy, il se crée un lien unique sans qu'aucun d'entre eux ne se rend compte de suite. Un bébé est une venue magique, magnifique. Il suffit juste d'un petit être pour créer une famille. Et la famille reste soudée, à tout prix. Jordy a une belle âme et une vision parfaite de ce qui se déroule devant elle. Sa compréhension de Mia est très pratique pour Jared qui serait capable de foncer quand il ne faut pas et d'attendre au mauvais moment. Bien entendu, la célébrité de Jared va mettre des ennuis dans cette histoire. Créer des histoires et montrer du doigt certain point. Malgré tout, la situation reste logique du point de vue réel.

     

    Ce n'est pas la romance qui m'a plu le plus, même si elle va au rythme de Mia, avec lenteur, avec appréhension. Ce personnage essaye de tout son coeur de sortir de cet spirale infernale. C'est ce point qui est le plus intéressant, car l'auteur prend le temps d'expliquer, de montrer du doigt ce qui peut arriver sans qu'on s'y attende. Ce n'est pas forcément un choix de vivre loin des autres, parfois l'esprit est si meurtrit qu'il ne supporte plus rien, pas même le reflet d'un miroir. Le récit est simple et efficace. Quelques rebondissements suite à la vie passé de Jared, mais plus aurait plombé le texte. Mia est déjà assez complexe pour rajouter des choses supplémentaires qui auraient fait perdre du sens à l'histoire. C'est également ce besoin de donner sa confiance et de l'avoir en quelqu'un d'autre, qui est un point intéressant. Ce n'est pas juste une belle gueule, ou un beau corps qui peut tout faire. Il faut aussi des actes pour le prouver qu'on puisse être un être de confiance.

     

    En conclusion, une histoire que j'ai beaucoup apprécié pour tous les points nommés au-dessus : des personnages qui semblent réels, un fil conducteur complexe, un combat journalier pour aller mieux, une relation qui prend son temps, une famille qui se crée avec tout ce que cela comporte : les bons et les mauvais côtés. C'est une très belle histoire qui m'a fait rêver.



    « Depuis que Mia m’a réveillé sur le dock pour regarder l’aurore boréale, un spectacle que je ne me serais jamais attendu à voir de toute ma vie, j’éprouve ce sentiment renouvelé d’avoir un but. Je ne cherche plus ma place, je sais que je l’ai trouvée. Dans l’équipe, chez moi, avec Mia et même avec ma sœur, qui semble avoir trouvé son propre rythme. Avec LeBlanc.
    Jordy est rentrée à la maison le lendemain de notre spectacle nocturne, toute excitée. Apparemment, ils l’avaient vu aussi, depuis la terrasse de John. J’avais fait de mon mieux pour ne pas penser à ce qu’elle était peut-être en train de faire au beau milieu de la nuit. Je l’ai peut-être vue donner naissance à un bébé, mais je préfère quand même penser à ma sœur comme à une jeune femme innocente ayant besoin de ma protection. »
     

     

     

    « L'éveil de l'ombre, tome 1 : la traque (Tiphaine Levillain)Moi, Meallan, fils et petits fils de mage : série (Laurence Colin) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Mardi 16 Juin à 16:52

    Je ne sais pas trop si je le lirais mais ton avis enthousiaste fait plaisir à lire

      • Mercredi 17 Juin à 18:11

        Merci beaucoup, j'essaie toujours de voir le bon côté et quand j'aime c'est encore pire xd Donc là tu as l'échantillon de la lecture que j'ai beaucoup aimé :p

    9
    Mardi 16 Juin à 14:27

    Je veux la même bougie :p 

    Il m'a l'air vraiment pas ce titre, je note !

      • Mercredi 17 Juin à 18:07

        Alors pour la bougie je t'avoue que j'ai dû l'acheter dans un Cora il y a longtemps :p

        Super, j'espère que tu aimeras :)

    8
    Kimysmile
    Mardi 16 Juin à 06:51
    Je te rejoins totalement sur cet avis :-)
      • Mercredi 17 Juin à 18:06

        Super, j'avais bien compris que celui-ci t'avais plu beaucoup beaucoup ^^

    7
    Vampilou
    Lundi 15 Juin à 19:13
    Ah, celui-ci, j'avoue qu'il me fait extrêmement envie !
    6
    Lundi 15 Juin à 19:11
    Satine's books

    Purée, je le veuuuuuuux

      • Lundi 15 Juin à 20:11

        Mdr, du calme poussinette xD Va chercher bonheur, va !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :