• Blackely, gardienne de la nuit, tome 2 (K. Aisling)

     

     

    Evan, tome 1 : le repos du guerrier (Kim Galé)

     

    Disponible sur Sharon Kena et Amazon

     

    Love in 56K (Clémence Godefroy)

    Auteur : K. Aisling

    274 pages numérique (epub)

    Thème : Bit-lit

    *******

    Fait partie de la trilogie

    Blackely, gardienne de la nuit

     

    Résumé :

    « Une ombre meurtrière s’abat sur la ville et exécute sans sommation les vampires et leur famille, immortelle ou non. La meute de loups-garous menée par Alec en subit également les frais, surtout avec la venue de Félins qui n’ont pour but que de planter leurs griffes sur son territoire pour s’en accaparer. L’Ordre Lumière est bien plus dangereux que je le croyais et je crains pour la vie de mes amis.

    L’horreur de ces actes barbares restera à jamais gravée en moi, tout comme l’amour que me porte Laurent. Les évènements futurs bouleverseront l’existence de bien des personnes et tous seront dans l’obligation de prendre une grave décision : subir ou combattre !

    La grande faucheuse aura du travail, mais elle devra patienter encore un peu avant de m’inviter sur son domaine. Ma mission est loin d’être terminée. Seulement, le temps ne joue pas en ma faveur… » 

     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    18/20

     

    Je remercie la maison d'éditions Sharon Kena pour cette nouvelle lecture. J'avais apprécié le premier tome et c'est donc avec joie que j'ouvrais ce second, que j'ai trouvé meilleur. Autant le dire de suite, voilà vous pouvez passer votre chemin maintenant que vous savez qu'il est mieux que le premier, ou au contraire continuer à lire afin de voir ce qu'il y a qui pourrait vous intéresser.

     

    Blackely est toujours en proie avec la faucheuse, mais avant qu'elles ne se rencontrent, elle va devoir remonter les manches et faire en sorte que l'Ordre Lumière s'éteigne. Nous avions la découverte dans le premier tome, celle des personnages, mais aussi ce qui fait qu'ils sont eux. Ici, nous les suivons dans leur quête de vengeance, de paix et d'amour. Enfin sur le dernier point, il vaut mieux oublier. Pour les uns comme pour les autres, rien n'est vraiment simple. Il faut savoir jouer double jeu, voire plus, foncer dans le tas, réfléchir par moment et surtout penser que tous ne sont pas des monstres. En parlant de montres, ils ne ressemblent en rien à ce qu'on pourrait croire. Ici les bêtes poilues et dents acérées sont ceux qu'il faut protéger des deux pattes : les humains, en quelque sorte. La guerre est sous-jacente, il suffit d'une simple étincelle pour que tout parte en vrille.

     

    « Les jours qui suivirent, j’avais les nerfs à fleur de peau. Les révélations de Granny m’avaient perturbée et je ne cessais de la harceler pour savoir si elle avait trouvé une parade aux effets du tatouage. La pauvre femme me rassurait du mieux qu’elle pouvait en affirmant qu’elle poursuivait les recherches auprès des sorcières les plus douées de son coven et qu’Artis faisait de même de son côté.
    Cassy avait tenté de me parler, néanmoins un simple regard de ma part l’avait fait taire. En prime, Zaac m’avait bien irritée et ne cessait de vouloir me filer le train. Résultat, ses potes l’avaient récupéré salement amoché après que j’eus passé mes nerfs sur lui. Désormais, Boris m’observait avec prudence et je n’avais plus les membres de l’Ordre collés aux basques. Mon père m’avait convoquée à ce propos. J’eus droit à une bonne engueulade suite au mauvais traitement que j’avais fait subir à mon ex, mais j’eus gain de cause.
    Il ne me restait plus que les garous. Et aussi étrange que cela puisse paraitre, ils ne me dérangeaient pas. Samuel était discret et savait comment me prendre. Auprès de lui, j’arrivais presque à oublier mes soucis...»

     

    De l'action, de la trahison à foison et des "mais-on-ne-m'a-rien-dit" ou "je-ne-suis-pas-au-courant", bref des personnages qui ont tellement d’œillères qu'ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Les loups, les lions, les vampires, les ancestraux, les sorcières, la gardienne de la nuit, tous se mettent d'accord sur le fait de travailler ensemble, afin de faire tomber ceux qui veulent éradiquer tout ce qui n'est pas à 100% humain. La prise de pouvoir ne se fait pas sans accroc. Chacun voudrait rester dans sa petite vie sans souci, mais les félins sont capables de tout pour obtenir gain de cause. Enlèvement, séquestration, viol, torture, tout est bon du moment que cela marque le coup et les esprits ! Pour ma part, il y a forcément un traître qui n'a pas été découvert, car comment serait-il (ou t-elle) au courant pour Maureen ? L'avenir est bien compromis pour ceux qui entourent Blackely et pour elle-même.

     

    C'est une jeune femme qui pense d'abord aux autres avant de pleurer sur son sort. Elle va même jusqu'à prendre du temps pour réconforter ceux qui vont rester (enfin en théorie, car la trilogie n'est pas terminée). Vivre normalement, aller en cours, continuer comme si de rien n'était pour deux raisons : la première montrer qu'elle ne joue pas de double-jeu et surtout se prouver qu'elle est capable d'être une étudiante modèle. Rien n'est simple dans ce tome. L'auteur insiste bien sur le final (et j'avoue que c'est le bémol de l'histoire, le lecteur a bien compris, une fois, deux fois, un nombre incalculable de fois ce qui risque d'arriver, donc le noter si souvent, je n'en voyais pas l'intérêt) et apporte des éléments de réponses. Autour de Blackely, même si elle agit souvent seule, il y a du monde. Un amant, un patron, des amis fidèles, des frères et sœurs, une famille et bien entendu des méchants. Ces plus proches ont à coeur de l'aider et ne comprennent pas forcément qu'elle se mette autant en danger. Lorsqu'ils apprennent par sa meilleure amie ce qui se passe, c'est l'hécatombe.

     

    Laurent compte bien lui prouver son amour et sa force. Il n'est pas ce qu'il est juste par amour, il a su persévérer depuis des années et avoir ce statut en travaillant. Cassy sa meilleure amie est dans le secret qui la ronge, pourtant elle va réussir à se taire durant pas mal de temps. Elle va montrer des trésors de patience également et aussi une fonction particulière dont nous n'avons encore vu que très peu de choses. Samuel, Zaac, Brand, Arthurus, Ethan, Granny, Boris, Alec, Stan et quelques autres gravitent autour de notre héroïne qui aurait besoin de vacances. Certains sont de fidèles amis, d'autres vont le devenir, d'autres encore deviendront de simples cadavres. Autant dire les choses comme il faut. Des morts, il va y en avoir. L'action ne se résume pas aux combats, mais aussi à tout ce qui les prépare. Les entraînements, les courses-poursuites, les courses à pied dans la nuit, les filatures qui ne finissent pas forcément comme ils le désirent, la surveillance permanente pour tout et rien. Les nuits ne sont pas assez longues et les menaces bien trop présentes. 



    « J’étais abasourdie par cette révélation. Cassy entra dans la cuisine à cet instant et lança un bonjour guilleret. Elle s’aperçut de mon manque de réaction et demeura muette. Je compris qu’elle interrogeait son amant en silence. L’Iroquois s’était habitué avec facilité aux capacités de sa sorcière de petite amie.
    – Blackely, poursuivit Boris, j’ai ôté la vie ce jour-là et ce n’était pas un vampire. J’étais si furieux que j’ai brisé la nuque du gars !
    – Et tu as gardé ça secret ?...»


    Des surprises, le livre n'en manque pas. Il n'existe pas que les sorcières et "métamorphes", il y a bien d'autres espèces plus rares qui font leur apparition. Celle du final est trop "petite" pour être vraiment acquise. Disons que nous n'avons pas le temps de comprendre ce qui se passe que les mots "à suivre" font leur apparition. Non, mais c'est quoi ce délire ??? OK, j'avoue j'ai piqué cette phrase à Jumanji, mais elle va super bien avec la scène. Concernant les tatouages, je connaissais déjà le début de signification de certains et d'où ils proviennent. J'aime la façon dont l'auteur les a mis en valeur, ils sont aussi importants qu'un personnage, car ils ne sont pas là pour faire jolis. Pas mal de rebondissements et il vaut mieux bien lire chaque phrase pour ne pas se perdre en chemin. Il y a tellement de personnages qui jouent des doubles jeu qu'il vaut mieux ne pas rater un passage.

     

    En conclusion, un second tome qui m'a plu. L'histoire est pleine de rebondissements avec un final, grrrrr. Impossible de ne pas se tirer les cheveux lors de cette grande bataille. Vivement le dernier tome pour savoir ce qu'ils vont tous devenir, enfin les survivants, bien entendu mouahahah !

     

    Lectures/Avis en cours

     

    « Des mots sur vos lèvres # 112L'Exécutrice, tome 2 : Trahisons (Jennifer Estep) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Vampilou
    Vendredi 9 Août à 16:53
    Contente de voir que cette suite est toujours aussi bien !
      • Vendredi 9 Août à 18:29

        Oui, j'ai hâte d'avoir la suite, mais bon va falloir ronger mes ongles pour cela xd

    3
    Vendredi 9 Août à 16:22

    Quel enthousiasme ! J'espère que la suite sera à la hauteur de tes attentes

      • Vendredi 9 Août à 18:29

        Il va falloir attendre un an !!!!!! Arf :)

        Merci yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :