• Hex in the city, tome 2 : Die with style (Dorian Lake)

     

    Hex in the city, tome2 :  (Dorian Lake)

    En vente sur Amazon et Noir d'Absinthe éditions

    Jeu obscur, Episode 1 (Mell de Pouhindeu)

     

    Auteur : Dorian Lake

    196 pages numérique (epub)

    Thème : Urban fantasy

      *******

    fait partie de la série

    Hex in the city

    Résumé :

    « Taylor remplace au pied levé une chanteuse de rock disparue sans crier gare, alors qu’une nouvelle menace, aux beaux yeux bleus et à l’accent so british, arrive en ville.

    À la croisée des chemins entre fantasy urbaine et polar, découvrez la suite des aventures de Taylor, Lionel et Jake dans un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    La citadelle des monstres, tome 2 : l'ombre du faës (Laura Black)

    18/20

     

    Je remercie de nouveau Dorian ainsi que la maison d'édition  pour la lecture de ce second tome. La couverture est tout aussi belle que celle du premier épisode.

     

    « Toute cette affaire est donc personnelle. Ce n’est pas un hasard si cette créature s’en est prise à Kathy. C’est même plein de sens, et le message est clair : la chasse a commencé. Une nouvelle fois… »

     

    Le début commence par la disparition d'une chanteuse. Par qui, ou par quoi ? Très bonne question, elle disparaît, point final. Taylor se retrouve dans la position où elle doit prendre la place de la chanteuse autrement le groupe ne pourra pas se produire dans le bar dans lequel elle travaille. Ce qui fera que la paye sera moins grosse. Hors elle en a besoin. Apprendre les chansons en une journée va être très sportif, mais ce n'est rien comparé à ce qui traîne dans l'ombre.

     

    « La rockeuse est épuisée quand elle rejoint sa loge d’appoint, mais le public s’est montré enthousiaste et elle n’est pas peu fière de sa performance. Certes, la salle était petite et la sono laissait à désirer, mais c’est peut-être le début du succès. Dire qu’elle n’a pris qu’un seul rail de coke avant de jouer… Ses oreilles bourdonnent encore, et sa tenue en faux-cuir lui colle à la peau. Elle sent la sueur et la clope, loin de l’image glamour qu’on lui donne, mais cela lui va parfaitement.»

     

    Le monde de Taylor est une nouvelle fois mis en danger, tout comme sa vie amoureuse. Lionel, Sienna, du beau monde la convoite. Ex, nouveau, la jalousie vient mettre son grain de sel dans sa vie. Pourtant cela devrait être le cadet de ses soucis. Car la chanteuse disparu n'existe probablement plus (on le sait dès le départ, nous petits lecteurs) et son groupe n'en fait pas cas, car il lui arrive souvent de ne pas venir pendant des jours. Le monde surnaturel s'ouvre un peu plus que dans le premier. Un peu plus de monde apprend le secret de Taylor. Un peu plus de monde se dévoile. Une "bête" rode, une autre s'amuse à se venger. Les nuits ne sont plus très sûres.

     

    Lionel est plus présent dans cet épisode. On en apprend plus sur lui, son passé qui reste encore trouble. Ses sentiments, ses émotions, ses besoins de sang et sa volonté de résister. Il ne sait plus trop où il en est. Ses peurs envers une personne, le pourquoi et surtout la fin monumentale et rageante ! Cet homme a un côté très sensible, ce qui fait son charme.

     

    « Heureusement, la soirée touche à sa fin. Elle regarde sa montre, qui lui indique deux heures du matin. Lionel, son doux Lionel, est parti depuis un moment, au bras d’une catin rousse dont elle devra peut-être s’occuper. En son temps, quand elle saura s’il s’est ou non attaché à elle. Elle n’aime pas spécialement tuer ces femmes dont s’entiche l’immortel : cela ne lui apporte aucun plaisir. »

     

    On en apprend plus également sur Taylor. Une part de son passé est dévoilé, les ennuis qui sont toujours à ses trousses. Et le fait qu'elle aurait dû être considérée comme folle. Jake qui boit un peu moins, qui essaie de se rapprocher de sa fille Andréa, la cousine de Taylor. Il prend un peu plus son boulot à cœur. Et va devoir admettre des choses sur Taylor qu'il n'aurait jamais pensé. Annabelle est une femme de puissance. Elle dégage un pouvoir particulier. Et puis il y a toujours Kathy, cette femme enfant qui a ce besoin d'être entouré, choyé par un homme.

     

    La lecture est fluide. Les descriptions sont suffisantes pour imaginer les décors, les gestes. Les pensées sont bien amenées. Dorian donne les détails petit à petit. Il passe d'un personnage à l'autre, comme dans le premier épisode et cela donne plus de mouvements. Ils ont tous un lien, d'une manière ou d'une autre et ce n'est pas forcément notre "héroïne" qui est au milieu. Pourtant tout ce ramène à elle d'une façon ou d'une autre. Des liens vont se former d'une manière plutôt étrange, mais il suffit de peu, comme d'une aide providentielle pour rester en vie.

     

    En conclusion, un second épisode tout aussi addictif que le premier, avec des personnages qui évoluent, qui se dévoilent. Et un côté sombre de plus en plus prononcé. Vivement la suite !

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :
    « Prévision de Lectures #41 (Juin 2018)Echec et love (Andy Pierce) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Vendredi 15 Juin à 16:17
    Eh bien, ça donne encore plus envie quoi !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :