• Histoire officielle de l'émergence des vampires (Raymond A. Villareal)

    Histoire officielle de l'émergence des vampires (Raymond A. Villareal)

     Résumé 

     
    « À la frontière entre l'Arizona et le Mexique, le corps sans vie d'une jeune femme est découvert. Emmené à la morgue la plus proche, il disparaît rapidement dans des circonstances mystérieuses. Pour Lauren Scott, jeune enquêtrice envoyée par le gouvernement afin d'aider la police locale, ce cas n'a rien d'une affaire de routine : elle remet en question sa vision de la médecine. Car bientôt, d'autres corps s'alignent sur les tables de la morgue de Nogales avant de s'évanouir dans la nature. Tous semblent avoir été vidés de leur sang et portent une marque de morsure dans le cou. Et si cette maladie apparaît d'abord aux États-Unis, c'est bientôt le monde entier qui se trouve submergé par une pandémie.Les gouvernements, les chercheurs, les législateurs, les religieux, tous tentent de faire face. Mais n'est-il pas déjà trop tard ? »      

     Ma chronique 

     

    Je remercie la maison d'éditions Pygmalion pour m'avoir fait parvenir ce titre.

     

    L'histoire officielle de l'émergence des vampires n'est pas un fantastique traditionnel. Bien loin des vampires que nous avons déjà connu par de nombreux ouvrages, ici nous débutons auprès de Lauren Scott, travaillant pour le gouvernement qui doit déterminer les circonstances de la mort d'une femme qui est pour le moins suspecte. Avec son arrivée à la morgue, un autre corps est apparu alors que celui qu'elle devait vérifier a pris ses jambes à son cou. Et ce second corps a fait de même quelques heures après. Voleur de corps ? Apparemment non, car le vigile s'est fait frapper par ledit cadavre qui était bien debout. Si au moins cet homme était porté sur la boisson, mais non. C'est là que démarre les incompréhensions. Comme des femmes peuvent mourir, ne plus avoir de sang dans le corps et être dehors, avec des capacités hors-normes ? Une pandémie, un peu comme celle que nous connaissons en ces moments (prise de conscience, zombie attitude) qui semble entrer dans le corps et les esprits des gens et les recréer ?

     
    Ce n'est pas une histoire qui se suit comme telle, mais plutôt un dossier épais où tout est regroupé sur le sujet. Tels des mémos, carnets intimes, revue de presse, extraits d'interview et d'interrogatoires, nous avons un certain nombre de personnages qui nous entraînent dans ce qu'ils ont vécu, vu et participé. Une fois la lecture terminée, j'ai eu cette impression d'avoir un dossier sur un sujet particulier : le NOBI-virus, avec à sa charge ce qui l'entoure. Les vivants, les recrées, les politiciens, les scientifiques, la police, FBI, CIA et autres hommes et femmes de loi, tous sont concernés d'une manière ou d'une autre. Cette recréation est mise en avant avec ses points positifs et négatifs. La peur et l'espoir se partage les êtres vivants, les scientifique tels Lauren et Hector qui veulent comprendre et trouver une solution pour enrayer cette pandémie, la police qui veut arrêter les massacres... Ce virus est partout et semble réellement s'amuser avec l'étincelle de vie de chacun. Cela fait poser de nombreuses questions. Et si les Crépusculaires (pas besoin d'expliquer qui ils sont je suppose ^^) voulaient juste vivre comme un mortel ou au contraire les écraser ? Cela reste dans le domaine du flou, pour certains. Cela n'empêche pas les politiciens de se mettre en avant.
     
     
    En parlant de ces derniers, Crépusculaires ou non, les politiciens fascinent tout autant que les hommes et les femmes de la nuit. Nous nous retrouvons facilement dans notre époque avec tout ce qui est bon ou non : les réseaux sociaux, les hommes et femmes d'influence, la religion, les journalistes. Entendre sans cesse parler d'un problème ne le résoudra pas et ne fera qu'attirer la peur. Tout n'est que jeux de pouvoirs et certains sont très doués, à croire qu'ils sont à même d'avoir déjà expérimenté leur vie plusieurs fois. Et si par-dessus tout ils arrivent à mettre en place une forme de discrimination parce que des gens sont différents, cela est un bonus... L'auteur nous amène tout cela sous formes de divers documents fournis, avec de très nombreuses explications qui je dois dire, par moment sont un peu lourdes. Tout ce qui est la politique passe bien, par contre toutes les descriptions et détails sont assez difficiles à garder en mémoire et apporte pas mal de longueurs au texte. Les Crépusculaires sont des hommes ou des femmes recrées, ils sont plus fort, une grosse intolérance au soleil, la décapitation et les balles en, bref, des balles sont capables de les tuer (comme n'importe quel humain de base, qui réussirait à survivre à une décapitation ???) Ils ont montrés du doigt comme des gens malades, avec ce virus qui les infecte.
     
     
    Lauren nous raconte ce qu'elle vit depuis des mois, parlant de son travail, de ses recherches qui lui font faire des dérives, de ces courses-poursuites qui ne l'aident absolument pas à rester saine tout le temps. C'est un personnage qui est fascinant par sa façon de percevoir les choses, de voir sa famille même de loin, d'être un support pour sa petite sœur, une seconde maman en somme. Et puis il y a Hugo qui a vu ses collègues mourir, qui s'est battu contre des crépusculaires qui en voulaient au sang des humains. Il ne faut pas oublier le Père Reilly qui a beaucoup de choses à raconter. D'autres personnages sont au cœur même de cette enquête/santé/fantastique qui valent le détour. je vous laisse le soin de les rencontrer. Cette masse d'information qui englobe ces protagonistes aussi bien du côté politique que de la santé est immense qu'on pourrait croire à une réalité qui ferait froid dans le dos. En même temps, j'ai lu un article il n'y a pas si longtemps que cela sur des supers soldats qui seraient modifiés pour mieux combattre, alors pourquoi ce type de phénomène n'arriverait pas un jour ? Je sais je m'emballe ! Beaucoup de subtilités dans le texte, dans les recherches dans la construction des personnages sont mis en avant. C'est juste dommage de ne pas suivre régulièrement les personnages, on perd assez facilement le fil de l'histoire de chacun à un moment donné.
     
     
    En conclusion, un récit qui ne doit pas être pris comme une histoire linéaire, mais une compilation de documents divers qui mettent en avant la complexité de notre monde face à un imprévu. Les analyses sont poussées et la documentation est vraiment fournie. La vision des personnages est vraiment faite en fonction de leur métier et cela donne du poids à leur agissement. Malgré tout, quelques longueurs persistent entre ces pages. J'ai passé un bon moment de lecture avec ces Crépusculaires.

     

     Extrait choisi :   

     

     « À mon tour, j'ai procédé à une autopsie et j'en suis arrivée à la même conclusion. La seule origine possible de cette exsanguination se situait dans deux perforations au niveau de l'artère carotide. Il n'y avait par ailleurs aucun traumatisme, aucune contusion, pas d'égratignures ni la moindre lacération.
    Le Dr Gomez n'en croyait pas ses yeux. Pas même un couteau de boucher aurait réussi à vider le sang avec une telle efficacité. J'ai passé la première journée avec lui, à essayer de piger comment ces deux perforations avaient pu drainer le corps de tout son sang avec une telle efficacité. L'agent Miller était arrivé sur le site moins d'une heure avant nous, où il avait fait son rapport, avant d'appeler la Centrale et de nous attendre. Ça semblait tout bonnement impossible. »

     

     

    « Les Enquêtes d'Hannah Swensen, tome 2 : Meurtres et charlotte aux fraises (Joanne Fluke)Eldélaran, série (Mélodie Or) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Diament
    Dimanche 16 Janvier à 12:32
    Il m’intrigue beaucoup, le résumé promet une histoire assez inattendue !
      • Mercredi 19 Janvier à 21:19

        C'est vraiment différent de ce qui est déjà écris :)

    9
    Dimanche 16 Janvier à 09:43

    J'aime beaucoup l'idée, je note parce que ça pourrait me plaire je pense :)

    8
    Vampilou
    Vendredi 14 Janvier à 16:57
    C'est un roman que j'ai beaucoup aimé, ultra complet et riche, il sort de l'ordinaire dans ce genre !
      • Samedi 15 Janvier à 21:24

        Je suis tout à fait d'accord avec toi !

    7
    lheuredelire
    Vendredi 14 Janvier à 15:17

    Il a l'air sympa !

      • Samedi 15 Janvier à 21:22

        Il change pas mal de tout ce que j'ai pu lire :)

    6
    Dimanche 9 Janvier à 17:33

    J'aime beaucoup le principe ! Merci de la découverte !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :