• L'ombre du Phénix, tome 3 : Stryker (Lage Ender)

    L'ombre du Phénix, tome 3 : Stryker (Lage Ender)

     Résumé 

     

    « Le fantastique peut se résumer à l’irruption du surnaturel dans la réalité. Lorsque des événements inexplicables se produisent et dont l’interprétation ne se base plus que sur des apparences. Pour Leaven, Stryker en est l’exemple absolu. Cet être sorti de nulle part qui veille sur elle comme sur la prunelle de ses yeux depuis le premier jour de leur rencontre. Celui-là même qui lui a sauvé la vie et a préservé son honneur. À présent, elle en a la certitude. Elle n’a rien imaginé, même si elle est loin de mesurer les épreuves qui l’attendent à la lumière de la vérité. »   
     

     Ma chronique 

     
    Je remercie l'auteur pour m'avoir fait parvenir la suite de sa quadrilogie.
     
     
    Troisième tome de cette saga et nous approchons au but, dans le sens où une part de Stryker est dévoilé, tout comme celle de Chest et de ceux qui leurs ressemblent. Ce troisième opus est plus sombre encore que les deux précédents et là il y a vraiment du lourd. Pour ceux qui ont déjà lu les deux premiers, ce n'est rien comparé à ce que subit Leaven une fois de plus. Comment le sort peut-il s’acharner ainsi ? Leaven n'est pas au bout de ses peines, après plusieurs décès, des trahisons multiples en tout genre (famille, amis, ennemis et j'en passe) la suite n'est pas des plus réjouissantes. Les jours, les mois passent et sa santé faiblit, tout comme sa capacité à réfléchir et respirer correctement qui diminue. Elle va devoir affronter le mal absolu tout en tentant de tous les sauver. Elle a un cœur en or, mais elle ne pourra pas sauver tout le monde, tous ceux qui lui tiennent à cœur, parce que les dès sont pipés d'avance.
     
     
    Dans ce récit nous en apprenons bien plus sur le passé de Stryker ainsi que de tous ceux que nous croisons qui sont de son côté tels Ashe et K.O.. Comment ils sont devenus ce qu'ils sont et pourquoi cela se passe ainsi. C'est assez long pour comprendre qui ils sont et à la fin de ce troisième tome nous savons comment ils peuvent être en quelque sorte sauvés, mais cela n'est qu'un détail. Ici, nous les suivons tous, surtout Leaven dans son enfer personnel. Il n'y a pas d'autres mots pour désigner ce qu'elle vit depuis des mois et cela ne s'arrange pas. Même la présence de Stryker qui devrait l'apaiser ne fait que la brûler et ce n'est pas un doux euphémisme. Leur relation est vouée à l'échec, pourtant ils vont tout faire pour que cela fonctionne. Elle est jeune et a perdu tant de personnes qu'elle s'accroche à lui comme à une bouée de sauvetage. Personne ne peut nier les sentiments qui les entourent et les rapprochent, mais la lutte est constante.
     
     
    Chest est toujours présent et il fait tout pour "harceler" d'une manière ou d'une autre Leaven. Il y a quelque chose en lui qui le fait toujours tourner autour d'elle. Et lorsque nous lisons l'histoire de Stryker, nous comprenons d'où vient cette manière de vouloir faire le mal. Et le besoin d'en faire. Tous deux sont des opposés et cela ne s'arrêtera pas de sitôt. Ils portent des noms, des identités, ils sont ce qu'ils sont pour protéger pour les uns et pousser les autres à la mort. Un peu comme l'ange et le diable qui se pose sur chacune de vos épaules et vous murmurent des mots à l'oreille. Ils sont indissociables, un équilibre doit continuer et si l'un des camps prend plus de place, il y aura forcément l'autre qui reviendra sur la scène. En parlant des personnages qui se mettent en avant, nous ne pouvons pas louper Ember qui est une peste, comme la peste noire que nous avons réussi à éradiquer. Elle ferait bien de faire attention. C'est le type même de personne qui harcèle et emmène les autres avec elle pour aller écraser une autre personne.
     
     
    Les personnages sont pour la plupart évoqués sans que nous les retrouvions, je pense à Dane le frère de Leaven et Lage la meilleure amie qui sont présents dans le récit sans que nous les entendions. Nous apprenons ce qui se passe pour eux par des intermédiaires et je dois avouer que j'aurai aimé le "voir", plutôt que l'imaginer, même si nous avons une très grande idée de ce que sera leur avenir. La vie de Leaven est totalement mise en miettes, écrasée par ces camarades de classe, mais aussi par la plupart de sa petite ville qui l'a prend pour une meurtrière. Le regard des autres est si fort et si malsain que nous comprenons parfaitement bien ce qu'elle peut ressentir : trahisons, faux sourires, coups de poignards dans le dos, son destin est un chemin qui ne sera plus jamais le même, d'ailleurs quel sera son avenir ? La fin de ce troisième tome pourrait s'arrêter de cette manière, avec toutes les "bonnes" nouvelles que nous avons, mais une mauvaise est toujours présente, celle-là même qui risque de bouleverser le monde entier.
     
     
    Côté bémol, j'ai eu du mal avec Leaven et sa façon de vouloir tout gérer. Ses attitudes, ses actes, ses réflexions, par moment je n'avais pas envie de la suivre sur son terrain. Vouloir à tout prix chercher la petite bête avec la seule personne qui la soutienne m'a semblé de trop. Le peu de réconfort, elle le repousse, pour le sauver ? Ce tome est vraiment noir, sombre, avec des pensées suicidaires, des envies de meurtres, des trahisons à ne plus en finir, des jeux de massacre. C'est pesant et j'ai eu du mal à en ressortir indemne. Comparé aux deux premiers qui ont été des coups de coeur, celui-ci, même si la plume est tout aussi bonne, le contexte était trop sombre. Je n'ai pas encore commencé le dernier et je pense que ce 3ème est une préparation au dernier, car il faut bien admettre que le titre "légion" fait froid dans le dos. Je vous en dirais plus dès qu'il sera terminé bien entendu.
     
     
    En conclusion, cette suite est très sombre avec une Leaven qui est tombée en enfer. Nous avons de nombreux éléments sur qui sont réellement Chest et Stryker ainsi que tous ceux qui les entourent. Un léger espoir pour notre adolescente qui aperçoit enfin un rai de lumière, mais le prix a été très lourd à payer.
     
     

     Extrait choisi : 

      
     

    «  Haussant les épaules, je me pris la tête entre les mains. Plus le temps passait, plus je me rendais compte que les derniers mois de ma vie se révélaient être une véritable mascarade. J’avais déjà été bernée à maintes reprises, et nul doute que cela se reproduirait encore. Seulement, en arriver à un tel stade de bêtise me sidérait. J’avais écouté tout ce que Chest avait déversé, comme s’il s’était agi de la sainte parole, n’envisageant à aucun moment de remettre ses propos en question.
    En réalité, j’étais passée à côté de l’essentiel tout en plongeant ce qu’il restait de ma famille droit en Enfer, en m’isolant du reste du monde et en ignorant des signes évidents qui auraient pu me préserver. Aujourd’hui, je savais tout ou presque — quelque chose me disait que je n’avais pas fini d’en apprendre avec Ryke —, et ma vie était sur le point de prendre un nouveau tournant.
    »

     

     

    « Mercredi ciné #97, "L'île..." deux filmsDay's Reading # 214 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    10
    Lundi 2 Août à 11:15
    EmilieH

    Contente de voir que tu apprécies autant cette série. Mais je passe quand même mon tour ^^

    9
    Lundi 26 Juillet à 08:58
    Satine's books

    Ce n'est pas pour moi mais merci pour ton avis =) 

    8
    Kim
    Samedi 24 Juillet à 08:24

    Chouette que ça te plaise toujours !

      • Samedi 24 Juillet à 18:16

        Oui, toujours, même si celui-ci était plus dur psychologiquement, en tout cas plus qu'un :p

    7
    Vampilou
    Vendredi 23 Juillet à 21:25

    Une série qui me fait toujours autant envie !

    6
    Vendredi 23 Juillet à 19:42

    Tant mieux si la suite de cette série te plait toujours autant !!! :D

      • Samedi 24 Juillet à 18:11

        Pas autant que les deux premiers, mais oui, toujours dedans ! Plus qu'un à lire et je saurais tout xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :