• La confrérie des mages, tome 1 : La Renaissance (Emmanuelle Ferré)

     

     

    La confrérie des mages, tome 1 : La Renaissance (Emmanuelle Ferré)

     

    Disponible sur Amazon

     

    La lande (Seth Messenger)

    Auteur : Emmanuelle Ferré

    560 pages papier

    Thème : Fantasy

    *******

     Fait partie de la trilogie

    La confrérie des mages

     

    Résumé :

    « Les habitants de la contrée indépendante des Bocages Mauves mènent une vie paisible jusqu’au jour où ils doivent faire face à d’étranges agressions. Sachairi Correnaigh, l’Administrateur qui dirige cette contrée, comprend très vite que les responsables de ces méfaits ont recours aux forces occultes employées traditionnellement par les Mages. Sans hésiter, il fait appel à la Confrérie des Mages, une organisation veillant à ce que la pratique des forces occultes se fasse dans le respect des populations. Sachairi est alors loin de se douter que toute cette agitation n’est que le préambule d’un conflit bien plus grave qui va mettre en péril la contrée mais aussi le royaume voisin de Tanera. Et contre toute attente, les membres de la Confrérie vont découvrir que Lera, sa fille âgée de douze ans, possède des dons particuliers. Pour Lera, c’est le début d’une aventure qui la mènera aux confins du royaume de Tanera auprès des Mages. Au cours de son apprentissage, la jeune fille sera amenée à faire des découvertes sur l’origine même de leurs pouvoirs ainsi que sur son passé mais par-dessus tout, ses dons seront la clé d’un rassemblement qui permettra de faire face à une guerre menaçant tout un peuple. »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Un fruit amer (Nicolas Koch)

     

    Je remercie la maison d'éditions Amalthée, ainsi que l'auteur Emmanuelle pour m'avoir proposé de découvrir sa trilogie. C'est un livre lu fin avril, je n'ai juste pas eu l'occasion d'écrire ma chronique avant. Le livre est plus grand qu'un format A5, assez lourd également. La couverture représente bien une partie du royaume, un passage bien précis du récit.

     

    Il se passe des choses étranges dans la vallée des Bocages Mauves. Des agressions sur plusieurs "villages", des "enlèvements", des morts. Les forces occultes sont dans de mauvaises mains. L'administrateur, Sachairi Correnaigh a besoin d'aide. Il a beau avoir des hommes pour l'aider à combattre ce qui semble arriver, il ne fait pas partie des mages et ne peut user des forces occultes. La confrérie accepte d'envoyer une délégation. 5 mages vont les aider à se défendre. Lorsqu'ils vont découvrir qui est en face, c'est l'effroi, sans compter que Lera, la fille de l'administrateur ressent des choses étranges en présence de cette magie. Et si ? Et si elle avait un don également ? Un voyage vers ce qu'elle est véritablement est en marche. Qui est-elle vraiment ?

     

    « Lera n'insista pas. Elle était bien consciente qu'elle devait impérativement apprendre à maîtriser la perception de l'aura qui lui était apparue lorsqu'elle avait porté secours à Tam. De plus, les Mages de l'équipe de Graham s'étaient engager à seconder Alistair pour atteindre cet objectif. Elle devait donc faire tout son possible pour y arriver. Ils firent halte en fin d'après-midi et établirent un campement à proximité de la Valder. Le nord de la contrée des Trois Rivières était très sauvage et relativement peu peuplé. Les cavaliers n'avaient pas beaucoup d'espoir de trouver un lieu habité sur leur route et plutôt que de perdre du temps à chercher un gîte où passer la nuit, ils décidèrent de dormir à la belle étoile, ce qui n'était pas pour leur déplaire. »

     

    Le début est la mise en place et comme il s'agit du tome 1, forcément il y a quelques longueurs. J'ai dû m'accrocher pendant quelques pages pour accéder enfin à ce qui nous concerne réellement. Il est vrai qu'il faut bien indiquer qui est qui, qui fait quoi et comment fonctionne cette contrée. Je pense à cela de suite, j'adore lorsqu'il y a des cartes et nous avons la chance d'en avoir deux en début de livre ! Passé ce début, nous suivons le personnage de Lera. À peine 12 ans, c'est une enfant qui respire la joie de vivre. Avec ses frères, elle adore se chamailler et les battre à la course. Elle est curieuse de nature, a du mal avec l'autorité et sait lire. Sa mère instruit les enfants afin de leur donner plus de chance pour plus tard. Lorsque la confrérie arrive, son corps ressent une douleur, un malaise qui se prolonge uniquement en leur présence. On oublie très vite que ce n'est qu'une enfant de 12 ans de part sa façon dont elle est réfléchie. Ce qui lui sauvera les fesses à plus d'une reprise. Lorsqu'elle va suivre un entraînement, elle est très expressive voulant tout savoir. Des milliers de questions lui viennent et cela la positionne comme une perpétuelle demandeuse de connaissance. Elle est attachante malgré tout ses monologues, cela m'a bien fait rire.

     

    L'histoire n'est pas complexe au premier abord, mais plus nous avançons, plus nous en apprenons, autant sur les différentes contrées, que les personnages et surtout Lera. L'auteur a mis en place un monde avec des personnages, des us et coutumes, des idéaux et bien entendu des méchants qui veulent la peau de "tous les gentils" en quelque sorte.Un tout puissant vilain qui veut obtenir quelque chose, mais quoi ? Le traditionnel pouvoir et la mainmise sur tout le monde ? Ou bien autre chose ? C'est un perpétuel questionnement, car nous le voyons peu, mais il fait un sacrée impression. J'ai beaucoup aimé les descriptions des paysages, des gens qui gravitent un peu partout. Il est facile de les voir se dessiner au fil des pages. La famille est très importante et les relations le sont tout autant. Il y a un vrai travail sur chacun des personnages (enfin presque, car il y a encore des choses à découvrir). Eachann, Graham, Alistair, Raghmall et Kentigern vont devenir ses compagnons, de voyage, mais aussi de la confrérie. Nul besoin de cacher qu'elle va intégrer l'école pour devenir un mage. Par contre le pourquoi elle en vient là, comment elle peut avoir autant de puissance. Le qui est-elle vraiment est un point clé pour mieux comprendre ce qui lui arrive.

     

    « Lera et ses compagnons s'approchèrent de Sachairi qui avait toujours le regard rivé sur sa fille. Lera se rappela alors qu'elle portait maintenant l'uniforme de la Confrérie. Elle ne se trouvait plus qu'à quelques mètres de son père désormais. "Le moment présent est bien trop sérieux pour se laisser aller à des effusions de joie" se répétait Lera tout en réprimant une furieuse envie de lui sauter au cou. "Je dois respecter le conformisme que m'impose une telle situation" se dit-elle ensuite. Lera aperçut Niven et Edan ainsi que Rory parmi la foule qui observait la scène dans le silence le plus complet. Tout à coup, un éclat de joie envahit les traits de son père. Il regardait toujours Lera et lui sourit chaleureusement. "Oh, et puis qu'importe le conformisme !" Lera s'élança vers son père et se jeta dans ses bras. »

     

    Il y a une très grande partie du récit qui se passe sur son entraînement. Nous pouvons en apprendre plus sur la façon dont chacun gère ses dons, comment ils font pour maintenir un certain niveau, par exemple. Alistair est celui qui va l'aider à développer ses capacités. Ils ont tous les deux la même capacité que d'autres n'ont pas forcément. Cela est un plus pour elle. C'est agréable de voir comment elle s'en sort, même si c'est un peu rapide de voir une enfant de cet âge qui réussi à maîtriser ses dons si bien. au début, c'est étrange, mais au final, lorsque les doutes deviennent des certitudes, nous ne pouvons que comprendre le pourquoi elle est si douée. Il y a un grand mystère qui tourne autour d'elle et d'autres personnages. Beaucoup de secrets vont se dévoiler et même s'il en reste à la fin de ce récit, nous en avons largement assez entre ses pages. Il faut pouvoir digérer le comportement de certains protagonistes sans grincer des dents. Et puis il y a les différentes contrées, qui même si elles ne sont pas ennemis, ne sont pas forcément solidaires. Il suffit d'un rien pour qu'une alliance se forme, se reforme et ainsi permettre d'avoir un seul ennemi.

     

    J'ai beaucoup apprécié les personnages qui tournent autour de notre héroïne. Ils ont tous des rôles différents à jouer. Et tous on quelque chose à nous apprendre. Elle n'est pas seule dans l'histoire à apprendre. Car à son esprit vif et sa capacité à ingurgiter des montagnes d'informations, elle a de bonnes idées. Son destin reste mystérieux malgré tout. Le final nous laisse avec des questions. Et même si je me doutais qu'il n'allait pas disparaître, je me demande comment il va faire pour mieux revenir, s'il le peut. Les combats sont nombreux et j'ai trouvé que l'auteur se débrouille très bien pour suivre les membres de cette confrérie dans leur faits et gestes sans que nous nous perdions.

     

    Les liens d'amitié, de famille sont forts. Il n'y a pas que le physique qui compte dans l'histoire, même s'il vaut mieux être en forme pour parcourir autant de kilomètres. La magie est partout, utilisée à bon ou à mauvais escient. Dès le départ, le récit est sombre, car il y a une menace qui ne cesse de grandir. Grâce à un soupçon d'humour, le récit s'allège par moment. "Trahison" est un mot fort également. Lera va apprendre énormément en peu de temps et nous aussi.

     

    En conclusion, un premier tome qui pose les bases, continue avec des mystères pour terminer sur une guerre qui risque de faire encore plus de dégâts dans la suite. J'ai passé un très bon moment de lecture.

     

     


     Découvrez la chronique de Wolkaiw

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Prévision de Lectures #52 (Mai 2019)Top Ten Tuesday # 110 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Lundi 10 Juin à 15:59

    Je peux enfin lire ta chronique! Je viens tout juste de publier la mienne :)

    Je n'ai pas ressenti cette impression de longueur, sans doute parce que je suis de suite parvenue à plonger dans l'histoire. Un très bon premier tome qui pose des pierres solides pour l'édifice de la saga.

    Les personnages sont top et j'ai adoré l'apprentissage de Lera.

    On se doute de certaines choses à la fin et j'avoue que j'ai très très envie d'en apprendre plus avec le second volet!

      • Lundi 10 Juin à 17:17

        c'est tout à fait cela, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire au début, mais après c'était très bien.

        Pour la suite, oui j'ai déjà plein d'idées ! Je vais aller lire ton avis pour la peine :p

    3
    Vampilou
    Mercredi 8 Mai à 15:52
    L'univers me plaît beaucoup, mais le livre en lui-même sera trop imposant pour moi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :