• La légende de Yamuni: La cité de Cédiria (Jérémie Labbé)

     

    Lien pour l'acheter : Amazon

     

     

    Auteur : Jérémie Labbé

    164 pages numérique

    Thème : Fantastique

      *******

    4ème de couverture :

    « Quand une prophétie dicte le monde…

    Cédiria est une cité entourée par un désert et un océan qui bascule dans le vide au bout du monde. Sur cette cité isolée règne un empereur despotique du nom de Cléon. Un jour, une météorite traverse le ciel et s’écrase devant la cité, au centre du cratère se trouve un homme, sans nom ni mémoire, portant une marque étrange : YAMUNI

    Un roman fantastique dans la grande tradition du genre
    »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Umbrella (Mell 2.2)

    15/20

     

    Je remercie la maison Jérémie Labbé pour l'envoi de son livre en format numérique.

     

    "– T’entendre dire ça c’est déjà la première victoire de la journée. Il est temps d’y aller. La journée la plus importante de notre histoire va commencer."

     

    La couverture est jolie, harmonieuse et conforme à la description de Cédiria, la ville où la plupart de l'histoire se passe.

     

    Au milieu d'un désert et de nulle part, vie des hommes et femmes dans une pseudo crainte de leur maître tout puissant. (j'exagère pour le mot maître, mais ce n'est pas loin) Des prisonniers obligés de passer par la case prison de Doel’an (pour les bretons, Doelan existe, il s'agit d'un petit port du côté de Quimper :p) afin de se retrouver dans une arène où seule la mort est une solution. L'Empereur est un parfait petit despote qui veut le pouvoir, le dernier mot et asservir ses braves gens qui ne connaissent rien de leur monde. Mais un jour, un homme amnésique percute leur petite vie bien tranquille. Appelé Yamuni, il va alors démontrer que le pouvoir ultime de ce despote n'est en fait qu'une fausse idée reçue.

     

    "L’homme se réveilla sonné, les oreilles bourdonnantes, le corps en sueur. Il était dans une cellule sombre et humide. Il n’y avait aucune ouverture dans les murs, le sol était froid, en terre battue et dégageait une odeur de moisi. Seul l’encadrement autour de la porte laissait passer un fin trait de lumière blanche. Derrière la porte, on entendait des cris. Des cris de douleur, des cris de torture. On entendait des coups de fouet qui claquaient sur la peau d’autres prisonniers et des geôliers qui proféraient des insultes et des menaces. Ce vacarme et cette ambiance étaient le quotidien de la prison de Doel’an. L’homme entendit des bruits de pas se rapprocher de sa cellule. Le trait de lumière qui dépassait de la porte fut coupé à deux reprises. Deux gardes se tenaient derrière. L’un d’eux ouvrit la trappe pour regarder dans la cellule. L’homme fut ébloui par ce soudain trop-plein de lumière."

     

    L'histoire est rapide, les événements s'enchaînent sans attendre. L'auteur pose les bases très vite de cette ville qui est sous la coupe d'un seul homme - et grâce à son armée qui n'hésite pas à trancher dans le tas si besoin. Il faut tout de même passer le début qui est un peu répétitif, long au niveau des phrases - difficile de reprendre son souffle et deux chapitres tout au plus - par contre il y a tout de même quelques répétitions dans le reste du récit.

     

    Les personnages sont imposants. Yamuni n'a plus de mémoire et pourtant des automatismes arrivent sans crier gare. Il est doué pour les armes et pour se faire autant d'amis que d'ennemis. Il est original de partir sur un tel "problème" car sans mémoire qui sommes nous ? Un prisonnier qu'il rencontrera du prénom de Shaq va devenir son plus fidèle ami. J'ai bien aimé Jörgen, cet autre prisonnier qui est une force de la nature. J'ai aimé voir l'Empereur complètement fou, avide de pouvoir. Il est si persuadé d'être l'être suprême grâce à la lance que son aïeul de plus de mille ans à enfoncé dans la terre de Cédéria. Bien entendu il y a d'autres personnages qui sont bien présents tel Noa et ses rebelles, ou encore Oyanna.

     

    "Yamuni fut chargé par une autre des trois créatures, il esquiva plusieurs attaques. La créature essayait de le transpercer avec ses pattes. À chaque tentative Yamuni faisait un pas de côté ou une roulade et la patte pointue de la créature finissait dans le sable. Après plusieurs tentatives, elle se mit à alterner ses attaques en essayant de découper Yamuni avec ses pinces tranchantes. À chaque fois Yamuni était beaucoup trop rapide pour la créature. La bête finit par se décourager et elle se mit à pousser un cri de rage vers le ciel."

     

    Certains chapitres sont vraiment très courts, ce qui donne cette sensation de vitesse. Il y a de bonnes descriptions qui nous montre la ville et les abords sans s'attarder dessus. C'est peut-être un peu juste parfois. Par contre le final, je dirais que je l'attends encore car la fin n'en ai pas une pour moi. Il s'agit plutôt d'un arrêt sur image pour relancer le récit. alors, est-ce qu'il y a une suite ? La question a été posée à l'auteur, dès que j'aurais la réponse je le noterai. (Réponse de l'auteur : la suite est en cours) Donc il s'agit d'un premier tome.

     

    Pour ma part le terme fantastique est trop peu, pas assez, il y a un peu de steampunk dans le texte. Des aéroglisseurs et des pierres qui font la pluie et le beau temps - enfin non pas la météo, mais je ne vais pas tout révéler. Sinon il faut tout de même un public averti, car il y a quelques scènes de découpages de membres, de haches qui décapitent, d'épées qui embrochent.

     

    En bref, une histoire originale qu manque un peu de fin, un peu plus de description pour ma part. Par contre elle ne manque pas d'actions et d'imagination. Dans tous les cas, j'ai passé un bon moment de lecture.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :
    « Sortie le 20 septembre 2016 - Sharon Kena éditionsNeon Dreams, tome 3 : Missing Dixie (Caisey Quinn) »

  • Commentaires

    4
    Mardi 6 Septembre 2016 à 22:18

    Merci pour la découverte ! ça a l'air sympa :)

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 09:22

        J'ai trouvé sympa comme tout ^^

    3
    Vampilou
    Mardi 6 Septembre 2016 à 15:39
    Hum, voilà qui est bien intrigant, je me laisserai bien tenter !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :