• La liturgie des anges, tome 1 : l'idiosyncrasie (Alex Parker)

     

     

    Disponible sur Amazon

    Auteur : Alex Parker

    Éditions auto-édition

    287 pages numérique (epub)

    Thèmes : Science-fiction, thriller

      *******

    Fait partie de la série

    La liturgie des anges

     Résumé :

    « Hacker multimillionnaire sans identité et sans attache, Ted Smith ignore que les données ultrasensibles qu’il vient de dérober vont bouleverser sa vie à jamais.
    Traqué par les Services de Renseignement, il apprendra bientôt qu’il est porteur d’un effroyable virus semeur de mort. Mais ce n’est là que le début de révélations bien plus extraordinaires…

    Misanthrope pourtant doué d’empathie, Ted se refuse à excuser le comportement de ses semblables. Il parvenait jusque-là à se dissimuler aux yeux de la société… Qu’en sera-t-il à présent ?
    Qui est-il vraiment ? Quelle est l’étendue de ses pouvoirs ? Et quel est son véritable rôle ?
    Découvrez l’histoire d’un homme dont la destinée pourrait bien embraser celle de milliards d'individus, voire de l'humanité tout entière !

    « De New York à Los Angeles, en passant par Hawaï, l’auteur nous embarque dans les méandres d’un récit hallucinant et atypique, entre course poursuite aux multiples rebondissements, quête d’identité, recherche de vérité, et voyage aux confins de l’univers. » - Rebecca Greenberg. »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Le secret du vent (Mélanie de Coster)

    15/20

     

    Lorsque l'auteur est venu toquer à ma porte virtuelle, je ne pouvais pas dire non. La couverture est magnifique, j'avais déjà craqué dessus sans pouvoir rien n'y faire. Et puis le titre, surtout le sous-titre que je ne connaissais pas me donnait envie d'en savoir plus. Déjà, Google mon meilleur ami m'a indiqué ce que cela voulait dire "Idiosyncrasie". Je remercie Alex pour cette lecture !

     

    Nous suivons du départ Ted Smith, un homme doué de ses dix doigts pour hacker les plus grands, les plus riches pour que lui puisse faire de même. Un jour, il décide d'en savoir plus sur un type dans un café qui semble louche avec sa mallette a regarder un peu partout. Ted décide de voler les infos et arrive à partir sans se faire voir. Enfin c'est ce qu'il croit. Il vient de poser les pieds dans une histoire qui risque de lui faire découvrir un autre monde, mais surtout de lui montrer qui il est vraiment.

     

    « IEM… une bombe à impulsion électromagnétique. Bien sûr, dans l’affolement cela ne m’avait même pas effleuré l’esprit ! Basé sur l’émission cursive d’une très grande amplitude d’ondes électromagnétiques, ce type d’engin est capable de neutraliser n’importe quel appareillage électrique placé dans son champ d’action. Je ne pense pas que cet homme réalise à quel point nous fonctionnons de manière opposée, lui et moi. Ce n’est pas un océan, mais un univers qui sépare sa petitesse d’esprit de ma réflexion. Une chose bien différente me perturbe à cet instant. Même sous pression, je garde mon pouvoir d’analyse, et ce soir il s’est produit quelque chose d’anormal, quelque chose qui remet tout en cause… Pourquoi mes ravisseurs sont-ils toujours vivants, alors qu’ils viennent de produire de l’adrénaline en quantité industrielle, tout comme moi. Et si je n’étais tout simplement plus malade ? Ce virus n’était-il qu’éphémère ? »

     

    C'est un livre qui pourrait très facilement être mis en film. De l'espionnage, de l'action, une histoire qui a de l'originalité et surtout pas mal de "tordu" dans le récit. L'histoire démarre bizarrement et il est vrai que j'ai eu un peu de mal à accrocher. Je n'arrivais pas à voir où l'auteur nous emmenait. Un hacker oui, il vole des données encore oui, mais après ? Comment peut-il montrer un si grand aplomb sans connaître sa véritable "vie" ? Ted suit une procédure différente des voleurs habituels. Il a un aplomb impressionnant, n'a pas sa langue dans sa poche et par-dessus tout semble n'avoir peur de rien. Un petit grain de sable va bloquer sa roue et lorsque des hommes armés meurent devant lui sans raison apparente, de nombreuses questions se posent.

     

    L’enjeu est complexe. L'espionnage est mis en avant avec des moments de pure paranoïa et il y a de quoi. Qui peu faire confiance en qui ? Qui est dans le bon camp ? Et quel est ce camp ? L'organisation qui poursuit Ted est... En fait elle est indéfinissable. CIA ? DIA ? Qui est vraiment après lui. Le début est volontairement flou, enfin je le suppose. Un certain Marcus sort du lot. Il sert des intérêts dont on ne connait le but que tardivement. La science-fiction est inexistante au début, puis elle apparaît tout doucement sans prendre le pas sur l'intrigue. Elle est là, présente sans qu'elle ne paraisse dérangeante. Par contre côté dialogues et descriptions j'ai eu plus de mal avec certains termes plus soutenu, avec un univers très complexe. Je me suis même demandée si tout n'était pas un rêve d'un fou ! Car il faut bien le dire, les personnages usent de drogue pour maintenir dans un état de sommeil d'autres personnages.

     


    « Il tient deux bouteilles d’eau entre ses mains.
    —  Buvez ou partez.
    —  C’est reparti pour un tour, fait chier ! bougonne Hicks avant de me tendre nerveusement la bouteille qui m’est destinée.
    —  À présent montez, il faut agir au plus vite ! impose l’inconnu.
    Alors que nous partons à vive allure, j’observe cet individu dont j’ignore tout.
    —  Comment nous avez-vous retrouvés ? dis-je, l’œil méfiant.
    —  On t’a collé un mouchard ! Mais t’inquiète, on va-t’en débarrasser…
    L’effet de la drogue commence déjà à se faire sentir. Hicks a le regard qui s’affaisse pendant que j’éprouve une sensation d’engourdissement général. Une douce torpeur annonce les prémices de la somnolence. »

     

    C'est un livre qui nous fait nous poser pas mal de questions sur la vie d'une manière générale. Qui sommes nous ? Où allons-nous ? Que faisons-nous ? Plus Ted avance dans l'histoire plus l'engrenage s'enroule autour de lui. Comment se défaire de cette véritable toile d'araignée ? C'est un homme qui veut créer sa propre identité, sa propre vie. Les nombreuses rencontres qu'il fait le mettent toujours dans le pétrin. Impossible de deviner si son interlocuteur dit la vérité. Trahison au menu, manipulation en entrée, manque de confiance en plat de résistance et recherche du "moi" intérieur en dessert. Ajouter à tout cela du mystère, des rebondissements et des retournements de situations et vous tombez dans une histoire complexe.

     

    Les personnages sont nombreux. Ted est le premier que nous voyons, puis il y a Marcus, Lothar, Lana, Hank, Hicks, Sacha... Certains ont des rôles plus important que d'autres. Certains ont des doubles jeux. Certains n'arrivent pas à leur fins. L'auteur a crée des personnages qui ont une très bonne culture, une gestuelle logique, un phrasé conséquent. Chacun apporte sa pierre à l'histoire, de bonnes bases, un soupçon de bizarreries jusqu'à comprendre ce qui s'est passé réellement. Enfin, ça c'est utopique. La fin du livre nous apporte son lot de questions que nous avons envie de découvrir. Et puis il y a un petit "truc", un petit quelque chose qui fait que Ted est particulier, indispensable à l'organisation qui réussira à le garder.

     


    « Il m’est désormais possible de mettre un visage sur ce nom… Mais qui est-il ? Qui sommes-nous ? Et quel est notre véritable rôle… ? Je ne porte pas la vérité en moi, mais j’ai l’intime conviction que cette rencontre n’est que le commencement de tout. »

     

    En conclusion, une histoire emplit d'événements qui ne laisse que très peu de répit aux personnages. Je reste sur ma position comme quoi il serait très bien en film d'action, d'espionnage avec ce brin de science-fiction qui rend logique le récit.

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Tout est bien... qui finit bien ? (Claire DeLille)Défi fb #61 (Novembre 2018) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Vampilou
    Vendredi 2 Novembre à 17:23
    La couverture est juste absolument sublime !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Rebecca Greenberg
    Jeudi 1er Novembre à 07:35

    J'ai adoré ce 1er tome, d'une grande qualité littéraire et vraiment passionnant. La suite arrive en fin d'année... Vivement!! :D

      • Jeudi 1er Novembre à 19:48

        Merci pour cette information, la fin d'année arrive à grands pas xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :