• La mort pour... tome 2 : La mort pour maîtresse (M.K. Wauthoz)

     

    Lien pour le trouver sur amazon

    Auteur : M.K. Wauthoz      

    288 pages numérique

    Thème : Horreur

      *******

    Fait partie de la trilogie

    La mort pour...

    de M.K. Wauthoz

    Résumé :

     

     « Je m'appelle Caroline, j'ai 17 ans ? pour toujours.
    Ramenée d'entre les morts par mon père, j'avais découvert le monstre que j'étais devenue et les atrocités que je pouvais commettre. Sauvée du suicide par un jeune homme étrange, il m'annonça que je n'étais pas seule, que nous étions nombreux et me proposa de les rejoindre.
    Perdue, désorientée, j'acceptai.
    Mais ne commettais-je pas une terrible erreur ? Ce monde parallèle était-il vraiment fait pour moi ?
    J'allais rapidement découvrir que la réalité n'était pas aussi belle qu'elle me fut dépeinte et même, qu'elle était bien plus atroce que tout ce que je pouvais imaginer. J'allais connaître la peur, la souffrance ultime et finalement commettre l'irréparable.
    Vous m’avez suivie jusqu’ici, mais serez-vous assez solides pour endurer avec moi ce qui va suivre ? » 

    Du bleu à l'âme, épisode 1 (L.S. Ange)

    Je ne renoncerai pas à lui, tome 2 (Lilly Sweet)

     

    Je remercie l'auteur M.K. Wauthoz pour l'envoi de cette suite. Le premier tome était pas mal du tout à mes yeux, par contre le second est encore meilleur. Plus d'actions, plus de suspense, plus de trahisons et de désespoir, et du sang surtout ! Et la couverture, je l'adore tout simplement.

     


    « La réalité … atroce.
    —Nous avons déclenché l’apocalypse, dis-je, absente. »

     

    Caroline a été recueilli par un groupe de personnes qui lui veut du bien. Elle serait une descendante très importante d'une famille qui l'est encore plus. Ouf, j'ai réussi à ne pas trop en dire. Le fait d'apprendre qu'elle pourra revivre comme avant ou presque la fait mettre dans un état d'excitation. Sauf que la réalité sera toute autre. La liberté à un prix, mais quel prix ! Caroline ne saura plus vraiment à qui se fier. La confiance n'est acquise pour personne et par-dessus tout, va-t-elle avoir confiance en son propre jugement ?

     

    L'histoire se développe en huit clos. Dans un manoir qui appartient à une famille puissante. Tout du moins assez pour se protéger des attaques régulières des autres. Marc ne semble pas être celui que l'on croit du départ. Plus nous avançons et plus découvrons son visage. Bon ou mauvais, derrière chacun des personnages il y a une raison à chacun de leur comportement. Suivre les pas de Caroline devient un supplice. Lorsqu'elle se brise nous nous brisons avec elle, lorsqu'elle doute, nous doutons aussi. Difficile de ne pas se sentir impliqué dans l'histoire. La suivre devient une torture et j'aurai aimé faire des choix à sa place pour la tirer des ennuis qui la poursuive.

     

    « Contrairement à toute l’assemblée, je n’étais pas euphorique, mais sceptique. Une nouvelle fois, les choses se compliquaient dans mon esprit. J’avais espéré trouver une famille où reprendre une vie normale, j’avais trouvé une sorte de guerre latente.
    Je voulais en finir avec la violence et les meurtres... »

     

    Comme je l'ai dit plus haut, il y a beaucoup d'actions, très peu de temps morts. Lorsqu'il y en a, nous avons des explications, de l'histoire à apprendre, nous faisons des découvertes plus macabres que ce que j'ai pensé. L'auteur ne s'arrête pas en si bon chemin, des surprises sont de tailles et même si j'en ai trouvé quelques unes, il m'a été impossible de tout voir venir.

     

    J'ai adoré le personnage L'ange. Il est à part et son histoire qui se découvre est vraiment bien intégrée. J'adore sa façon de parler par énigme ce qui tape sur les nerfs de notre héroïne, mais qu'importe, il change des autres personnages. Caroline tente de faire face, mais à 17 ans, comment peut-on faire alors qu'on vient de mourir, revivre sous une autre forme et que son père... non, c'est dans le tome 1, je ne peux rien dévoiler. Elle est souvent à la limite de l'hystérie voire tout le contraire, trop douce, comme droguée. Assumer cette vie qui s'ouvre à elle, comprendre qui elle est véritablement et définir ce que sera sa vie. À 17 ans, tant de choses sont sur ses épaules frêles, y arrivera-t-elle ?

     

    Ce que j'ai adoré chez elle c'est le fait qu'elle n'aime pas la violence, n'aime pas la douleur, ni la subir, ni la donner. Elle a oublié d'être courageuse et veut retrouver sa vie d'avant, pas devenir l'un des leurs. L'horreur, car il s'agit de cela la fera basculer de l'autre côté du miroir. Ses convictions vont s'éteindre et elle fera tout pour ne plus avoir mal. Sauf que comme dit précédemment, tout a un prix !

     

    « Cette fois, je restai couchée, face contre terre, je n’avais plus le courage de me relever. Je me tournai légèrement sur le côté, juste pour bouger un peu et leur montrer qu’ils avaient réussi à me réveiller. Ma combativité, déjà si peu présente en temps normal, m’abandonnait petit à petit. Peu après, l’obscurité et le silence furent mes seuls compagnons.
    Des jours et des jours s’écoulèrent me sembla-t-il, mais la notion du temps avait disparu complètement si bien que je ne pourrais pas le jurer. J’avais atteint depuis longtemps ma limite d’épuisement, je n’avais même plus la force de me relever. Je ne sentais plus mes jambes ni mes mains, la faim me tenaillait mais j’étais trop faible pour encore lutter.
    Je m’abandonnai complètement.
    Lorsque la douleur devenait trop insupportable, par moment, je suppliais encore … personne ne venait m’aider. J’implorai de me libérer mais, le temps passant, je crois que même un seul mot n’était plus compréhensible dans ma bouche. »

     

    Seul bémol, les états d'âmes de la miss qui ne sait pas choisir entre deux maux. J'ai eu hâte qu'elle se décide pour aucun des deux et continue son chemin.

     

    Peitane est une énigme à elle toute seule. Elle est douée dans ce qu'elle fait, froide par moment et douce à d'autre. Elle ne laisse pas ses sentiments interférer dans ses actes, même si parfois sa froideur gagne du terrain. Cette jeune femme sera le guide de Caroline dans le manoir et va lui montrer ce qu'il y a à savoir. Quant à Marc, ce dernier est très intéressant, mais je n'en dirais pas plus à son sujet.

     

    La fin est du tonnerre. Elle annonce un troisième tome qui doit déménager. Le monde va-t-il survivre aux ondes ? L'humanité saura-t-il faire fasse à la vague qui va les surprendre ? Caroline va-t-elle devenir ce qu'elle ne veut pas pour sauver sa peau ? Tant de questions sans réponses qui font monter la pression. En bref, vivement le tome 3 ! 

    Logo Livraddict

    babelio

     

    Défis sur Fb 

     

    « Je ne renoncerai pas à lui, tome 2 (Lilly Sweet)Un genre par mois : Juin 2016 - Jeunesse ou Young Adult »

  • Commentaires

    8
    Lundi 13 Juin 2016 à 11:39

    Merci infiniment pour cette chronique que j'aprécie (naturellement) mais qui est vraiment bien faite car vous arrivez à en dire juste ce qu'il faut sans spoiler. Bravo, vraiment !!!

      • Lundi 13 Juin 2016 à 19:38

        Merci de votre confiance et j'avoue que ce fut dur de ne pas trop en dire afin de garder le meilleur, tout en disant que le meilleur est là, juste sous nos yeux.

    7
    Vampilou
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:23
    Ah, encore une fois, j'aime énormément la couverture !
      • Dimanche 12 Juin 2016 à 20:36

        Ou comment se faire ruiner ? En regardant les avis chez les autres xD

    6
    Dimanche 12 Juin 2016 à 18:59

    Oui, ta chronique est intrigante et donne envie de découvrir cette saga.

    5
    Dimanche 12 Juin 2016 à 18:00

    Ta chronique est tout aussi mystérieuse et intrigante que le résumé!

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 18:45

        disons qu'expliquer le pourquoi j'ai aimé sans raconter ce qui s'y passe est devenu compliqué d'un coup xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :