• Le masque du silence - Livre 2 (Charlène Gros-Piron)

     

     

    Le masque du silence - Livre 2 (Charlène Gros-Piron)

    Disponible sur Anyway éditions et Amazon

      

    Le masque du silence - Livre 2 (Charlène Gros-Piron)


     

    Auteur :  

    504 pages numériques (epub)

    Thème : Fantastique

      *******

    Fait partie de la trilogie

    Le masque du silence

    Résumé :

    « Je ne voulais pas de ce pouvoir, je dois pourtant en assumer les multiples conséquences. Toujours prisonnière de mon Masque, je suis bien décidée à sauver celui qui m’a été enlevé et à vaincre celle qui veut me tuer. L’occasion pour l’Agneau-Loup de pointer le bout de son nez sans lever le voile sur son identité... et d’enclencher quelque chose qui pourrait mettre en péril toute notre Société.

    Qui est-il réellement ? Parviendrai-je un jour à régner ?

    Rien n’a jamais été aussi compliqué... et quelque chose me dit que cela ne va pas s’arranger. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Le masque du silence - Livre 2 (Charlène Gros-Piron)

    14/20

     

    J'avais beaucoup aimé le premier tome (ma chronique ici) ce qui m'a donné envie de découvrir la suite. Je remercie Sylvie ainsi que la maison d'édition Anyway pour cet envoi numérique.

     

    La couverture est toujours aussi belle et représente Hélène avec son masque si magnifiquement décrit. J'avoue que j'avais un peu oublié l'histoire, il faut dire que je lis beaucoup, mais cela m'est revenue très vite.

     

    Nous avions laissé Hélène dans une mauvaise position à la fin du premier tome et elle va devoir se battre. Une fois n'est pas coutume. Après avoir appris à contrôler un minimum sa magie, elle va devoir l'utiliser à bon escient pour sauver celui qu'on lui a arraché. Le combat avec Cybèle lui ouvrira les yeux mais surtout lui apportera une nouvelle vision de celui qui doit être sa moitié : l'agneau-loup. Tout cela n'est rien comparé à l'épreuve qui l'attend.

     

    « Justice, Espoir, Justice, Espoir ! »

     

    L'histoire continue sur la fin du premier, pas de saut dans le temps à proprement parler. Hélène doit trouver une solution pour sauver celui qui a été enlevé et empoisonné au passage. N'oublions pas qu'elle a toujours son masque et donc doit se débrouiller par l'intermédiaire de son garde du corps chat Fasolasi pour se faire entendre. Sa cousine Cybèle est prête à tout pour obtenir LA magie, quitte à tuer. Un combat sans merci va donc s'enclencher. Mais ce n'est pas le plus important dans l'histoire. Car les ennuis ne font que commencer pour Hélène qui va devoir se battre éveillée mais aussi dans son sommeil.

     

    « Ma timbrée de cousine me remit sur pieds en me tirant part les cheveux, et elle me plaqua à nouveau contre un mur en me cognant l’arrière de la tête contre la paroi. Je vis danser les étoiles, mais retins mes larmes et serrai les dents. Malgré toute humiliation, toute souffrance, je devais rester forte. »

     

    J'ai bien aimé savoir ce qui se tramait dans sa globalité. Voir jusqu'où l'auteur peux aller pour enfoncer ses personnages. Ou au contraire les aider d'une quelconque manière. LA magie est toujours aussi puissante, voire plus puissante. La société des Enchanteurs comprend de nombreux membres qui ne sont pas tous des partisans de la nouvelle royauté qui risque de se mettre en place. Mettre des obstacles dans les rêves jusqu'à rendre physique certaines blessures est un point que j'ai beaucoup aimé. Rien n'est facile et le peu de bonheur qui peut se faufiler doit se mériter. L'intrigue est sympathique et la magie est capable de faire beaucoup plus que des tours de passe-passe ou même de sortir une colombe de son chapeau.

     

    Concernant les personnages, Hélène reste Hélène, même si la couronne est proche. Elle murit malgré tout et apprend de ses erreurs, mais aussi à penser comme un dirigeant. Ne mâchant pas ses mots. L'agneau-loup était prévisible, surtout que l'auteur donne beaucoup d'indication qui m'ont fait trouver qui s'était quasiment du départ de ce second tome. C'est agréable de se rendre compte que je ne me suis pas trompée. Cet agneau-loup cache de sombres secrets. Son passé le hante et lui fait honte. Le côté lumineux et le côté ténébreux vont s'affronter violemment. Et tous ne vont pas s'en sortir.


    « M’accroupir alors que je venais de me relever me demanda un effort douloureux, surtout pour mon épaule, afin de garder un semblant d’équilibre, et je posai une main au sol dans ce dessein. Vous savez bien que j’ai tendance à ne pas très bien m’entendre avec les lois de la gravité.

    L’Agneau-Loup s’avança et posa son nez au creux de mon cou. À son contact, je frissonnai, et mon cœur se mit à battre plus vite. Son souffle se pressa contre ma peau fragile. Chaud. Rassurant.

    Une vague de chaleur douce, à l’instar du miel liquide, se répandit en moi, plus insistante sur mon épaule, spécialement ma blessure. Mon partenaire me soignait et procédait à un échange d’énergie, ou plutôt un transfert, puisque je ne pouvais lui en fournir quasiment aucune. J’avoue que ce geste avait quelque chose de très intime. Cela dura le temps d’une dizaine de respirations. »

     

    Fa est un personnage que j'apprécie beaucoup, même s'il se lèche très souvent. Il est sarcastique, cynique, mais par dessus tout c'est un ami véritable. J'ai beaucoup aimé Celestino également pour les deux côtés qui sont en lui. Il n'est pas celui qu'il prétend être et n'est pas non plus celui qu'il est. Ce protagoniste est vraiment très intéressant et on le découvre de plus en plus dans ce second tome. Le Prince Arthur m'a paru un gamin par moment, cela est étrange lorsque l'on sait quelle fonction il a. Et sinon j'ai adoré sa soeur et Anoiraud. Ces deux-là sont vraiment impayables !

     

    Par contre j'avoue que j'ai trouvé certains points qui m'ont déplu, contrairement au premier tome. Hélène ne cesse de parler au lecteur en faisant des "blagues". Au début c'est plutôt sympa, mais quand il y en a autant qu'il y a dans ce livre, j'en ai eu assez. C'est beaucoup trop pour ma part et en plus la plupart ne m'ont pas fait rire. Ensuite il y a le fait qu'entre Hélène et Tino c'est toujours les mêmes gestes, j'ai trouvé répétitif leur histoire. Puis l'histoire avec Cybèle, je l'ai trouvé trop courte, comme si ce n'était qu'un détail à supprimer pour passer à autre chose. J'aurai aimé qu'il y ai plus d'éléments, un peu plus de récit. Et enfin je n'ai pas du tout compris pourquoi le Prince Arthur avait été mis dans cette position, vis-à-vis de notre héroïne car je n'ai pas trouvé que cela apportait quelque chose.

     

    En conclusion, c'est une histoire qui a vu de nombreuses épreuves pour nos personnages principaux. Beaucoup d'actions, des rebondissements sympathiques, quelques scènes trop courtes. Par contre le côté "vous voyez, vous comprenez" en parlant au lecteur était de trop pour ma part.

     

     
    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     #challengelecture2018jailu

     

    « Sortie du 10 février 2018 - Ena FitzbelTout pour toi (Sara Agnès L.) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Vampilou
    Mardi 13 Février à 16:02
    Ah, une série sur laquelle je vais vite devoir me pencher !
    3
    Mardi 13 Février à 09:23

    mouais... pas pour moi!

    mais belle chronique bien écrite!

      • Mardi 13 Février à 11:21

        Merci pour l'écriture et le prochain sera peut-être le bon :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :