• Le moment, tome 1 : L’impact (Karen Stivali)

    Le moment, tome 1 : L’impact (Karen Stivali)

     Résumé 

     
    « À l’extérieur de la chambre de dortoir de Collin Fitzpatrick se trouve un endroit dangereux.
    Au-delà de sa porte, les étudiants de sa petite université conservatrice pensent qu’il est hétéro, tout comme sa famille catholique qui le renierait si elle apprenait la vérité. À l’intérieur, il est en sécurité avec son colocataire incroyablement sexy, Tanner D’Amico. Leur chambre est l’endroit idéal pour se cacher et tomber amoureux. Dès l’instant où ils passent du statut de colocataires à celui d’amants, Collin est coincé entre leurs rencontres passionnées et l’infernale réalité que quelqu’un pourrait tout découvrir et tout détruire. Tanner n’a pas l’habitude d’être aussi restreint et veut montrer au monde entier à quel point il aime Collin.
    Mais Collin n’est pas sûr d’être prêt pour l’impact que mettre un pied dehors pourrait avoir. »      

     Ma chronique 

     

    Je remercie Maïwenn ainsi que la maison d'éditions Juno Publishing pour cette nouvelle lecture.

     

    La couverture est ce qui m'a attiré en premier, le fait qu'il y ai un côté sombre, un côté qui ne se dévoile pas facilement, qui se cache et ce qui est montré ne correspondant pas à la véritable identité du personnage. Ces doubles facettes qui font que Collin un personnage entier, avec ce qu'il doit montrer et ce qu'il doit cacher. Fils d'une famille puritaine, catholique et tout ce qui fait que aimer une personne du même sexe est le Diable en personne, Collin a énormément de tabou. Il a peur de lui-même, de ce qu'il pourrait faire avec son corps, puisque c'est mal et interdit. Un bourrage de crâne qui le met dans une mauvaise position, parce qu'il se sait gay. Depuis deux ans, il vit en colocation avec Tanner, un jeune homme qui couche avec sa meilleure amie, plus par habitude que par amour. Le corps a des besoins et il les écoute. Pourtant, le livre débute sur ce fameux lundi soir, ce soir même où habituellement il rentre dans leur chambre avec Wendy pour leur soir, Tanner est seul. Collin faisant semblant de dormir, il comprend rapidement que son colocataire se masturbe dans son lit. Coïncidence ? Non, car Tanner va se "déclarer" sur ce qu'il désire. Et ce qu'il veut, c'est Collin.

     

    Je m'attendais à autre chose que plus de la moitié du livre soit érotique. Je dirais que les 90 premières pages sont ce qu'ils font dès ce début de livre, sur le lit de l'un, de l'autre, la porte... D'accord, ils se découvrent, mais j'aurai largement préféré avoir plus d'explications et d'approfondissement sur les familles respectives de nos deux personnages, plutôt que la façon dont ils s'amusent ensemble. Surtout que la thématique présageait vraiment plus. Alors je ne dirais pas que l'auteur n'a pas parlé de la famille de Collin qui est stricte, rempli de tabous en tout genres, mais c'est très léger. La famille de celui qui se cache est plus représentée par la mère et malgré le fait qu'il en aie peur, elle parait plus qu'avenante envers son colocataire et sa petite amie du moment. La cérémonie où nous observons cette famille est vraiment courte et ne permet pas de vraiment bien se rendre compte de ce que subisse les autres frères et sœurs, c'est vraiment succinct. Et puis tout ce qui entoure les deux jeunes hommes, nous ne savons pas grand chose, Tanner étudie et Collin travaille, mais c'est vraiment très léger.
     
     
    C'est une "ouverture" sur la découverte de soi, de son corps, celui de l'autre, pour ce coup, le récit est pile comme il faut. Tanner ose montrer ses sentiments, il ose le faire en public parce qu'il a réussi à dépasser ses peurs du regard des autres, mais ce n'est pas le cas de Collin qui ne veut pas que cela se sache. Une relation secrète qui doit rester entre les mur de leur chambre. Sauf que Tanner a beau être gentil, attentionné et patient, il aimerait que celui qui vit avec lui se lâche un peu et ose passer au-dessus de ce que les autres pensent, ce qui est mission impossible. Ils n'ont pas les mêmes attentes, alors que l'un est enfin bien dans sa peau, le second sait ce qu'il veut, mais dans le noir. La religion est effleurée, tout comme le fait que la famille de Collin est brimée. C'est dommage, parce qu'au lieu de les voir s’ébattre, j'aurai préféré voir plus loin. La meilleure amie a un rôle particulier et j'ai trouvé qu'elle allait un peu trop loin dans certaines situations. Je sais que protéger son ami est important, mais parfois il faut savoir se mettre en retrait aussi.
     
     
    En conclusion, l'auteur a une belle écriture, mais le trop plein de scènes d'érotisme avec le manque d'approfondissement me fait dire que ce livre n'était pas fait pour moi.  C'est la première fois que je n'ai pas apprécié une lecture de cette maison d'éditions et j'en suis navrée. Je vous laisse vous faire votre propre avis sur ce récit qui sera sûrement mieux perçu par d'autres lecteurs, comme tout livre d'ailleurs où les gouts et les couleurs, enfin vous m'avez compris. 

     Extrait choisi :   

     

    « Ses yeux rencontrèrent les miens, sombres, passionnés et si pleins d’ardeur que je ne pouvais pas regarder ailleurs.
    J’avalai de toutes mes forces, espérant que mon cœur ne s’échappe pas de ma poitrine.
    — Tu veux dire que tu veux que les gens le sachent ?
    — Je dis que je m’en fiche. Je me fiche de qui sait. Je me fiche de ce qu’ils pensent. Ce qui m’importe, c’est toi. J’essaie d’être patient. Je sais que tu as des raisons de garder notre histoire secrète. Je le sais. Mais bon sang, Collin, c’était une pièce sombre. Et tu t’es échappé comme si je t’avais brûlé à l’acide.
    — Tim était juste à côté de moi.
    — Et alors ?
    Ses yeux étaient flamboyants. J’avais l’impression que mon cerveau était sur le point d’exploser.
    — Je ne sais pas.
    — Eh bien, peut-être que c’est ça le problème. Peut-être que tu dois trouver la réponse à cette question. Savoir ce qui est le plus important pour toi. Parce que si on reste ensemble, j’ai des nouvelles pour toi : j’aurai envie de t’embrasser de temps en temps sans me soucier de qui pourrait voir.
    »

     Le moment, tome 1 : L'impact - Karen Stivali - Babelio

     

     

    « Murder by magic, tome 1.5 : Lockdown by magic (Thomas Andrew)Le moment, série (Karen Stivali) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Dimanche 21 Novembre à 20:38

    Je comprends que tu sois un peu déçue, mais peut-être que le tome suivant compensera le manque de détails sur l'intrigue du tome 1 :) 

      • Mercredi 24 Novembre à 18:37

        Peut-être, mais je ne vais pas risquer de le demander en lecture :)

    7
    Kim
    Dimanche 21 Novembre à 19:44
    Je ne connais pas du tout ^^
    6
    Vampilou
    Samedi 20 Novembre à 21:00
    Une déception, ça peut arriver, on ne peut pas tout aimer...
      • Samedi 20 Novembre à 21:23

        Oui, je sais bien, mais je suis déçue de pas avoir aimé, va comprendre...

    5
    Samedi 20 Novembre à 19:42

    Hum trop d'érotisme... même si je ne suis pas contre, je suis quand même pour un minimum de construction et de détails donc je vais faire l'impasse sur celui ci...

      • Samedi 20 Novembre à 21:24

        Je ne suis pas contre non plus, mais là, j'aurai vraiment aimé avoir plus de construction au début. J'imagine que cela sera dans la suite ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :