• Murder by magic, tome 1.5 : Lockdown by magic (Thomas Andrew)

    Murder by magic, tome 1.5 : Lockdown by magic (Thomas Andrew)

     Résumé 

     
    « La pandémie du COVID-19 dans le Minnesota a contraint Jim et Dylan à fermer le Magical Antiques Shop pour trois semaines durant la période d’Halloween. Les deux hommes vont devoir s’occuper comme ils peuvent, pour le meilleur et pour le pire. Heureusement que la criminalité à New Avallon ne prend pas de vacances… Quoique. 

    Le couple le sait très bien : la magie, même pendant un confinement, a un prix… celui de la mort. »      

     Ma chronique 

     

    Je remercie Maïwenn ainsi que la maison d'éditions Juno Publishing pour cette nouvelle lecture déjantée !

     
    Confinés, mais toujours aussi barrés ! J'ai retrouvé avec grand plaisir ce couple qui ne sait pas faire dans la demi-mesure et dans tous les sens du terme. Boulet un jour... Dylan a le droit à sa médaille de celui qui fera le plus de gaffes possibles sans le vouloir. Un bon gros nounours (non pas gros, juste nounours, je n'aimerais pas me faire boulotter pour un mauvais jeu de mots^^) qui veut toujours bien faire et manger... Alors manger, ou se goinfrer ? Il m'a fait rire à de nombreuses reprises, tout comme Jim qui est très bien avec sa boule de poils. De nombreuses péripéties vont leur tomber dessus, plus que dans le premier tome, donnant un rythme soutenu au couple et aux habitants de la ville qui les ont accueilli. Le confinement a du bon, surtout pour Dylan qui peut effectuer son train-train quotidien favori : je vous le donne en mille : MIAM !
     
     
    Jim est le plus "taciturne" dans le sens où il râle plus que Dylan, mais sincèrement c'est une joie de les suivre, entre mister bougon qui ne garde pas tant que cela rancune et mister boule de poils gaffeur, difficile de rester sérieux. Pourtant il va bien falloir reprendre une bonne attitude : un grimoire a été volé, un démon tué et de petites choses qui font que les ennuis ne s'arrêtent pas durant le confinement. Il s'agit forcément de quelqu'un de chez eux, impossible de voir un nouveau arriver alors que les kilomètres sont comptés, donc il faut faire profil bas et enquêter. Forcément, le profil bas va être loupé, mais l'enquête, même si des événements indépendants de leurs volontés (enfin un peu) les indices apparaissent par moment. Entre la magie de Jim et le flair de Dylan, sans oublier leurs compétences d'enquêteurs qui n'est pas du tout leur métier, cela donne pas mal de mouvements, de surprises et des moments inoubliables !
     
     
    En peu de pages, nous avons la traque au papier toilette, la haine de la différence (aussi bien pour la couleur d'une personne que pour son orientation sexuelle...), le dernier paquet de chips qui permet de voir deux personnes se battre (et accessoirement une troisième qui passe ni vu ni connu et le paquet disparait...) Un soupçon de vécu qui fait rire maintenant. Tout les ingrédients sont là pour que le lecteur s'amuse avec notre duo. Qu'est-ce que j'adorerais pouvoir régler certains soucis d'un claquement de doigts ! Nous les suivons durant 19 jours/chapitres courts qui ne nous laissent pas indifférent. J'en reviens au personnage de Dylan, il doit avoir un sacré paquet de sous-vêtements en rab, car avec toutes les fois où il les déchire, se retrouve en posture plus qu'instable, je sais qu'il adorerait vivre nu, mais en communauté, il vaut mieux se tenir. Et surtout éviter de faire peur aux petites vieilles, mais ça, je le laisse à notre loup adoré. Quant à Jim, toujours des problèmes avec sa famille, qu'elle soit encore en vie ou pas. Il devrait vraiment couper les ponts avec certains membres, ou alors répondre aux pigeons, corbeaux, ou autres volatiles du même genres, parce qu'il risque d'avoir des ennuis.
     
     
    Allez, un petit tour dans l'enquête et la recherche de celui qui a volé, celui qui a fait sauter un démon (la vache, celui-là il est doué tout de même, parce que pour en finir avec un tel énergumène il est doué, ou fou, ou suicidaire !) Et bien entendu, Jim et Dylan sont de la partie, avec en plus le bureau de la police qui a tout de même une personne compétente, sur trois, c'est pour dire. N'empêche, il doit être vraiment top vu les applications qu'il utilise pour trouver donzelle, ou pas xD. Heureusement qu'ils ont Jim et Dylan et dans le même temps je rigole, parce que depuis qu'ils sont ici, quelques événements qui ne, comment dire cela... disons que certains faits ne sont pas graves et d'autres... hum, disons qu'il vaut mieux que Dylan se fasse tout petit, au vu ces dégâts qu'il occasionne. Rien qu'en écrivant ma chronique, je ris encore ! Durant cette recherche, avec tout ce qui se passe, nous faisons plus connaissance avec certains habitants qui donnent envie de les connaitre encore plus.
     
     
    Tout cela se passe entre Halloween et Noël et entre la lune bleue, les effets nocifs de certains sortilèges, les plantes vertes qui pullulent même dans le salon, une licorne qui fait son apparition, les plantes, arbustes et autres fleurs qui fleurissent de plus en plus dans le jardin de nos deux loustics, il n'y a pas moyen de se dire que la vie est un long fleuve tranquille. J'imagine bien qu'un jour, certains faits et gestes de Dylan ne pourront plus être couverts par son compagnon Jim, mais en attendant ils nous font rire et oublier le quotidien, même si nous l'avons vécu d'une certaine manière. Entre les décorations à enlever et les cartons à sortir du grenier pour que la maison ressemble à un sapin de noël, il vaut mieux ne pas rester dans les pattes de Dylan, qui risque de perdre un caleçon de plus et recevoir un  énième soupir de Jim de le voir si pressé ! Le pauvre, je compatis grandement.
     
     
    En conclusion, un bon moment d'autodérision que nous pouvons retrouver dans pas mal d'événements. Jim et Dylan sont toujours présents pour les bons comme les mauvais coups. Une histoire courte où il se passe beaucoup de choses à la fois délirantes et parfois sérieuses. J'ai passé un très bon moment de lecture et je dois l'avouer, j'ai vraiment hâte d'avoir un bon gros pavé de ces deux-là dans une autre aventure !
     
     

     Extrait choisi :   

     

    « Si j’avais encore eu des doutes, je pouvais être rassuré, je n’en avais plus. C’était sûr et certain. Je détestais vraiment les nuits de pleine lune, surtout quand elles tombaient la nuit de Samhain et que l’astre de la nuit était bleu. C’était un combo qui rapportait un max d’emmerdes. Je le savais. Rester décent était au-dessus de mes forces, visiblement, à l’instar d’un Anglais qui montre son cul après avoir vidé six fûts de bière ou qui vote pour le Brexit et qui chiale après.
    Premier constat, j’étais nu. Cela ne changeait vraiment pas de mes habitudes post-pleine lune. De mes habitudes en règle générale, au grand dam de mon fiancé. Pour moi, on n’était jamais trop nu. Tous les spécialistes du corps médical vous le diront : être nu au moins une heure par jour est bon pour le moral et pour son acceptation de soi. De plus, dormir dans le plus simple appareil permet de se sentir plus à l’aise. Après, vivre avec un lycanthrope qui ne cesse de perdre ses poils peut vous rendre un brin marteau, surtout si vous êtes maniaque.
    Deuxième constat – et c’était là toute la nouveauté –... »

     

     

     

    « Mercredi ciné #114, Ghosts, la sérieLe moment, tome 1 : L’impact (Karen Stivali) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Dimanche 21 Novembre à 20:34

    Bon j'avoue, j'ai totalement envie de m'acheter la série d'un coup après cette chronique :D 

      • Mercredi 24 Novembre à 18:39

        J'attends de voir pour mon pc, mais si cela ne me coute pas trop cher, il est clair que cette série va venir en papier chez moi ^^

    7
    Kim
    Dimanche 21 Novembre à 19:45

    Je ne connais pas du tout ^^

      • Mercredi 24 Novembre à 18:38

        Mince alors xD, je suis contente de te faire découvrir des lectures !

    6
    Vampilou
    Samedi 20 Novembre à 20:59
    Voilà qui me tente forcément beaucoup !
    5
    Samedi 20 Novembre à 19:56

    Un 18... c'est vraiment pas mal ! Je note pour celui ci on sait jamais :D

      • Samedi 20 Novembre à 21:25

        C'est vraiment pas passé loin du coup de coeur, fallait pas me mettre le covid dans le lot xD

        Franchement, elle est top cette série !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :