• Les coeurs pourpres, tome 3 : Destinée (Séverine R)

     

    Disponible sur Amazon

     

    Les coeurs pourpres, tome 3 : Destinée (Séverine R)

    Auteur : Séverine R

    184 pages numériques (epub)

    Thème : Fantastique

    *******

     Fait partie de la trilogie

    Les coeurs pourpres

     

    Résumé :

    « Retenus en quarantaine par les sorciers, les mordus et les vampires se trouvent maintenant contraints à la cohabitation. Heureusement, Angie peut compter sur le soutien des deux frères qui se révèlent de plus en plus protecteurs à son égard. Alban et Laurent verront leur lien fraternel bouleversé par les souvenirs douloureux d’un passé commun et leur amour pour Angie.

    Mais dans l’ombre, le danger menace, leurs ennemis n’auront aucune pitié pour exercer leur domination. Face à certaines révélations, l’ambivalence des sentiments pourrait bien les porter vers un destin inattendu. » 

     
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    13/20

     

    Je remercie les éditions Heartless pour m'avoir fait découvrir la fin de cette trilogie. J'avais beaucoup aimé le deuxième tome, que j'avais trouvé plus dynamique en quelque sorte. La couverture est dans la même lignée que les deux premiers tomes et très belle de surcroit. Le livre est découpé en plusieurs partie : la quarantaine, souvenirs et obsession. Il est écrit à trois voix : Alban, Laurent et Angie.

     

    Nous retrouvons Angie et les deux frères dans une situation délicate : ils sont bloqués avec des sorciers et des vampires qui veulent leurs peaux par tous les moyens. Si Angie a le soutien des deux frères, même s'il y a eu et qu'il y aura encore des problèmes, elle peut sauver ses fesses, jusqu'à un certain point. Elle ne sait pas se taire et se retrouve souvent en mauvaise posture. C'est une jeune femme qui s'amuse à affronter le roi. Ce dernier étant l'un des plus sadiques existants et des plus retors, il faut imaginer ce qu'elle va subir.

     

    L'histoire se suit et se ressemble. Les sorciers en veulent aux vampires de déguster les humains comme des petits pains, ou plutôt tel un bon vin capiteux et cher. Les vampires n'aiment pas les sorciers pour tout un tas de raisons évoquées dans les tomes précédents. Angie, Laurent et Alban vont devoir se battre une fois de plus. Disons plutôt de nombreuses fois, car le livre regorge de combats qui défilent.

     

    Ce que j'ai beaucoup aimé c'est d'avoir le passé des deux frères. De connaître la façon dont ils sont devenus des vampires (avec les surprises que cela comporte). Il y a également leurs moments de doutes, leur complicité de l'époque, le pourquoi ils sont ainsi. Nous en apprenons plus sur eux, sur le destin qui s'est mis en travers de leur chemin. Après leur caractère m'a énervé, tout comme celui d'Angie. Les frères ont évolué de manière différente depuis le premier tome et je dois admettre que je les ai trouvé trop aux petits soins avec ce qu'ils considèrent comme leur nourriture. Il y a des événements que je n'ai pas compris. La mort de certains personnages m'ont plus embrouillés l'esprit et m'ont fait changer d'avis sur ceux qui restent.

     

    « On entendait les rires et les chants des humains qui s’amusaient à l’extérieur. Au travers la fenêtre de la salle dans laquelle nous patientions, je ne pus m’empêcher de les observer. Les plus anciens se plaisaient à donner des gages franchement humiliants aux nouveaux arrivants. Désinhibés par l’alcool, les étudiants s’avéraient bien plus coopératifs.  Au fil des années, j’avais remarqué que ce breuvage devenait incontournable dans les soirées. En même temps, il avait toujours fait partie de la vie. En tant qu’humain, j’aimais aussi boire du scotch, le même que j’avais dans mon verre et dont je faisais tournoyer le liquide. Le temps passait à une vitesse folle quand on était un vampire et parfois l’évolution humaine me dépassait. Aujourd’hui, j’avais décidé d’offrir trois étudiantes à des vampires venus en visite dans la région. Comme j’avais une centaine d’années de plus qu’eux, ils me respectaient et attendaient beaucoup de ce cadeau. Ils savaient que je possédais un flair redoutable.»

     

    La façon de faire pour montrer le passé des deux frères provient de souvenirs. Chacun d'entre eux, dès qu'il se trouve dans une situation particulière va faire remonter les souvenirs. Que cela les attriste ou non, nous comprenons le lien fraternel qui existe entre eux. C'est quasi fusionnel ce qui peut apporter autant d'avantages que d'inconvénients dans leur vie future. Ce que nous savons déjà en voyant leur comportement dès qu'Angie est présente.

     

    Les caractères des personnages, parlons-en maintenant. Angie n'a eu de cesse de changer de camp. Vampire, sorcier, sorcier, vampire, il suffit d'un événement pour qu'elle passe de l'autre côté et vice-versa. J'ai eu du mal avec ses revirements de situations et sa manière de rejeter les personnages qui l'entourent régulièrement. J'aime lorsqu'il y a des revirements de situations, que le personnage principal se pose des questions, mais de là à devenir changer tout le temps de camps, j'ai eu beaucoup de mal. Laurent m'a surprise dans le bon sens. Il montre une autre facette de lui, un peu (beaucoup) possessif, il arrive tout de même à partager ce qu'il a de plus précieux. Quant à Alban, son rôle est bien différent de celui que nous avons découvert auparavant. Je ne suis pas certaine d'avoir apprécié sa façon de faire.

     

    «  — Vois-tu dans quel état Angie met notre relation ? s’enquit-il. ..., j’ai entendu votre discussion. Cette fille joue avec nous. Elle cherche ta protection quand je suis en colère contre elle et vice versa. Elle n’est pas celle que tu crois, elle se moque de nous... En la privant de liberté, elle a développé un syndrome de Stockholm dont elle a du mal à se débarrasser. Son attirance pour nous n’est peut-être que chimérique, résultante de notre pouvoir de séduction de vampire et d’un syndrome qui bouleverse ses émotions à notre égard, mais notre but est le même, Laurent, n’est-ce pas ? Nous la désirons, chacun à notre manière. Angie ne serait pas si spéciale sans toi et moi à ses côtés.»

     

    L'histoire reste dans la logique du début, à savoir que l'auteur reste dans le chemin tracé et ne dévie pas. Nous avons bien entendu des traîtres, des personnages qui jouent double-jeu, des meneurs, des espions, des méchants, de vrais méchants. Sur ce point, j'ai adoré suivre les méchants qui le restent du début à la fin. De temps en temps nous avons des méchants qui deviennent gentils, qui s'adoucissent, pour le coup je remercie l'auteur d'avoir gardé ce personnage dans son thème sanglant !

     

    Ce troisième tome est plus court, presque une centaine de pages en moins. J'ai ressenti ce phénomène de manque dans la plupart des scènes. Plus de développement, de descriptions aurait été apprécié. Les scènes vont vite, trop à mon gout. Nous n'avons pas le temps d'apprécier telle ou telle situation que l'auteur nous entraîne dans un autre lieu ou un autre combat. Il y a beaucoup de mouvement, de dynamique dans l'histoire et pas assez de temps "mort" pour suivre le fil du récit. Je ne sais pas si c'est le choix de l'auteur, mais nous n'avons pas le temps de comprendre ce qui se passe d'un point que nous allons à un autre.

     

    En conclusion, un tome en dessous du précédent que j'avais beaucoup plus apprécié. Ici, les souvenirs de Laurent et Alban sont importants et apportent le petit plus qu'il n'y avait pas dans les précédents. Par contre, le comportement des personnages et le fait que les scènes défilent beaucoup trop m'a empêché d'apprécier pleinement cette fin de trilogie.

     

    « Top Ten Tuesday # 132Défi fb #72 (Octobre 2019) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mercredi 9 Octobre à 18:53
    Dommage pour ce petit coup de moins bien...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :