• Les loups de Walburg, tome 3 : La rédemption du voleur (George J. Ghislain)

    Les loups de Walburg, tome 3 : La rédemption du voleur (George J. Ghislain)

     Résumé 

     

    « Peut-on échapper à son destin ?

    Lorsque Andreas, sur le grand marché de Prague, sauve trois louveteaux, au pelage singulier, de la cruauté des hommes et ce, juste après avoir détroussé quelques badauds, il se voit contraint de s’échapper de la Capitale du Saint-Empire.

    Pas question de se tourner vers sa guilde et ses intrigues, pas question de fuir très longtemps et de s’attirer les foudres de son chef, Emich. Néanmoins, toute fuite a une fin et un séjour dans les geôles du Palais impérial, avec d’autres Voleurs, changera sa vie à jamais.

    Surnommé ‘Aal’, l’anguille, en raison de sa capacité à se tirer d’affaire avec une agilité confortée par sa petite taille, Andreas se liera d’amitié avec des loups bleus et leurs petits. À quelques centaines de lieues, un autre genre de loups rôde, les Loups de Walburg… »      

     

     Ma chronique 

     
    Je remercie Maïween, ainsi que la maison d'éditions Juno Publishing pour cette nouvelle lecture.
     
     
    Ce troisième tome rejoint le premier dans mes préférés ! Quelle histoire et surtout quelle aventure ! Je comprends bien mieux toutes ces pages qui se dévorent et se dégustent à la fois. Andreas fait partie de la Guilde des Voleurs et un jour, la chance tourne, bien qu'il soit surnommé Aal l'anguille. Arrêté après avoir sauvé des bébés loups, il se retrouve dans un cachot avec des anciens de sa Guilde. La rencontre qu'il fera de Niccolo va lui changer la vie et à plus d'un titre : il arrive à garder sa tête sans que son corps ne se balance au bout d'une corde et ce n'est que le début.
     
     
    Du départ, nous suivons Andreas dans son périple pour sauver ces bébés loups qui n'ont rien demandé à personne, si ce n'est de vivre en liberté et non dans une cage où des passants s'amusent à leur jeter des pierres. Cette première étape va montrer de nombreuses qualités de ce personnage et surtout va apporter le premier lien avec ces animaux qui sont sauvages certes, mais au fil du temps, la reconnaissance et les liens se forment sans pouvoir être déchirés. Perdus dans un monde de voleurs, de cruauté, de viol et tout ce qui peut aller avec Andreas va gouter au plaisir d'être quelqu'un pour un autre être, même si c'est un trio d'animaux. Ce besoin d'appartenir à une vraie famille qui va l'adopter, en faire d'eux tous une sorte de père est très bien décrit, on ne peut que ressentir ces émotions. Ce jeune homme n'a pas eu une vie facile, des parents qui l'ont abandonné ou au mieux qui sont morts, ou bien c'est tout autre chose... Sa vie au présent n'est absolument pas la meilleure, même s'il est doué pour voler il ne va pas pour autant arrêter : il n'a pas le choix. Pris dans la Guilde, c'est soit il suit les ordres, soit il est tué. Autant dire que la mort aurait pu être un cadeau, mais son envie de vivre est forte. Les "jeux" de celui qui pissera le plus loin et tout ce qui va avec (allez, un peu d'imagination pour le coup" il connait très bien, car il est le plus petit et le plus faible. Malgré tout il ne vole pas les pauvres et se débrouille toujours pour ne pas être obligé de passer à la casserole.
     
     
    L'aventure est tumultueuse, le repos est rare et les rencontres nombreuses. Niccolo bien entendu qui est geôlier et érudit ! Il adore visiter les tribunaux pour apprendre tellement de choses, sur la façon dont tout se passe, sur les jugements, ce qui est important ou pas. Bref Niccolo est un homme qui aime apprendre sans cesse et qui avait déjà vu Andreas voler. Pour autant il ne l'a jamais arrêté, notre voleur est doué pour filer ente les mains des autres. Cette rencontre va les chambouler sur de nombreux points : telle que la façon dont on peut apprendre à aimer, celle d'appartenir à une meute, d'être capable de trahir ou de mourir pour l'autre, sans oublier tout ce que l'auteur a pu mettre entre les lignes et que je laisse le soin à tous les lecteurs de découvrir. Et puis il y a au bout du chemin Heissekelle : le village de tous ceux qui ne sont pas dis "normaux". Ceux qui aiment le même sexe ne devrait pas vivre, alors après tout ce qui s'est produit dans le premier tome, il est certain qu'ils ont gagnés le droit de survivre, mais jusque quand ? Tout devient une question de pouvoir et de politique et le jeu que les plus puissants de cette terre s'amusent avec la vie des gens qui dérangent.
     
     
    Ce troisième tome est encore plus complet, car si nous suivons Andreas dans sa vie, avec tout ce que cela comporte (ses amours, sa famille, ses amitiés,ses diverses aventures, trahison, préparation au gibet, recherche d'identité, retrouvailles non amusantes et j'en passe) nous allons plus loin dans les intrigues politiques et le fait qu'il s'agit d'un immense jeu d'échec avec des gens pour pion. De fameux pions qui sont négligeables, que l'on peut mettre de côté, tuer, massacrer, torturer sans que cela ne gêne de monde. à quoi bon, puisqu'ils sont différents et qu'ils font peurs ! Parce que oui, nous retrouvons bon nombre de personnages encore en vie des deux premiers tomes et la peur est toujours présente vis-à-vis de l'un d'entre eux, si ce n'est pas de tous ceux qui sont trop près des loups. Ces fameuses machines à tuer qui sont contrôlés ? Celui qui y croit dur comme fer peut se cacher, car personne ne peut commander aux loups, pas vrai ? Par contre ce lien indestructible qui se créé porte bien son nom : impossible à détruire.
     
     
    Les relations que les personnages ont avec les loups sont fabuleuses, admirables et bien plus encore. Chacun d'entre eux ressent quelque chose. Cela peut être de la haine pour ces créatures à une véritable admiration. Protection, c'est le mot d'ordre pour chacun d'entre eux : protéger les loups, les amis, la famille, être protéger par ces créatures qui font si peur, mais qui sont nobles. Être et devenir autre chose, quelqu'un d'autre, de bien, ou de moins mauvais. Les temps sont durs certes et pourtant il se pourrait que les mentalités ne changent nul part, que l'on se trouve dans un village qui tue les différents que dans celui des fameux args qui voient d'un mauvais œil les étrangers surtout s'ils font partie d'une Guilde de Voleurs. Nous faisons également la connaissance de la Guilde des Assassins, ainsi que les us et coutumes de chacune d'entre elles. Il faut savoir également que chaque Guilde a un dirigeant qui se doit de se battre et de réussir à rester en vie. En parlant de personnages, j'ai apprécié de revoir Arn, Magda, Hassan et tous les autres et de découvrir de nouveaux protagonistes tels Niccolo bien entendu, mais aussi Märtin et Septième qui font mal au coeur et qui méritent de vivre une belle vie, où qu'ils aillent. Erwin est un personnage important dans l'histoire qui a de nombreuses révélations à nous dévoiler.


    De nombreux échanges entre les personnages nous apportent à la fois du réconfort et de la tristesse, de la tendresse et surtout de la communication. C'est la base de tout et les non-dit ne disparaissent pas, mais ils seront moindres. Ce tome m'a donné de nombreux frissons, aussi bien par la plume de l'auteur que par tout ce qui s'y passe. Des voleurs obligés qui ne veulent plus, des frères qui ont deux vies bien distinctes, des révélations terribles qui peuvent changer le futur de nos personnages principaux et bien entendu les loups qui ont une part importante. Bien entendu il y a beaucoup plus d'éléments que ce que j'ai pu donner qui restent à découvrir au fil des pages. Comme dans tout historique de ce type, des pertes sont inéluctables et cela fait mal, même au lecteur qui pourtant n'est pas si sensible que cela xD.
     
     
    En conclusion, un troisième tome bien à la hauteur des deux précédents. Il vaut mieux avoir lu le premier pour comprendre certains aspects, mais ce n'est pas une obligation car l'auteur nous donne de nombreux renseignements nous aidant à mieux comprendre. Andreas reste un personnage authentique qui n'hésite pas à se placer devant les autres pour protéger les siens, qu'ils soient à quatre pattes ou sur deux jambes. En d'autres termes, j'ai passé un excellent moment de lecture, je ne peux que le conseiller.
     
     

     Extrait choisi :   

     

    « Andreas embrassa le crâne du garçon, touché par ses paroles. Märtin avait les larmes aux yeux. Sa fierté d’ado l’empêchait de s’approcher, mais Andreas lui fit un sourire.
    — Faudra peut-être qu’on en parle tous les quatre.
    Et là, Märtin se mit à pleurer et Septième se serra contre Andreas, le serrant dans ses bras et il donna un baiser sur la tête du bébé.
    Nicky et Andreas échangèrent un sourire complice et doux. Ils étaient tous les deux d’accord, sans en avoir parlé préalablement.
    Le reste ne serait qu’une formalité, les faits parlaient d’eux-mêmes.
    Sa vie avait été tellement bousculée ces derniers mois qu’il ne se reconnaissait pas. C’était vraiment une nouvelle vie. Comme s’il clôturait une histoire pour en démarrer une autre. »

     

    « Mercredi ciné #108, "ÇA : Chapitre 2 ", le filmLes loups de Prusse (Eric Cazenave) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    18
    clairetulisquoi?
    Jeudi 14 Octobre à 09:04

    Merci pour ton avis :)

    17
    Mardi 12 Octobre à 17:50
    Steph*

    Ah ça pourrait tout à fait me plaire ça ! happy

    16
    Lundi 11 Octobre à 17:51

    Pas trop une série pour moi mais bien contente que ce troisième tome t'a autant ravie !

      • Mardi 12 Octobre à 19:26
        C'est vraiment dommage, tant mieux, il y en a plus pour moi ^^
    15
    Lundi 11 Octobre à 12:02

    Ce n'est malheureusement pas fait pour moi mais heureuse que tu aies aimé !

    14
    Vendredi 8 Octobre à 11:37
    EmilieH

    De base, je ne me serais peut-être pas penchée dessus. Mais là, tu me donnes sacrément envie de les lire! Merci pour la découverte!

      • Vendredi 8 Octobre à 19:03

        Ah je suis trop contente ! J'espère que tu en découvriras au moins un et que cela te donne envie de lire la suite :)

    13
    Kimysmile
    Vendredi 8 Octobre à 09:14

    Quelle belle chronique !

    12
    lheuredelire
    Jeudi 7 Octobre à 22:28

    Contente de voir que tu as passé un aussi bon moment !

    11
    Jeudi 7 Octobre à 21:46
    J'ai lu plein de retours coups de cœur aujourd'hui, ça fait plaisir ! Et quand ça vient d'un tome de série, je trouve ça encore plus chouette, c'est gage d'une certaine qualité tout au long des tomes =)
      • Vendredi 8 Octobre à 18:37

        Oh oui, ça fait du bien d'avoir des lectures comme celle-là !

    10
    Vampilou
    Jeudi 7 Octobre à 20:53
    Une série qui me fait toujours autant envie en tout cas !
      • Jeudi 7 Octobre à 21:02

        Je compte me les acheter en papier, c'est pour dire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :