• Les mémoires d'un elfe (Adenora KER)

     

    Les mémoires d'un elfe (Adenora KER)

    Disponible sur Amazon

    Les mémoires d'un elfe (Adenora KER)

     

    Auteur : Adenora KER

    190 pages numérique (epub)

    Thème : Fantastique jeunesse

    *****

     

    Résumé :

    « Alywen, une fillette de douze ans égoïste et caractérielle, se rend, comme tous les mercredis, à l’hospice des « Oiseaux de paradis » pour tenir compagnie à sa grand-tante.
    Alors qu’elle se désespère en écoutant les récits décousus de son ancêtre, une femme étrange fait irruption dans la salle commune de la pension. Elle est splendide avec sa longue chevelure blanche et ses yeux d’ambre.
    La curieuse dame convie la fillette à la suivre dans sa chambre et après lui avoir remis une amulette, entraîne l’adolescente dans ses souvenirs.
    Alywen découvrira que cette vieille femme blanche se prénomme Alayanne et qu’elle est la dernière représentante du peuple des Elfes. Elle partagera ainsi les péripéties parfois drôles et parfois dramatiques de cette touchante créature de la forêt.
    Au travers de ses aventures, Alywen rencontrera Merlin l’enchanteur, Léonard de Vinci , et croisera également la route de dangereuses créatures... Mais surtout, elle sera investie d’une mission qui changera sa vie et celle de sa nouvelle amie à tout jamais…  »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Les mémoires d'un elfe (Adenora KER)

     

    Je remercie la maison d'édition du Saule pour ce nouvel envoi. J'adore la couverture elle est vraiment très harmonieuse et belle.

     

    Alywen est une petite fille de 12 ans qui va régulièrement avec sa maman voir une grande tante qui ne l'intéresse pas plus que cela. L'endroit où vit cette vieille dame sent le renfermé et de plus il n'y a que des personnes âgées qui sont moches et vieilles... Mais un jour, une dame blanche attire le regard de Alywen. Après lui avoir rendu un service et montré qu'il y a de la magie dans l'air (surtout dans un gobelet vide), Alywen va recevoir des souvenirs... Le résumé donne très bien ce qui se passe pour notre jeune héroïne.

     

    « Puis, se ressaisissant, elle s’insurgea contre ces propos :
     — Mon intérêt pour les Hommes est légitime ! Sans eux, nos vies même seraient remises en cause. Que nous le voulions ou pas, nous dépendons de leurs dispositions à croire en notre existence !
     — Ne pense pas que je nie ces liens Alayane ! rugit-il, dégageant du même coup une impression de puissance. Puis se radoucissant il ajouta :
     — Simplement mon enfant, ils sont dangereux… Notre monde est de plus en plus fragile. Nous ignorons combien de temps nous pourrons survivre, notre nombre décroît de jour en jour, et la plupart d’entre nous se meurent déjà, nous avons besoin de ta descendance, tu dois le comprendre…
     — Justement, père, je le comprends et je sais aussi que notre salut dépend des hommes, peu d’entre nous continuent de les côtoyer et ils nous oublient. Je crains que ce ne soit ce manque de promiscuité qui ne condamne notre monde.
     Il parut réfléchir un instant, son regard songeur se perdant sur la surface translucide de la rivière. »

     

    Une histoire magique où se mêle le tragique et le bonheur. La vie de Alayane n'a pas été de tout repos. Entre son amour pour un mortel et tous les obstacles qu'elle va vivre, la vie d'un tel personnage est magique à suivre. Les moments des souvenirs sont entrecoupés de la vie réelle de la petite Alywen. On apprend à la connaître, à la suivre. Même si certains passages la montre colérique et teigneuse, c'est un personnage de 12 ans qui vient d'apprendre que le navire de son père a été retrouvé après 5 années de recherche. Et que ce dernier est, semble-t-il, décédé. À cet âge, il y a des choses plus importantes, comme le copain (juste ami) qui semble intéresser une certaine fille que l'on n'aime pas, entre autre.

     

    Une histoire magique qui nous montre un décor somptueux. La forêt de Brocéliande, Merlin qui a de nombreux pouvoirs, comme apercevoir notre petite héroïne alors qu'elle n'était pas née à ce moment-là. Lorsque cette dernière se voit octroyer une quête, c'est fabuleux d'imaginer que les deux mondes qui ne sont pas dans la même époque arrive à se rejoindre. De nombreuses découvertes, des créatures fantastiques, des cadeaux somptueux surtout un. de nombreux moments durs, lorsqu'il faut que Alayane parte, ou laisse partir un proche. Et puis il y a des surprises, des moments de pure surprise avec la vision de certains proches de la jeune héroïne... Chaque visite apporte un souvenir précieux, une nouvelle identité découverte, un pan de passé de différents personnages connus.

     

    Alywen se rend compte que la méchanceté ne paye pas et que certains de ses camarades ne lui en veut pas, contrairement aux petites pestes qui existent toujours. C'est une petite fille qui à tout a apprendre, comme tout enfant. La réaction de sa mère lorsqu'elle se rend compte que ce que ces "souvenirs" font à sa fille est excessive. Pour ma part, c'est une enfant, qui rêve peut-être un peu trop, mais aller jusque là, c'est ne pas chercher à comprendre son enfant. Un appel au secours ou une réalité ? Rêve ou réalité ? Un enfant a besoin de rêver, d'aller au delà d'une réalité qui n'est pas toujours gaie pour eux. J'ai beaucoup aimé Max, l'ami de Alywen qui est également son confident. Entre les deux, il y a une forte amitié et une complicité du tonnerre, sans oublier une confiance quasi absolue. Heureusement qu'il est là pour la soutenir et lui mettre des coups de pieds aux fesses lorsqu'il y en a besoin.

     

    « Alywen ne parvenait pas à détacher le regard de son portrait. Elle savait qu’un jour elle se promènerait sur cette plage, vêtue de sa robe bleu marine. Et cette constatation lui fit un drôle d’effet…
     — Léonard de Vinci ! Le Léonard de Vinci brailla Max lorsqu’elle lui eut rapporté ses nouvelles péripéties.
     — Chut, pas si fort ! lui reprocha son amie, plaquant sa main contre la bouche du garçon. Les murs ont des oreilles, ne l’oublie pas. Sans rien ajouter, ils se penchèrent à la fenêtre et furent rassurés de ne pas voir la petite rouquine aux aguets.
     — Je n’en reviens pas, qu’elle ait pu te faire ça, constata Max contrit. J’aurais dû t’écouter, cette fille est une vraie plaie.
     — C’est pour ça que nous devrons être prudents, ma mère ne me pardonnera pas une seconde fois. Même si je ne pense pas que cette idiote osera de nouveau venir nous embêter ici, je préfère rester vigilante au cas où.
     — Tu as raison, elle semble capable de tout pour te nuire... »

     

    La jeune fille va vivre des aventures extraordinaires et après avoir frissonné avec elle jusqu'à l'épilogue, qui m'a donné encore plus de frissons ! Ce personnage évolue grâce à la magie des mots, des visions, des souvenirs d'une autre. L'auteur a une plume qui se laisse lire avec grand plaisir. Elle a su manier le mélange de la réalité et du fantastique sans que cela ne soit étrange. Tout passe tranquillement comme si c'était le même monde.

     

    C'est un roman qui plaira aux plus petits, mais aussi aux grands. J'ai beaucoup aimé le découvrir et je remercie de nouveau la maison d'éditions du Saule pour cela. Il y a plusieurs morales à découvrir, des éléments importants pour aider à grandir. En bref une très belle découverte !

     

     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

     

    « Défi fb #63 (Janvier 2019) Liste des Chroniques en 2019 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Vampilou
    Samedi 5 Janvier à 15:38
    Je trouve la couverture sublime et je suis bien sûr fan de l'univers !
      • Samedi 5 Janvier à 16:01

        C'est super, il vient de sortir le petit :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :