• Meurtres à Château-Arnoux, tome 1 : Automne Sanglant (Gilles Milo Vacéri)

     

     

    Meurtres à Château-Arnoux (Gilles Milo Vacéri)

    Meurtres à Château-Arnoux, tome 1 : Automne Sanglant (Gilles Milo Vacéri)

    Auteur : Gilles Milo-Vacéri   

    276 pages numérique

    Thème : Policier - Thriller

      *******

    Fait partie de la duologie

    Meurtres à Château-Arnoux

    de Gilles Milo-Vacéri

    4ème de couverture :

    « Un automne sanglant s'abat sur la commune provençale de Château-Arnoux: deux morts sont retrouvés dans la mairie, alors que des tableaux ont disparu.
    Devant des indices troublants, la Section de Recherches réclame des renforts et Paris missionne Enzo Battista, commandant de l’O.C.B.C. et spécialiste des oeuvres d'art, pour éclaircir cette sombre affaire.
    Mais l'enquête s'avère plus compliquée qu'il n'y paraît, avec des ramifications à l'étranger, et l'opération Venise Pourpre s'amorce...
    Entre révélations qui s'enchaînent et spectres ressurgis de la Seconde Guerre mondiale, Enzo et son lieutenant Marania Le Goff vont avoir fort à faire s'ils veulent en sortir indemnes. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Meurtres à Château-Arnoux, tome 1 : Automne Sanglant (Gilles Milo Vacéri)

     

    Lorsque j'ai eut la proposition de lire ce premier volet de la part de l'auteur, comment refuser ? Impossible, surtout connaissant sa manière d'écrire et de vous emporter dans son histoire crée de toute pièces. D'ailleurs, je le remercie, ainsi que la maison d'édition Nelson District pour me l'avoir fait parvenir en service presse numérique.

    Le lieutenant Marania Le Goff, qui a une carrière prometteuse, va suivre Enzo Battista, commandant, afin de parfaire ses capacités. Deux meurtres vont les amener à quitter Paris pour Château-Arnoux. A partir de ce moment, l'enquête qui semblait s'avérer plutôt simple va se dédoubler pour devenir très compliquée. Qui est derrière tout cela ?

     

     « — ...Antonio Perigioni, son frère cadet, est décédé suite aux tortures subies. Que penses-tu qu’il ait fait notre cher Augusto ? Eh bien, il a fait enlever le frère du chef de la bande adverse et après l’avoir buté, il l’a mis au frais dans un congélo. Ensuite, il l’a renvoyé en trois cent soixante-cinq morceaux, un par jour et par colis spécial, pendant toute une année ! Je ne sais pas si c’est vrai et c’est peut-être du folklore ou une légende, mais tout aussi gentil qu’il puisse avoir l’air, il reste un parrain de la mafia italienne et donc, un vrai truand... »

     

    Pour répondre à cette question : aucune idée ! Non je suis sérieuse, j'ai des doutes sur beaucoup de personnes, mais pas de réponses dans ce premier volume. L'histoire est très entrainante, avec des personnages qui sont travaillés à tel point que j'ai eut l'impression qu'ils existaient véritablement. L'enquête en elle-même est très compliquée, pas à suivre, bien au contraire, mais elle enclenche beaucoup d'événements qui ne date pas d'hier. Le prologue, il faut bien le lire et le garder en tête, car il est important pour une partie de l'intrigue.

     

    Enzo est le flic qui n'aime pas travailler en équipe. Avoir une femme à ses côtés ? Encore pire, mais au final, il va apprendre qu'elle est douée, en veux et ne mâche pas non plus ses mots. L'auteur nous donne au compte goutte des petits bouts de son passé. J'ai hâte de savoir réellement ce qui s'est passé, pourquoi il est parfois cynisme, dur, dans ses pensées... Mais il est très doué et son instinct le sauve plus d'une fois. Avec Marania, la relation a mal débuté, mais très rapidement ils vont se découvrir pour se compléter. Petit aparté, j'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteur ne mélange pas l'histoire de meurtres avec une histoire de romance entre les deux. La jeune femme sait ce qu'elle veut, même si à un moment donné elle se demande si devenir son assistant ne serait pas mieux que ses galons.

     

    « Enzo s’en moquait éperdument et contemplait, dépité, la thermos déjà vide. Marania se dandina sur son siège.

    — Et moi, j’accompagne Enzo, bien entendu ?

    Le divisionnaire soupira.

    — Non. Je voulais vous offrir une sortie Paris by night pour vous faire visiter notre bonne vieille capitale. Et puis un petit tour en avion, comme ça, histoire de vous changer d’air, répondit-il, d’une voix suave et très ironique. Quand Battista aura débarqué, je vous fais raccompagner chez vous, peut-être ?

    Il frappa le bureau violemment de son poing.

    — Vous n’allez pas vous y mettre lieutenant Le Goff ?! J’avais déjà un zouave dans le service avec un humour plus que limite, deux, ce serait trop pour mes ulcères ! Vous êtes à votre début de stage et essayez de faire un boulot sérieux, c’est tout ce que je vous demande !

    La jeune femme échangea un regard complice avec Enzo qui le lui rendit. »

     

    De l'humour, que se soit dans l'histoire ou avec les personnages, il n'en manque pas. Tout comme certaines piques qui ne peuvent faire que sourire. La découverte des lieux – je ne savais même pas que Château-Arnoux existait et j'en ai profité pour aller fouiner un peu, histoire de découvrir en photos – les descriptions du comment parvenir jusqu'à cette petite ville... c'est toujours un réel plaisir de lire et de voir les bâtiments se dessiner sous les yeux.

     

    Deux fortes personnalités, mais il n'y a pas que eux deux. Légiste, collègues, amis, couple de frère et sœur... Chacun a une part d'ombre qui donne encore plus de piment et de questions surtout. J'ai parlé des meurtres, mais il va en pleuvoir quelques uns, sans compter qu'un plus gros "coup" est déjà en place.

     

    Je pourrais continuer, mais je ne ferais que remplir des pages pour dire que j'ai adoré le lire et qu'il est trop court. Entrer dans cette histoire est vraiment facile, en sortir est difficile car la fin est net, brute et je veux la suite !!! Non je ne fais pas mon caliméro, mais pas loin ! J'ai aimé le fait que l'enquête ne se fasse pas en une seconde, qu'ils soient obligés de chercher. Tout ne tombe pas tout cuit, comme dans la vraie vie, enfin je suppose. Ce policier est à lire pour tous ceux qui aiment ce thème, mais pour un lecteur qui aurait envie de débuter, je le conseille vivement, car il est prenant.

     

    Un dernier extrait juste parce que j'ai aimé :

    « Enzo eut un sourire féroce, celui d’un fauve qui s’apprête à mordre sa proie.

    — Marcher sur des œufs ? J’aime trop les omelettes pour faire attention et ce n’est pas le premier aristo venu qui me fera mettre au garde-à-vous.

    Florent rit de bon cœur et mit la main sur son épaule.

    — Je te fais confiance, on se connaît suffisamment et je sais que si tu agis ainsi ce n’est pas sans raison. Je te couvrirai tant que je pourrai, tu le sais. Après...

    — Après... Être et durer ! répliqua Enzo avec une profonde conviction. »

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Meurtres à Château-Arnoux, duologie (Gilles Milo Vacéri)Un accord incongru ! (Lhattie Haniel) »

  • Commentaires

    8
    Jeudi 6 Août 2015 à 18:10

    Je vais bientôt attaquer le second et dernier, je ne sais pas à quoi m'attendre, mais à du bon voire plus :p

    7
    Jeudi 6 Août 2015 à 00:52

    Je dois également le lire :) Il va falloir que je me le cale 1 2 c 4

    Merci pour ta chronique !!

    6
    Mercredi 5 Août 2015 à 18:55

    Quoi ? Vous ne connaissez pas cet auteur ? Honte sur vous mdr tongue, allez vite rectifier cela xD

    * trop tard je suis partie winktongue *

    5
    Vampilou
    Mercredi 5 Août 2015 à 16:24
    Honte à moi, mais je n'ai pas encore lu cet auteur...Mais ton avis est cruellement tentant, alors je vais peut-être me laisser tenter !
    4
    Mercredi 5 Août 2015 à 15:09

    Un roman et un auteur que je ne connais absolument pas. Et apparemment il en vaut la peine :) Merci pour la découverte!

    3
    Mardi 4 Août 2015 à 23:38

    Je ne connais pas du tout mais cela pourrait me plaire! Je le note! Merci.

    2
    Mardi 4 Août 2015 à 20:04

    Oui, je n'ai pas encore tout lu venant de sa part, mais j'ai eut pas mal de coup de coeur pour ceux que j'ai pu avoir la chance de lire smile

    1
    Mardi 4 Août 2015 à 19:47

    J'ai adoré ce roman . J'adore l'auteur , toujours d'excellents romans.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :