• Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

     

     

    Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

    Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

    Auteur : Lhattie Haniel   

    112 pages numérique

    Thème : Romance historique

      *******

    4ème de couverture :

    « Miss Dolly Green était anéantie par la demande du vieux duc. Ce marché, bien qu’incroyablement culotté, était peut-être le seul moyen pour elle de survivre. Elle venait de perdre son petit domaine et n’avait plus que sa beauté pour elle. Elle n’avait donc plus les moyens de rêver. Le bel Anton ne serait plus, à jamais, qu’un souvenir qu’elle pourrait chérir en secret… »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

    Je remercie beaucoup Lhattie Haniel pour m'avoir fait lire ce second roman, enfin même s'il est sorti avant Violet, je les ai lu dans le désordre des sorties juste parce que j'en avais envie.

     

    "—J’ai un marché à vous proposer, mon enfant, et sachez qu’à mes yeux, vous n'êtes pas une petite provinciale, croyez-moi !

    —Un marché ! s’exclama Dolly, en reposant sa tasse dans un petit tintement de porcelaine.

    —Oui, jeune fille ! Un accord si vous préférez. Épousez-moi, et tout ce que vous voyez ici et bien plus encore vous appartiendra, et ceci, même après ma mort.

    —Sans vouloir vous offenser, Vôtre Grâce, vous avez plutôt l’âge d’un vieux parent et non d’un futur mari, lui fit remarquer la jeune femme dont le rouge qui lui brûlait les joues, s’étalait à présent sur son cou, alors que son mal-être allait en grandissant dans tout son corps.

    —Croyez bien que je le sais ! Cependant, épousez-moi et donnez-moi un fils, et tous vos problèmes seront réglés ! s’exclama-t-il en se rapprochant d’elle sur le sofa. "

     

    Au moins cela donne le ton !

     

    Lord Henry Grey doit trouver une solution pour éviter de payer des "impôts" sur sa fortune en la fabrication d'une descendance mâle. Mais pour cela, il lui faut une femme de sa propre famille. Compliqué ? Non, du tout, car apparemment il n'y en aurait pas. Dolly Green est une jeune femme qui vit seule avec très peu de personnes, dans la maison familiale. Entre les deux, rien de commun et pourtant, le nom de famille de Dolly était bien Grey a une époque sans qu'elle ne le sache. Elle va partir à la rencontre de cet homme, des suites d'échanges de courriers. Lors de son voyage, elle va faire la connaissance d'Anton, un jeune homme et coup de foudre qui les prendra tous les deux. Mais les chemins de ces trois personnages vont s'entrecroiser, laissant derrière eux amertume, envie, espoir et... bien d'autres émotions. Comment réussir à continuer à vivre sans être auprès de celui qu'on aime ?

     

    C'est une question à laquelle l'auteur nous fait réfléchir dans cette histoire. J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout le vieux Duc. Il est affable, n'aimant que lui ou plutôt sa fortune. Pour éviter de donner le moindre sou, il va aller jusqu'à faire du chantage à une jeune femme de sa propre famille. Ce qui lui arrivera ne sera qu'un simple retour de manivelle, même s'il est tardif. Concernant Dolly, je l'ai vu un peu naïve au départ, mais au final, ce sont ses émotions qui prennent le pas sur elle et le fait qu'à cette époque, une femme se devait d'être juste une belle œuvre d'art à montrer aux autres, ce qu'elle ne veut pas. Quant à Anton, il est un séducteur, certes, mais ne va pas courir plusieurs gazelles.

     

    Se faire une raison est un point important dans le récit.

     

    L'histoire est simple de base, mais bien amenée, avec des personnages qui ne font pas que galerie. Le vouvoiement, comme dans le premier livre que j'ai lu de cet auteur, le contexte, le 19ème siècle, le langage précieux... tout est bien présent, sans peser. C'est frais, léger avec un personnage exécrable qui y est pour beaucoup, pour ma part. La romance avortée entre Dolly et Anton laisse en appétit. Amour, tendresse, haine, désespoir, amitié... beaucoup de sentiments divers dans si peu de pages. Dans tous les cas, j'ai beaucoup apprécié cette histoire dont je ne voyais pas comment cela aurait pu se finir. C'est ce que je me suis demandé durant un bon moment, car je ne voyais pas de solution véritable et rapide surtout.

     

    Au final, je dirais que même si je m'attendais à cette fin, le chemin parcouru est différent de ce que j'aurais pensé, avec quelques surprises et de bons moments tristes ou non. Un dernier mot, le texte est un peu court, j'aurais aimé en avoir plus !

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Meurtres à Château-Arnoux, tome 1 : Automne Sanglant (Gilles Milo Vacéri)Bilan de lecture Juillet 2015 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :