• Singulière Lien du sang, tome 1 (Juliette Bonte)

     

    Singulière Lien du sang (Juliette Bonte)

    Publicité pour adultes, tome 1, épisode 1 (S. Green)

    Auteur : Juliette Bonte     

    679 pages numérique

    Thème : Fantastique / Fantasy

      *******

    Fait partie de la série

    Singulière

    de Juliette bonte

    4ème de couverture :

    « « Êtes-vous prête à quitter le monde dans lequel vous vivez ? »
    La question est déroutante. Si vous ajoutez le fait qu’elle ait été posée par un Gnome, elle devient insensée. Ce petit bonhomme aussi bedonnant que caractériel est apparu le soir de mon quinzième anniversaire, après deux semaines placées sous le signe de l’anormalité.
    Avant ça, je collais parfaitement au cliché de l’adolescente insignifiante. Ma chambre était mon univers, internet mon domaine, l’asocialité ma première qualité. Et pourtant, c’est bien à moi que cet être surnaturel s’est intéressé.
    « Êtes-vous prête à quitter le monde dans lequel vous vivez ? »
    Pour aller où ? Pour faire quoi ? Je n’en avais pas la moindre idée à l’époque. Quasiment aucune explication ne me sera donnée sur ce monde où les légendes côtoient les lois, où la Nature règne et l’Autorité gouverne, où les pouvoirs sont Propres et les Éléments nôtres.
    Même si m’embarquer dans l’inconnu était un tantinet angoissant, l’idée d’abandonner ma routine me plaisait. Que du positif m’attendrait, j’en étais persuadée. Oui. Juste du positif.?
    »  
     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Singulière Lien du sang, tome 1 (Juliette Bonte)

    Je remercie l’auteur, Juliette Bonte de m'avoir proposé de lire ce premier tome. Le résumé me plaisait beaucoup, par contre le temps me manquait, je l'avoue pour le lire dans l'immédiat, d'où le fait que j'ai pris plus de temps pour le commencer, surtout en sachant qu'il y a pas loin de 700 pages, 679 pour être plus précises sur ma tablette. Par contre, concernant la couverture, je l'ai trouvé sur amazon, mais sans le nom de l'auteur, à moins que mes yeux me fassent défaut.

     

    Nea est une adolescente de 15 ans, mal dans sa peau, à qui l'on fait une proposition de changer de vie. Je résume, bien entendu, c'est un tout petit peu plus complexe que cela. Le collège n'est pas sa tasse de thé, elle veut absolument se faire oublier, son père est décédé, sa mère travaille beaucoup... Elle va sauter sur l'occasion pour partir ailleurs. Cet autre lieu est divisé en contrées où la nature règne en maîtresse. Mais avant d'arriver dans l'une des quatre contrées – oui, car le feu, l'eau l'air et la terre sont les 4 éléments – elle devra passer par des « portails » grâce à l'aide de Tim et Gab – oui, je raccourci exprès leur prénom – entrer devant les veilleuses, attendre devant une boussole qui la guidera vers sa contrée. Le voyage ne se fera pas sans mal, et courir sera une forme de survie. La jeune fille arrive enfin au village des apprentis et commence donc son apprentissage pour être formée à son élément et son pouvoir propre. De là elle va faire la rencontre d'autres apprentis qui ont tous été dirigé dans cette contrée, mais elle va retrouver deux personnes à qui elle avait parlé durant ce voyage.

     

    « — Les Curateurs ?
    — Ce sont nos médecins.
    — Vos médecins utilisaient de l’eau, du feu, de l’air ou de la terre... enfermés dans des fioles... pour vous soigner ? je demande, en ne comprenant même pas ma propre question. Et maintenant, ils se débrouillent... sans ?
    — Je t’expliquerai un peu plus tard, sourit-il en voyant ma mine froncée. Tout ce que tu dois retenir, c’est que ce bougre de Gebhard fait rater à tes papilles les meilleurs délices qui ex...
    — Mes oreilles n’ont pas rétréci Tilaickhem, raille soudainement mon Passeur, tandis que nous dépassons une boutique dont la toiture atteint mes genoux. Je t’entends toujours. Et bien Jeune Nea, s’étonne-t-il. Pourquoi faites-vous cette tête ?
    — Le... Ce magasin, lui dis-je en tendant mon doigt vers... »

     

    L'histoire est complexe, bien ficelée également avec une écriture agréable à lire. Le langage est inventé, il est propre au domaine des contrées. Par exemple : Valkias, Unwas, Terrias et Fulkmas, sont des termes désignant chacune des contrées. Et dans chacune d'entre elles le langage est légèrement différent. Beaucoup d'expressions propre à l'histoire viennent en plus des descriptions. Paysages, us et coutumes, manière d'apprendre, tout est expliqué dans la première moitié du roman. La magie des éléments, l'intégration de personnages, de certains qui ne font que passer et d'autres que nous revoyons plus loin, rien n'est laissé au hasard. Dans la seconde moitié, il s'agit plutôt d'actions, de rebondissements, d'une quête immense à réussir. La recherche du passé de Nea combinée à ce qui se trame dans l'ombre donne beaucoup d'énergie à tous ces passages. Plus nous avançons dans le récit et plus des personnages vont et viennent. Chacun avec leurs qualités et défauts.

     

    Pour des adolescents de 15/16 ans j'ai trouvé les réactions en concordance avec ce qui se passait. L'envie de franchir une barrière interdite, de piquer une crise pour pas grand chose, l'engouement pour un groupe de musique... tout cela les rend réalistes. Leur évolution rapide suit l'histoire sans que cela ne soit étrange. Connie, Rheebs et Ambrey forment avec Nea un quatuor formidable. Une très belle amitié, voire plus est née de leurs cours, de leur humour piquant, des épreuves qu'ils vont passer ensemble entre autre. Connie me fait penser au sage du groupe, il observe, analyse et recoupe. Rheebs, c'est plutôt le fonceur-dans-le-tas, celui qui a envie de bien faire tout seul, mais qui au final va apprendre qu'à deux c'est mieux. Ambrey est une vraie pile électrique, sa bouche forme des mots si vite que je me suis demandé si elle réfléchissait avant de parler : un vrai bol d'air frais. Quant à Nea, elle qui ne connaît pas ce monde va devoir tout apprendre sur le terrain et surtout se débrouiller avec ce qu'elle va recevoir comme héritage.

     

    « — Par une Écaille de Pangolin, ça m’tente bien ! se réjouit Apopina en trottinant jusqu’au cratère. Loukbolb ! Poulopot ! Avec moi !
    Les deux Terrias partent se placer immédiatement aux côtés de leur chef, suivis par les Fulkmas Kork, Krasop et Vorma la seconde d’après. Neil et Nesby ferment la marche avec les Valkias, accompagnés de Merik.
    — Nea... Tu as une idée ? s’inquiète Ambrey.
    Je suis prise au dépourvu. 
    J’aimerais la rassurer, élaborer un plan d’attaque en quinze secondes. Mais me retrouver face à la Confrérie entière fait fondre ma confiance comme du beurre d’ortie sur le réchaud. Je sens le regard d’Analasis se poser sur nous, et espère une aide de sa part. Qui se concrétise en un pouce levé vers le haut.
    — Vous faites comme d’habitude, nous surprend Connie. Ambrey, tu utilises ton empathie pour anticiper les émotions de Rheebs. Ne t’éparpille pas sur les autres, tu sais à quel point ils aiment s’amuser avec ton pouvoir. Rheebs, écoute ma sœur, et débrouillez-vous pour coordonner vos mouvements. Servez de bouclier à Nea. C’est elle le point fort de votre équipe, assurez ses arrières. Nea, tu te concentres. Tu es capable d’agir rapidement. Reste focalisée à l’avant, utilise ton Pouvoir Propre pour provoquer le maximum de dégâts. Ambrey et Rheebs s’occuperont des confrères arrivant par-derrière. Surtout, n’hésite pas à foncer dans le tas. Ils vont s’attendre à ce que tu te caches, alors fais l’inverse. Ose te montrer.
    — Pas maaaaaal ! acquiesce Rheebs. »

     

    Concernant les autres protagonistes, il y en a tellement mais qui ont leur importance que je ne saurais pas lequel choisir. Entre Apopina, Poulopot , Loukbolb, Siliman, Kork, Krasop, Vorma, Neil, Nesby, Merik, Analasis, Sayen, Spilcho, Lewis, Mili, Potino, Tilaickhem, Gebhard.. et j'en laisse encore quelques uns, cela me prendrais beaucoup de temps pour chaque. Tous ont leur particularité, leur intérêt. Chacun est là pour apporter une pierre à l'histoire. C'est un travail énorme qui a été fourni, tant par leur description que par leur passé respectif.

     

    J'en viens aux points que je ne qualifierais pas de négatif, mais qui m'ont fait perdre un peu d'engouement. J'avoue que Harry Potter m'a traversé l'esprit à partir d'un certain point. Les 4 éléments/contrées contre les 4 maisons ? La boussole pour la main de l'âme ou le choipeaux magique sur la tête. La différence au départ fut que Nea est un peu plus vieille de quatre ans. Cette saga n'a cessé de passer dans un sens où l'autre, surtout lorsque je suis arrivée devant la Confrérie de l'Honneur qui m'a énormément fait penser à l'Ordre du Phénix. Où nous avons des adultes se mêlant à des adolescents, luttant contre les forces du mal.

     

    Je dois avouer également que j'ai eut énormément de mal à entrer dans l'histoire. Lorsque nous sommes encore dans notre monde, cela s'est bien passé, mais dès que nous entrons de l'autre côté, je me suis sentie aussi perdue que Nea. Les explications durent. Elles sont complexes. De nombreuses descriptions se suivent sans relâche. Je sais qu'il en faut pour pouvoir comprendre le monde dans lequel elle va vivre dorénavant et les termes utilisés sont propre à ce monde crée. Ce qui fait que j'ai réellement réussi à être dans l'histoire vers la moitié du livre. Et je dois admettre que la plupart des expressions, je ne les ai pas comprise, passant par dessus pour continuer ma lecture.

     

    En conclusion, autant j'ai trouvé long la première moitié du livre avec un mal fou à intégrer toutes les informations, autant la seconde moitié est passée si vite que je me suis demandé où était la suite. La fin est magistrale et même si j'avais déjà certains éléments de trouvés – comme le nom d'un méchant dans l'histoire, ou encore le sujet sur W. – l'auteur a sut mettre beaucoup d'événements et de surprises dans son récit. Beaucoup d'imaginations sur la création des créatures, des différents mondes aussi. Pour ma part, je me suis accrochée dans l'espoir que le livre se modifie à un moment ou un autre, ce qui a été le cas. La seconde moitié du livre, je l'ai dévoré bien trop vite à mon goût. J'ai hâte de connaître la suite de leurs aventures – les descriptions ayant déjà été donnés dans celui-ci, je me dit que le second tome sera encore meilleur à mes yeux, surtout lorsque celui-ci se termine de cette façon. En plus, au vu des diverses trahisons qui ont eut lieu, la suite ne devrait pas être de tout repos.

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

    « Calling Cthulhu - Anthologie vol. 1 (Collectif d'auteurs L'Ivre-Book)Défi du mois de novembre 2015 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :