• Sous un ciel d'orage (Sarah K.)

     

    Sous un ciel d'orage (Sarah K.)

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Auteur : Sarah K.


    285 pages format ebook

    Thème : Contemporain, Erotisme

    *****

    Service Presse de l'auteur

    Un bonus est disponible

    Mon avis

    4ème de couverture :

    « Romane et Luc. Deux êtres que tout sépare mais attirés l’un par l’autre, comme un aimant.

    Le chemin jusqu’à la vérité sur leurs sentiments ne se fera pas sans embûches. Entre doutes et jalousie, choisiront-ils la voix de la raison ou celle du cœur ?»

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Tangled, Tome 1 : Love Game (Emma Chase)

    Je remercie Sarah K. pour m’avoir proposé de lire son livre. J’ai hésité parce que j’ai eut peur, soyons honnête que se soit une énième romance sans véritable histoire autre que ce qui caractérise la romance. Alors oui, il s’agit d’une romance contemporaine, pas de fantastique, pas de monstres, quoique parfois, certains personnages m’ont donnés l’idée qu’ils pourraient très bien être sans cœur.

    Je ne suis pas fan de ce type de couverture, donc je passerais mon chemin dessus, par contre la quatrième de couverture est sobre. Très peu de choses indiquées tendant à démontrer que soit il y à beaucoup de surprises, soit pas du tout. Première catégorie ok ! Ce livre apporte son lot d’événements imprévus tout au long des pages, de bons comme de moins bons saisissements. Nous pouvons passer d’une simple consternation à de l’ahurissement total.

    Mais commençons tranquillement par ce qui se passe réellement. Un cabinet d’architecture sur Lille, une jeune femme du prénom de Romane, assistante d’un patron qui semble parfois tyrannique et mesquin : j’ai dénommé Luc ! Six mois qu’ils se côtoient, six mois qu’elle travaille pour lui, cachant son attirance pour cet homme qui semble si peu amène à lui jeter le moindre regard autre que pour lui donner du boulot. Entre temps, Romane, qui n’a pas de petit ami attitré, a un « sexfriend » Théo, histoire de se détendre et accessoirement de ne pas perdre la main. Le compromis de départ avec Théo : pas de sentiments, juste lorsque l’un ou l’autre à envie, autant passer à l’acte. La tendresse est tout de même présente, ce qui va amener à l’un d’entre eux de ressentir plus qu’une simple amitié améliorée. Mais lorsque Luc se met en tête de vouloir vivre une relation plus que patron/employée avec la jeune femme, forcément, il y a des problèmes qui vont survenir. Entre une fiancée que Luc ne pourra pas quitter pour des raisons qui sont évoquées, un sexfriend, et un passé glauque qui revient en pleine tête sur Romane, comment vont-ils s’en sortir, mais vont-ils réussir à créer quelque chose ?

    Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé les féminins. Romane et Sarah sa meilleure amie, mais aussi Lola la fiancée. Romane est de ces femmes qui se battent pour obtenir ce qu’elles veulent. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds. La relation qu’elle aura avec Luc ne sera pas de tout repos et la voir se mettre en retrait est autant probable qu’improbable. Etre dans l’ombre d’un homme va la travailler. Sarah est LA meilleure amie, celle qui fera tout pour faire passer votre bonheur avant le sien. Elle ne mâche pas ses mots et remets en place quiconque viendrait marcher sur ses platebandes. Lola c’est l’archétype de la fille à papa. Engoncée dans ce rôle, elle est la femme à abattre. Concernant les personnages masculins, j’ai eut un peu plus de mal. Déjà Luc joue sur les deux tableaux, même s’il dit la vérité à Romane et ne fais pas grand-chose pour changer cela. Même si son histoire est difficile (je ne parlerais pas du pourquoi il ne veut pas quitter cette fiancée), j’ai trouvé qu’il ne se battait pas pour n’avoir qu’une seule histoire. D’autres personnages sont aussi importants. Je pense à Raphaël, cet homme du passé, Théo qui n’est pas celui que l’on croit être, ou encore Ethan, qui a sut s’amuser aux dépends de Romane lors de son arrivée.

    A moins que je sois passé à côté de certains points, je n’ai pas compris comment Théo pouvait connaitre une certaine personne et travailler dans l’ombre pour ce personnage. Quelques détails qui m’ont fait tiquer, comme quelques répétitions dans les dialogues, des points non éclaircis ou encore un peu trop de scène intime qui n’apporte pas forcément de plus à l’histoire. Mais j’ai passé un bon moment de lecture – beaucoup de rires et d’appréhensions essentiellement. Un autre point positif : avoir le point de vue de Luc. Nous en savons plus sur ce qu’il pense à un certain moment et plus de détails sur la relation entre lui et son père. Sachez que lorsque vous pensez qu’il va y avoir enfin du positif, un nouvel obstacle intervient, ce que j’ai beaucoup apprécié – sadique un jour, sadique toujours :p – Les histoires faciles m’ennuient et ici, ce n’est pas du tout le cas. Un conseil, laissez-vous tenter et venez me dire ce que vous en pensez :)

    Je vous laisse en compagnie d’un passage du chapitre 8 :

    « Ça fait une semaine aujourd’hui que je ne vais plus au bureau. Le lendemain matin, après avoir couché avec Luc, j’ai demandé à Sarah d'informer Luc que pour des raisons familiales je devais m’absenter quelques jours. Qu’elle lui dise que la vieille tante de ma mère est décédée et que j’accompagnais ma mère pour qu’elle ne soit pas seule. Il n’est pas obligé de savoir qu’en fait je connaissais très peu cette femme. Je pense qu’il n’a pas été dupe. Le soir même, il m’a envoyé un mail. Je l’ai conservé, autant par manque de courage que pour me faire mal. Je n’ai pas répondu à son message. Je prétexterai que dans la hâte de partir j’ai oublié de prendre mon Smartphone.

    “Je ne crois pas un mot de ce que m’a dit Sarah, Romane. Que se passe-t-il ? Est-ce à propos de nous ? De ce qu’il s’est passé ? Regrettes-tu finalement ? Parce que moi, non. Au contraire. Ce que tu as dit hier en partant m’a fait mal, mais c’est la vérité. Je voudrais que tout puisse se dérouler autrement. J’aimerais ressentir pour toi les sentiments que je ressens pour elle. Tu m’es aussi importante, Romane. Je sais que tu ne me crois pas et je te comprends. Réponds-moi s'il te plaît. Ne me laisse pas sans nouvelles.”

    Une semaine à sans cesse repasser les moments passés dans ses bras. Sept nuits à tourner et me retourner sans pouvoir dormir. J’en suis arrivée à la conclusion qu’il ne quittera jamais Lola. Et si c'est le cas, ce qui pourrait se passer entre nous ne mènerait à rien. Comment moi, pour qui le mot amour est banni du vocabulaire, pourrais-je lui apporter autre chose qu’une simple relation qui ne débouchera sur rien d’autre qu’une attirance mutuelle ? Ça durerait qu’un temps avant que l’un de nous deux ne se lasse. Ce pur moment de bonheur restera unique, et mieux vaut considérer cela comme un coup d’un soir ou plutôt d’un après-midi. »

     Logo LivraddictbabelioAvis de mes partenaires

    Immortel, tome 1 (Claire Wallaert)

    Défis sur Fb 

    « Mystica, tome 1 : Trahison - SP Sharon KenaIMM # 17 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :