• Succubus Revealed, T6 (Richelle Mead)

     

    Succubus Revealed, T6 - en cours


    Auteur : Richelle Mead


    384 pages papier

    Thème : Fantastique

     ********

     Fait partie de la série

    "Succubus"

    de Richelle Mead

    Présentation de l'éditeur :

     

    « Seth a risqué son âme pour devenir l’amant de Georgina Kincaid. Mais avec un patron comme Lucifer, Georgina ne peut pas simplement raccrocher ses talons hauts…

    Elle se retrouve même obligée d’accepter une mutation à Las Vegas. Elle a beau être l’un des meilleurs éléments de l’Enfer, s’il existe pour elle une chance de se sortir de sa condition de succube, elle a bien l’intention de la saisir.

    Elle espère simplement ne pas y perdre l’homme pour qui elle est prête à tout sacrifier. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Succubus Blues, T1 (Richelle Mead)

     

     A la fin du tome 5, un doute, un petit espoir subsiste comme quoi, peut-être, je dis bien peut-être Georgina pourrait se défaire de l’enfer ? J’en doute fortement, un contrat lié à l’enfer ne doit pas être simple à défaire, mais surtout comment cela pourrait-il se passer ? Dans ce dernier tome, nous avons toutes les réponses, au pourquoi, comment, qui, avec qui et surtout l’amour triomphera t-il enfin ? Son état de Succube lui était revenu, il ne faut pas oublier tout ce qu’elle à traversé depuis sa naissance, jusqu’à sa création de démon, à ce jour. Plus j’avançais dans l’histoire et plus les questions que je me posais retrouvaient leurs réponses, les unes après les autres. Et puis, signer un pacte de cet ampleur, n’importe qui de nos jours le relirait un nombre incalculable de fois, mais à cette époque et vu dans l’état qu’elle était, il était impossible pour elle de réellement voir ce qui allait lui arriver.

    J’ai retrouvé une Georgina plus sereine, dans le sens où elle accepte une relation sans aucun compromis avec son amour, Seth, mais et il y à forcément un mais, sinon le tome ne ferait que peu de pages, elle va recevoir un message de l’enfer : une mutation ! Et pas n’importe où, elle doit partir à Las Vegas, ville de débauche, de luxure, où tous les vices sont permis et pour un succube, c’est le must ! En effet, suite à ce qui s’apparente à une trahison envers Maddie, elle va quitter la bibliothèque où elle adorait travailler pour pouvoir rester avec Seth et éviter ainsi de faire du mal à son amie, même si le mal à déjà été fait. Il y à toutefois un hic et pas des moindres, elle va être dans l’obligation de quitter son bien aimé, ce dernier ne peut pas s’en aller de Seattle, obligation familiale. Georgina va donc connaitre durant quelques jours une vie de rêve, pour un démon succube de son acabit, tout va lui être donné sur un plateau d’argent, voire en or au vu des propositions et contrats qu’elle va avoir le droit d’étudier, un peu trop vite à mon goût. Il y à forcément quelque chose qui se trame, jamais de toute sa longue existence elle à eut le droit à de tels privilèges et là, pour une raison qui n’est pas du tout évidente, car cachée, elle à le droit au meilleur de tout.

    C’est dans ce roman, cet ultime tome dirais-je, que l’on revoit tous les personnages depuis le début, même ceux qui sont morts d’une certaine façon. Les paroles d’Erik n’avaient de sens que pour celui qui les comprendrait et autant le dire, il y aura bien UNE seule personne qui trouvera le sens caché de ces mots. Roman aime Georgina, pas de doute là-dessus, cela fait un bon moment qu’il le montrait et il sera un élément clé de cette manœuvre infernale d’envoyer si loin Georgina, qui va être passive, une fois de plus dans cette affaire. Il à beau être le fils de Jéröme l’Archi-démon, découvert dans le premier tome, ce néphilim en veux au monde entier et je le comprends parfaitement au vu de son passé, et de la terreur qu’un enfant différent peut créer chez tous les peuples, anges comme démons alors qu’il vient de naitre… Le jugement sera donc rendu et les conséquences qui vont avec m’ont fait mal au cœur malgré tout. Je ne peux en dire plus, mais perdre un personnage de plus, juste après Erik, si important est un véritable crève-cœur ! La famille de Seth prend une place encore plus importante qu’avant et surtout els relations mères/filles, je compte bien entendu Georgina dans le lot, puisqu’elle ferait une mère, pas parfaite, car nul n’est parfait, mais attentionné, douce et aimante. De plus Kayla est de plus en plus adorable ! Quand à Seth, notre écrivain timide, de très grandes découvertes vont se faire en lui, il va devenir un autre et saura se battre pour ce qu’il pense juste et puis, autant le dire, parmi tous les humains de la série, c’est l’un des rares à le rester : humain, autant dans ses gestes que dans ses pensées.

    Du coté des amis de notre chère succube, Hugh va avoir un rôle particulier, à l’antipode de ce qu’il est, c’est ce qui est drôle et le rend plus ‘humain’, plus amical, c’est, si je ne me trompe pas, la première fois qu’il semble avoir de vrais bons cotés. Peter et Cody, ces deux-là aussi, je ne pourrais pas les oublier, pour des démons, ils sont gentils et se tiennent les coudes. Et Carter, MON Carter, oui, je le revendique haut et fort, d’ailleurs, la plupart des extraits parlent de lui ou viennent de ce personnage. C’est un ange, certes, avec ses défauts et il en à un sacré nombre, mais ses qualités estompent tout. Il semble se ficher de tout ce qui se passe, mais en fait, tout lui tient à cœur et j’aime vraiment les moments qu’il passe avec Georgina, les répliques qu’il peut avoir pour l’Archi-démon Jérôme, qui somme toute n’est pas un mauvais bougre lui non plus. Carter est celui qui m’a le plus touché dans les personnages secondaires, il cache tout ce qu’il peut ressentir et le peu qu’il montre, n’est que sentiments purs.

    « - Connais-tu la valeur d'une âme, Georgina? Une âme vaut plus que tous les rubis et les diamants de la terre. C'est quelque chose d'inestimable. Et si j'avais dû y consacrer des siècles ou qu'il m'avait fallu appeler une dizaine d'anges supplémentaires à la rescousse, ça en aurait tout de même valu la peine. »

    « - Tu m'as déjà dis une fois que... qu'il y avait toujours des raisons d'espérer. Tu y crois encore? Demandai-je. ...
    - Je suis un ange, Georgina. Je n'aurais pas dit cela, si ce n'était pas la vérité. »

    Ce que je peux dire, c’est que du début à la fin, cette série est riche, que se soit en termes d’émotions ou même d’actions. Du rire aux larmes, il n’y à qu’un pas que l’auteure nous à fait traverser en long, en large et en travers. Tristesse, bonheur, plaisir, amour, amitiés, espoir et désespoir, la famille, les happy ends comme les coups durs… parfois il est facile de plonger dans un sens pour se rendre compte que soit c’est bien la route tracée, soit l’auteure nous fait une blague et nous démontre que non, l’histoire prend bien un autre tournant. Les révélations se sont faites au fur et à mesure des tomes, pas tout d’un coup, ce qui les allègent et surtout, laisse l’imagination prendre le dessus. La fin n’était pas toute tracée, pour ma part en tout cas, car bon nombre d’auteur ne font pas comme tous les autres. Et ici, avec Succubus, chaque fin de chaque tome donnait un espoir qui se faisait descendre en flèche rapidement dans le suivant. Mais je me suis laissé porter par Georgina et tout son petit monde, les bons comme les moins bons, les retrouvailles avec un ange devenu démon, les retrouvailles avec la vie humaine tout simplement. J’avoue avoir été, non pas déçue, mais intrigué du pourquoi faire disparaitre quelque uns des personnages à la toute fin, l’intérêt de ne plus se poser de questions par la suite ? Cette question restera sans réponse. Dans tous les cas, cette série restera gravée en moi, parce que si l’on fait abstraction des pouvoirs, il y à toujours des coups durs, il y aura toujours des obstacles, mais si nous nous battons, c’est pour quelque chose qui nous tient à cœur et Georgina est un personnage qui nous à montré sa force et son courage à bien des égards.

    Je vous laisse en compagnie de deux extraits, le deuxième n’est qu’un hymne à l’amour et le premier un clin d’œil aux livres de Seth Mortesen.

    « -Est ce que Cady et O'Neil finiront par se retrouver un jour?
    Je ne savais pas où j'étais allé pécher ca. Quand Seth et moi nous étions rencontrés, c'était l'autre question fréquente a laquelle il se soumettait bien volontiers. Et je m'étais moqué de ceux qui la posaient. Curieusement, personne ne s'était lancé se soir, mais à en juger par l'intensité des regards tournés vers lui à présent, tout le monde attendait la réponse »

    «- Dorénavant, au réveil, je serai toujours là. Aussi longtemps que tu voudras de moi.
    - Je te veux pour l'éternité. C'est trop long?
    Je souris.
    - Après ce qu'on a traversé ensemble? Je ne suis pas certaine que cela suffise.»

    Logo Livraddict

     babelio

    « Sidhe, La Diseuse d'Ombres - T1Sidhe, Eclats de Chaos - T2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :