• Chasseuse de la nuit, Un Pied dans la Tombe - T2 (Jeaniene Frost)

    Chasseuse de la nuit, Un pied dans la tombe - T2

    Auteur : Jeaniene Frost (Milady)

    Date de parution : 11 Juin 2010

     

     4ème page de couverture: 

     

    La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.


    Elle n’a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui.

    Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

     

    Fait partie de la série Chasseuse de la nuit (Jeaniene Frost)Rachel Morgan, Tome 1 : Sorcière pour l’échafaud

    Souvenez-vous à la fin du premier tome, elle partait, laissant derrière elle Bones sans qu’il ne le sache, pour le sauver en quelque sorte. Et bien quatre ans se sont écoulées, quatre longues années que l’on à pas et dans un sens, ce n’est pas plus mal, vu la tournure des événements. Cat est devenue la responsable d’une équipe d’une branche particulière du FBI – capturer ou exécuter pourrait être leur devise. Je me suis posée la question de savoir si Bones, nous le reverrions rapidement ou non et bien nous allons le revoir, c’est certain, mais il à changé et pas que lui par ailleurs. 

    Nous avions laissé une Cat amoureuse, mais déprimée de devoir laisser Bones loin d’elle, et cela n’a pas été très joyeux pour sa part. Sa réputation de faucheuse rousse c’est encore accrue, tout comme le fait qu’elle est devenue plus dure, utilisant tout ce que Bones à pu lui apprendre de son entrainement et le mettre en application afin d’arriver à ses fins. Sa déprime n’est pas passagère, il lui manque, mais elle ne veut pas le reconnaitre, logique je dirais, vu son caractère buté et le fait qu’elle avait eut du mal à admettre qu’elle aimait un vampire. A par des collègues de travail devenus amis, elle est encore plus seule qu’elle ne l’était auparavant, fuyant de près ou de loin son ancienne vie. Grace à son nouveau travail, une dizaine de personnages secondaires sont présents, tel Tate, Don, Annette, Ian, Cooper, Juan, Denise, Dave… La relation que va avoir Bones avec certains des collègues de Cat va devenir explosive !

    « - En fait tu vas pouvoir étoffer ta garde-robe, ma belle. Ce n'est pas que je t'y pousse, bien entendu, mais, en même temps, je suis de parti pris. Quand je t'ai dit que le fait de sortir sans culotte augmenterait ton attrait auprès des vampires... eh bien, j'ai peut-être un peu exagéré la vérité.
    - Tu as quoi?
    Ce que je venais d'entendre me laissait bouche bée.
    Juan jeta à Bones le regard le plus admiratif qu'il lui avait jamais adressé jusque-là.
    - Tu as réussi à la persuader de sortir sans culotte pendant toutes ces années? Madre de Dios, ça, c'est impressionnant. J'ai beaucoup de choses à apprendre de toi, amigo. »
     

    Sans oublier la mère de Cat et l’arrivée surprenante de son père. Sa mère reste fidèle à elle-même, détestant les vampires, voulant tous les tuer, toujours aussi charmante ! Quand à son père, nouvellement venu, il m’a paru déplorable comme vampire, mais il faut le lire pour comprendre qu’il n’a rien de réellement exceptionnel, en quelque sorte. Chacun d’entre eux va mettre du piment dans la vie de Cat et de Bones, que se soient des ex amant(e)s, de très vieux amis, de la famille, des futurs ex amant(s), il va y avoir beaucoup de tensions : Sexuelles certes, mais également une tension animale à tel point que j’ai eut l’impression que j’allais assister à un combat de coqs, ce qui m’a beaucoup amusé. Bones quand à lui est toujours aussi charmeur, dangereusement amoureux, tenace.

    « - Ce n'est pas que je me porte volontaire, cela dit. Je me suis retiré de la prostitution dans les années 1700.
    A ces mots, j'avalai de travers et le gin se retrouva brutalement aspiré dans mes poumons. Il ne venait tout de même pas d'avouer à ma mère son ancienne prostitution! Doux Jésus, pensais-je, faîtes que j'ai mal entendu!
    Mais ce n'était pas une hallucination, et Bones poursuivit.
    _... mais un ami à moi me doit une faveur et je pourrais le persuader de... Chaton, ça ne va pas?
    J'avais cessé de respirer au moment où il avait admis sans la moindre gêne son ancienne occupation. Si l'on ajoutait à ça le liquide coincé dans mes poumons ça n'allait pas du tout. »
     

    Dans un monde rempli de goules, de vampires et de quelques humains, Cat aura bien du mal à s’en sortir indemne. La violence est plus présente que dans le premier tome, le sexe également, les scènes entre certains personnages sont vraiment explicites, ce qui bien que n’apportant pas d’avancement à l’intrigue en elle-même, montre les sentiments et les besoins de ces personnages. Le vrai plus dans ce tome ce sont les explications des relations entre vampires, qui est quoi, qui fait quoi, qui vit comment, qui appartient à qui… Mais aussi le passé de Cat qui va nous être donné et j’avoue que je comprends mieux certaines de ses réactions du tome précédent. Un peu sur le passé de Bones et ayant déjà lu le livre Cat et Bones, je dirais que ce qu’il y à dans celui-ci est vraiment minime. 

    La jalousie, l’amour, l’amitié, les bons sentiments comme les mauvais, les événements s’enchainent dans ce dédale d’émotions et d’actions, pas toujours très logique je dirais. Plusieurs situations montraient un désaccord de la totalité de l’équipe et pourtant cela se passe sans encombre… A part ces petits couacs je dirais que dans l’ensemble il est facile à lire, moins prenant que le premier, car la nouveauté de l’hybride est passée je pense. Il n’y à pas que du bonheur, mais un mélange de moments drôles et amusants, contre des moments de doutes et de pertes. La joute verbale entre nos deux héros n’est plus aussi vive, mais il n’en reste pas moins qu’ils aiment se chercher verbalement. C’est ce que j’aime vraiment dans  cette série, le fait que l’héroïne ne soit pas une super héros, même si elle à de très bon atout, mais elle en apprend encore dans ce second volet.

    « - Oh, mademoiselle Russell, appela Bones. (Je me figeai. Il avait volontairement insisté sur mon nom d'emprunt. Mais après tout, je m'attendais à quoi ? J'avais choisi le vrai nom de famille de Bones comme pseudonyme. Qu'est-ce que je croyais ? Qu'il ne le remarquerait pas ? Qu'il ne dirait rien ?) Ce serait chou si vous me rameniez un verre. Je suis sûr que vous n'avez pas oublié mes préférences.» 

    La fin est très… à tomber à la renverse, je n’aurais pas cru que cela soit possible si vite et pourtant, j’aurais aimer que Cat utilise  ce couteau autrement. Tout ne leur tombe pas tout cuit, il y à toujours des embuches qui peuvent se résoudre, mais une morale est à tirer de là, c’est qu’à plusieurs, nous arrivons à mieux nous en sortir que tout seul.

    « On m’avait poignardée, tirée dessus, brûlée, mordue, rouée de coups un nombre incalculable de fois, on m’avait même planté un pieu dans le corps, mais rien de tout cela ne m’avait causé une douleur aussi vive que celle que je ressentis en voyant sa bouche sur la sienne. Je laissai échapper un petit bruit, à peine un souffle, mais c’était un son d’agonie pure. 

    Logo Livraddict

    babelio

    « Boulet d'un jour, boulet toujours! (Belinda Bloem)Concours n°1 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :