• La guerrière des Highlands (Cassandra du Lac)

     

    La guerrière des Highlands (Cassandra du Lac)

    Disponible sur Amazon

     

     Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

    Auteur : Cassandra du Lac

    05 Décembre 2018

    199 pages numérique (epub)

    Thème : Historique

    *******

     

     

    Résumé :

    « Elle n’a peur de rien, sauf d’aimer

    Depuis qu’elle a assisté au massacre de son clan par les Vikings alors qu’elle n’avait que neuf ans, Gwenn n’a plus qu’une idée en tête  : venger les siens. Devenue une guerrière impitoyable, elle a toujours mis un point d’honneur à mener ce combat seule, sans l’aide de personne. Alors, quand Rory MacLeod lui propose de s’allier contre leur ennemi commun, sa première réaction est de refuser  : elle est la chef du clan MacDonald et aucun homme ne lui dictera sa conduite  ! Pourtant, quand elle repense à son entrevue avec Rory, Gwenn ne sait plus très bien ce qui la retient d’accepter  : l’orgueil d’une chef ou la peur d’une femme face à ses sentiments  ? »  

     

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    La guerrière des Highlands (Cassandra du Lac)

     

    Je remercie la maison d'édition Harlequin, pour cette nouvelle lecture par le biais du site netgalley. J'ai mis plus de temps que prévu pour écrire mon avis, tout simplement parce que j'ai mis plus de temps à le lire que d'habitude.

     

    Le Clan de Gwenn a été massacré sous ses yeux. Les hommes tués, les femmes violées puis égorgées, les enfants enlevés pour être vendus... Elle a eu la "chance" de s'échapper avec sa petite soeur, qui a malheureusement été tué lors de la fuite. Bien des années sont passées, Gwenn est devenue une redoutable guerrière. Surnommée l'empaleuse, elle protège les rescapés de son clan d'une poigne de fer. Les vikings n'ont qu'à bien se tenir. Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent pour prendre ce qui ne leur appartient pas. Il sont toujours confrontés à une multitude d'obstacles, perdant la plupart de leurs hommes. Une énième tentative leur fait perdre la plupart de leur drakkar, pour le compte de l'empaleuse. Rory MacLeod est le chef de son propre clan, faisant son maximum pour protéger les siens. Mais ce qui serait vraiment le plus, c'est de s'allier au clan de Gwenn et ainsi créer une frontière imprenable par ces monstres. Une rencontre qui va changer leur vision et aussi amener encore plus d'ennuis.

     

    Un récit qui met en scène plusieurs clans qui subissent bien malgré eux les combats incessants des vikings qui ne veulent qu'une chose : être les maîtres de cette belle terre. Seul hic ? Une femme capable de les dérouter. Ce n'est pas n'importe quelle femme, elle est une guerrière, froide, impitoyable, capable d'un raisonnement de guerre bien plus important que n'importe qui. Une femme qui est à la tête de son clan ne faisant confiance qu'à ses proches. Les hommes de l'extérieur n'ont qu'à bien se tenir. Elle est indépendante et le premier ou la première qui tente de lui faire entendre autre chose que ce qu'elle désire... Il vaut mieux ne pas être dans les parages. Quant à Rory MacLeod, il doit épouser une jouvencelle pour renforcer ses positions, sauf qu'il ne le veut pas. Il n'a pas choisi ce destin et va au-devant d'ennuis en voulant s'allier avec Gwenn.

     


    « Un guerrier devenant aussi puissant et redoutable qu’un fauve quand il se mettait en colère. Si l’on en croyait les légendes, ces hommes n’existaient plus depuis longtemps, mais il semblait qu’il y ait eu une exception. Et cette exception se dressait face à lui.
    Acculé, Rory essaya de se dégager, mais Sven anticipa et chargea à revers, le repoussant plus encore vers la fenêtre. Rory sentit le verre exploser au contact de son dos et bascula en arrière sans pouvoir se raccrocher à quoi que ce soit. C’était donc ainsi qu’il allait mourir ? Sans pouvoir sauver la femme qu’il aimait ? Un sort cruel et injuste. Sa superbe amazone allait, encore une fois, souffrir. Et ce serait à cause de lui.
    — Rory !
    Ce fut la dernière chose qu’il entendit, avant d’être happé par les ténèbres. »

     

    Rory n'est pas un homme qui pense que les femmes sont tout juste bonnes à poser dans une pièce pour faire jolie, même s'il a déjà un beau panel d'amantes. Après une nouvelle tentative des vikings de venir prendre leur terre, il veut sa vengeance et quoi de mieux que de faire ami-ami avec le clan de Gwenn qui a subit leur attaque il y a des années. Il n'est pas le plus bel homme, mais il a un charisme fou, sachant manier l'épée. Il est souvent émerveillé par ce qu'il voit, surtout lorsqu'il s'agit de l'empaleuse et de sa manière de combattre. Cette jeune femme n'est attiré par personne et pour cause. Le traumatisme qu'elle a vécu et qui l'a poursuivi durant toutes ses années ne peut pas s'effacer d'un coup. Surtout qu'elle n'a pas eu le temps (et probablement pas l'envie) de s'épancher dessus. Entre les deux, la rencontre est mouvementée, surtout qu'il y a des morts à ramasser et à mettre en décoration. Si lui succombe facilement aux charmes de notre forte femme, elle ne niera pas ressentir quelque chose, mais sa confiance en les hommes est proche du néant.

     

    J'adore les historiques malheureusement il y a des points que j'ai beaucoup apprécié et d'autres non. Dans ce que j'ai aimé, il y a cette femme qui s'est construite après un drame horrible. Sa peur de s'ouvrir aux autres, son manque de confiance dans les hommes d'une manière générale va de pair avec ce qu'elle a vécu. Wang est différent de ceux qui la côtoient. Grâce à lui elle voit différemment. Il est comme un père pour elle, lui ayant appris bon nombre d'astuces, que ce soit dans la façon de récupérer plus vite après un combat, ou de guerroyer différemment justement. Elle est intelligente, pensant aux siens en premier. Les techniques de Wang sont un plus dans l'histoire. Sa culture apporte ce que nous voyons peu, voire pas du tout dans un historique (à moins que le héros de l'histoire aille dans son pays). Ses émotions font des montagnes russes en la présence de Rory. C'est de son côté à lui que j'ai eu du mal. Je n'ai pas réussi à l'apprécier plus que cela.

     

    L'attraction qu'ils ont, est fragile. L'alliance qu'ils forment devient solide au fur et à mesure. La vengeance est un excellent moteur, mais j'avais pensé qu'elle serait plus mise en avant et non la "romance" qu'il y a entre les deux personnages principaux. Par moment, Gwenn est trop dure envers elle-même et la seconde suivante elle se laisse aller comme si de rien n'était. Au niveau de l'écriture j'ai beaucoup aimé certains passages. Il y a de l'humour, un peu noir, mais cela est amusant.

     

    « — Heureusement… D’ailleurs, cela vient de me donner une idée. Vous devriez coucher avec Rory !
    — Plaît-il ?
    Décidément, cette femme avait un véritable don pour passer du coq à l’âne !
    — Oui, comme cela, il verra que vous n’êtes qu’une pauvre fille sans le moindre honneur !
    — Vous êtes une vraie garce !
    — Moi ? Je suis la grâce incarnée.
    Alors que Gwyneth finissait de remettre sa robe, Gwenn n’avait qu’une envie : la frapper ! Cette maudite peste avait appuyé sur tous les sujets intimement sensibles chez elle.
    — Bien ! J’ai dit ce que j’avais à dire, maintenant, je vous laisse.
    Une fois Gwyneth partie, Gwenn se rallongea dans l’eau et laissa les larmes qu’elle avait retenues jusque-là couler silencieusement le long de ses joues. »

     

    Et d'un coup, il y a du vocabulaire que l'on ne voit pas habituellement et qui, à mon sens, ne va pas avec ce type de récit. Je pense par exemple à cette phrase : "Elle a revêtu sa casquette d’Empaleuse pour cela." Je ne suis pas une adepte des livres avec des mots pompeux et trop vieux mais pour le coup, la casquette au 12ème siècle dans le dialogue, cela me laisse perplexe. Le récit est centré sur Gwenn et Rory, ce qui fait que les personnages principaux sont là sans pour autant qu'on les connaisse vraiment. C'est dommage, car il y a des protagonistes qui auraient pu être un peu plus travaillé.

     

    En conclusion, la lecture est fluide, l'histoire change en ayant une femme forte en premier plan. Par contre la vengeance m'a paru plutôt fade en fonction de ce qu'elle a vécu. Même s'il y a de nombreux combats et tactiques à mettre en place, la romance a pris plus de place que je n'aurai voulu. C'est bien la première fois qu'un historique ne me plaît pas plus que cela.




     

    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    #LaGuerrièreDesHighlands #NetGalleyFrance

     

     

    « Top Ten Tuesday # 106Si Cupidon savait viser (Alice Hérisson, James Harrington) »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Vendredi 12 Avril à 11:42

    Je vais malheureusement passer mon chemin pour ce titre

      • Vendredi 12 Avril à 12:25

        J'ai vu qu'il y en avais un autre qui te plaisais ^^

    5
    Jeudi 11 Avril à 14:29

    J'aime ce genre d'histoire mais cette fois je passe mon tour :/

    4
    Vampilou
    Mercredi 10 Avril à 16:46
    De base, ce n'était pas pour moi et là, encore moins !
      • Mercredi 10 Avril à 16:48

        à la base c'est pour moi, j'adore ce type d'historique, mais là, non :/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :