• Lady Rose et Miss Darcy, deux coeurs à prendre (Lhattie Haniel)

     

     

    Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

    Auteur : Lhattie Haniel   

    173 pages numérique

    Thème : Romance historique

      *******

    4ème de couverture :

    « L'univers étendu d'Orgueil & Préjugés, Inspiré de l'œuvre de Jane AUSTEN. 1817, Comté du Berkshire. À vingt-deux ans, Lady Rose, passionnée de promenades dans la nature et de littérature romantique, ne souhaite pas pour autant modifier sa vie pour convoler en justes noces. Désireuse de conserver sa liberté, elle repousse donc, sans exception, tous prétendants. Pourtant, lorsqu’elle rencontre inopinément Lord John Cecil Scott, alors qu’elle se retrouve suspendue sur la petite clôture d’un verger, l’arrogance et le manque de bienséance de ce séduisant voisin vont troubler profondément la jeune femme. Cette dernière s’épanchera sur cette rencontre, avec un manque certain de franchise, à son amie d’enfance, Miss Darcy. Cependant, cette proche parente des Darcy de Pemberley a, elle aussi, une chose qu’elle lui tait : son cœur bat en secret pour un jeune homme…»  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Un accord incongru ! (Lhattie Haniel)

    "Tantus mĕus ĭn te ămŏr est. Dum spīro, spēro."

     

    Je remercie une fois de plus Lhattie Haniel pour m'avoir fait lire cette troisième romance historique.

     

    Rose et Meryll sont deux jeunes femmes, amies depuis l'enfance, aimant se promener dans la nature, la plupart du temps. Rose est contre le mariage et le sentiment amoureux malgré ses lectures romantiques. La rencontre entre Rose et John, et la découverte de leurs sentiments entre Meryll et Charles, le frère de Lady rose, se fera d'une manière étrange pour les premiers et en douceur pour les seconds.

     

    Après un début plutôt long, l'histoire s'est véritablement mise à décoller avec Rose et John, car même si elle est dès le début de l'histoire en fond, j'ai eut beaucoup de mal à me mettre du départ avec Meryll. Disons que Rose se posait beaucoup trop de questions également et me faisait penser à une petite fille pourrie gâtée à qui tout le monde est à ses pieds, ou presque. C'est une enfant adorable, qui s'est épanouie rapidement – ses parents le pensent très souvent, en comparaison de sa sœur plus jeune – et est devenue une jeune femme belle aimant la lecture. Le caractère de Rose évolue au fil de la lecture et devient plus responsable également. Lord John fils est un amoureux de la nature, passionné de dessins et croquis en tout genre, doué dans son art. C'est un jeune homme qui se laisse porter par la vie par moment, pas médisant pour un sou et intègre envers sa famille, la faisant passer avant ce qu'il désire.

     

    J'ai beaucoup aimé l'histoire de John et de son père. La perte de sa mère – et donc épouse du second – va les rendre différents de ce qu'ils auraient dû être : deux hommes proches. Le fils va aller vivre chez sa tante en France, jusqu'à ce qu'il revienne adulte auprès de son géniteur. Les sentiments et émotions sont exacerbés, mais surtout bien décrits. J'ai trouvé que ces deux personnages étaient bien travaillés côté émotionnels, que se soit dans le passé ou le présent.

     

    J'ai beaucoup aimé ces joutes verbales entre Rose et John. Tous les deux ressentent quelque chose, mais n'osent le dire et préfèrent titiller l'autre pour voir ses réactions. De véritables moments où j'ai ri à maintes reprises. N'empêche, l'histoire de la pomme a été exploité en long en large et en travers, faisant passer Eve pour une sainte en comparaison de ce que Adam aurait pu faire s'il s'était appelé John !

     

    Alors le titre parle de Lady Rose et Miss Darcy, malheureusement, je ne saurais pas vraiment parler de la seconde, car bien qu'elle soit présente dans une partie du récit, je l'ai senti comme un personnage secondaire, contrairement à l'histoire de Rose, John et Victor.

     

    Par contre, un mot que j'ai pris en horreur : soit ! Il est partout, pour tout et toujours là, à la fin j'avais envie de le rayer de mon vocabulaire tellement il m'énervait à apparaitre comme ça, comme par enchantement. Mais ce que je retiendrais, c'est le sourire que j'ai eut en terminant ma lecture. Un sourire qui en dit long : de l'humour jusqu'au bout avec et entre les personnages, surtout le pari fait. Les romances historiques, je les apprécie pour une raison, je m'amuse toujours à voir comment les femmes et hommes de cette époque se comportaient. Imaginez-vous que pour faire la cour avec une jeune femme, il fallait déjà demander l'autorisation aux parents et ces derniers l’accordaient, ou pas. Certaines manières auraient dû rester jusqu'à notre époque, mais d'autres non !

     

    Après avoir lu ces trois histoires de cet auteur, je pense que je vais me mettre à lire au moins un livre de Jane Austin, en espérant qu'il me fera autant d'effet que ceux-ci !

     

    Un extrait qui montre toute l'ampleur  de leur discussion :

     

    "Leurs doigts se frôlèrent. Il la fixa et elle lui rendit son regard avec un sourire mauvais. Elle lui lança alors, à voix basse, des phrases sur un ton acerbe.

    – Pour qui me prenez-vous, Monsieur ? Vous m’invitez ! Vous m’émoustillez avec vos belles paroles ! Et vous me prenez mon amie !

    Il avait soudain envie de la faire taire par un baiser. Sans un mot, il lui attrapa la main et elle se laissa entraîner sur une terrasse où personne ne pourrait les entendre.

    – Lady Rose ! Vous vous méprenez sur mon comportement. Si j’avais dansé plus d’une fois avec vous, je risquais de me retrouver au bout du fleuret de votre frère et ce n’est pas ce que je souhaite ! Du moins, pour le moment..., lui dit-il, en laissant la fin de sa phrase en suspend.

    – Que voulez-vous dire, Monsieur ? Je n’arrive pas à vous comprendre.

    Décidément, il avait le chic pour lui faire perdre son sang froid !

    – Ce que je veux dire, Lady Rose, c’est que votre frère a sûrement vu quelque chose qui vous échappe, lui répondit-il, avec un regard interrogateur."

     

    Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

    « Sortie le 26 aout 2015 : Onyx, tome 2 (Jennifer L. Armentrout)Passé Mortel (Philip Donlay) »

  • Commentaires

    6
    Mardi 11 Août 2015 à 21:18
    Tu sais Vampilou moi non plus je suis plutôt thriller policier et monstres en tout genre ;) mais parfois une romance historique comme celle ci qui me fait rire cela passe plutôt ben :p
    5
    Vampilou
    Mardi 11 Août 2015 à 20:25
    Comme tu le sais, je ne suis pas fan de romance historique, mais ton enthousiasme est particulièrement communicatif !
    4
    Mardi 11 Août 2015 à 12:34
    Fais fais ;)
    3
    Mardi 11 Août 2015 à 10:37

    Je ne connais pas du tout mais pourquoi pas tenter la découverte rapidement.

    2
    Lundi 10 Août 2015 à 20:57

    Je me suis bien amusée tongue

    1
    Lundi 10 Août 2015 à 20:06

    Je ne connaissais pas. Cette romance historique a l'air bien fraîche et intéressante, elle devrait me plaire. Je note.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :