• Rencontre avec Lola T.

    Ce samedi 12 octobre 2013, j’ai eut la chance de rencontrer Lola T., auteure de la trilogie Le Lien de sang aux Editions de l’Onde, à la librairie Majuscule de Crépy en Valois (dans l'Oise).

    Rencontre avec Lola T. Rencontre avec Lola T.

    J’avoue que nous avions déjà eut des contacts furtifs, que se soit par mail, ou par sa page FB, pour obtenir ces deux premiers tomes, mais je n’aurais pas pensé que d’une part elle se souvienne de moi et de deux que nous passerions près d’une heure à discuter ensemble. Lola est une personne vraiment adorable, passionnée par ce qu’elle écrit et proche de ses lecteurs. Elle à toujours un petit mot pour faire rire et lorsqu’elle se met à parler de ses personnages, ils prennent vie si facilement par ses paroles, qu’il est impossible de ne pas rester à l’écouter durant des heures. J’ai vraiment eut la sensation que nous nous connaissions depuis des années vu comment ce moment, que je qualifierais de privilégié, à été mémorable. C’est une femme qui aime ce qu’elle fait, depuis toute petite et cela se ressent dans ses livres, écrire par plaisir, pour elle, pour sa famille, ses amis, c’est le plus beau cadeau qu’un auteur puisse faire à son entourage, en y mettant son cœur.

    J’ai également découvert un peu plus le monde dans laquelle elle vit, voir au travers de ses yeux comment elle à fait découvrir sa trilogie par la maison d’Edition de l’Onde, dont je ne connaissais pas du tout l’existence, mais il existe beaucoup de petites maisons d’éditions qui donnent leurs chances aux débutants, comme Lola, car il ne faut pas oublier que Le Lien du Sang est un premier écrit de sa part. Entre le choix de la couverture d’un roman, passant par le style de papier, qui est comme granulé, j’adore ce style soit-dit en passant, il fait un peu vieux papier robuste, c’était très intéressant et instructif. Entre ce qu’elle désire et ce qui est fait, il y à parfois quelques différences, comme pour celui du tome 2, où les couleurs sombres des roses n’étaient pas totalement de son choix, mais cela n’entache en rien ce qui se trouve à l’intérieur, au contraire, le fait que la couverture du second tome reflète la noirceur des mots derrière cette couverture, tout comme celle du premier tome qui représente le début d’un espoir pour une vie peut-être meilleure.

    Lola est très peu encline à dévoiler la moindre petite chose sur le troisième tome qui se trouve être en correction. Tout ce que j’ai pu savoir, c’était qu’il serait plus psychologique que les deux autres, mais en même temps, connaitre la fin avant d’avoir le livre entre les mains ne m’intéresse pas, je n’aurais pas le plaisir de découvrir ses tournures de phrases bien spécifiques, ni même le plaisir de laisser mon imagination partir dans des dédales de chemins tortueux pour arriver à un point différent de l’auteure. Nous avons discutés de comment les autres lecteurs ont pu percevoir ses livres, il y à bien entendu ceux qui ont adorés, comme moi et d’autres moins, voire pas du tout, mais il y à toujours l’art et la manière de le dire et surtout de respecter la personne derrière le livre, ce qui n’est pas toujours le cas, malheureusement.

    Une question est restée en suspend, à savoir est-ce que Flore va accepter oui ou non de devenir un vampire comme son bien-aimée William ? La réponse à été claire, tout est dans les pages de ce troisième tome ! Rien ne sera filtré sur cette fin que beaucoup de personnes attendent avec impatience. Personnellement, je me pose beaucoup de questions et pas forcément de savoir si Flore va se faire transformer ou non, mais plutôt vont-ils pouvoir vivre leur amour ? Vont-ils rester en vie ? Qui va rester jusqu’au bout de l’histoire ? J’ai ma propre idée sur tout cela, mais je préfère rester sur ma réserve et éviter de laisser mon imagination déborder de trop.

    Pour bien terminer cette rencontre, La photo était de rigueur et surtout j’ai repris le tome 2 en dédicace, pour avoir un souvenir supplémentaire de ce moment. Il faut savoir que je l’avais déjà reçu, mais étant arrivé abimé, je me suis dit autant en récupérer un, en plus cela fait un très beau souvenir. Je ne regretterais qu’une seule chose, c’est qu’elle ne pourra pas être présente au salon du livre de Compiègne le 24 novembre de cette année. Les lois semblent très strictes, dès qu’un auteur à effectué deux salons du livre, il risque une amende excessive, ce qui m’amène à me demander comment les auteurs qui ne sont pas connus font pour sortir la tête hors de l’eau.

    Rencontre avec Lola T.

    Le Lien de sang sera donc en trois tomes, pas un de plus, mais sachez également que Lola à un autre projet d’écriture. Comme je le lui ais promis, motus et bouche cousue sur la suite, mais je sais déjà que je la suivrais dans cette nouvelle aventure, j’aime sa manière d’écrire, ses mots simples et sa façon de me permettre de m’évader et de me faire voyager.

    Pour ceux qui désirent commencer l’histoire de Flore et William, le livre 1 n’est plus en stock dans les librairies actuellement, mais vous pouvez toujours allez sur la page lolalelien et lui demander par mp pour en obtenir un. Attention, il ne lui reste que très peu d’exemplaires, par contre le tome 2 est toujours disponible. Si par malheur vous n’avez pas de compte facebook, vous pouvez passer par mp, ici même et en faire la demande que je lui transmettrais dans la journée. (A savoir que le tome 3 fera son apparition dans les librairies début 2014, il n’y à pas de date définitive pour l’instant.)

    Rencontre avec Lola T.

    « Chasseuse de la nuit (Jeaniene Frost)Les soeurs de la lune, T2 Changeling (Yasmine Galenorn) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :