• Riley Jenson, tome 2 : Le baiser du mal (Keri Arthur)

    Auteur : Keri Arthur (Milady)

    Date de parution : 09 avril 2010

    4ème page de couverture:  

    Lorsque Riley se réveille nue et couverte de bleus dans une ruelle abandonnée, elle n'a qu'un choix à faire : fuir pour sauver sa peau. Mais pour cette bombe anatomique moitié loup-garou, moitié vampire, les ennuis ne font que commencer.

    Tandis qu'anciens amants et vieux ennemis lui courent après, elle sait qu'elle affronte là un nouveau genre de criminel. Car son sang recèle le secret qui permettrait de créer le guerrier parfait.

    Face au danger, Riley n'est pas sans ressources, mais encore faut-il qu'elle résiste à ses pulsions. D'autant qu'elle vient de rencontrer l'homme le plus sexy qu'elle ait jamais vu... 

    Fait partie de la série Riley Jenson (Keri Arthur)Riley Jenson, tome 1 : Pleine Lune

    Riley va se retrouver nu avec le corps d’un homme mort à ses cotés. Le problème c’est qu’elle n’a aucun souvenir de ce qui à pu lui arriver durant plusieurs jours et cela l’inquiètes. Seul son sixième sens la prévient qu’elle est en danger et c’est ce qui va la tenir éveillée. Très rapidement, elle va tomber sur une autre personne, prisonnière également, un certain Kade, qui à une particularité intéressante. Il s’agit d’une certaine espèce de métamorphe, à vous de découvrir lequel. Dans tous les cas, ils vont se donner la main et réussir à s’enfuir. Mais cela ne sera que le début de l’histoire, la génétique et le clonage se retrouve de nouveau en avant, bien que Talon soit au rebut, il n’était pas seul dans l’histoire précédente : la manipulation génétique attire. De l’action dès le début, du sexe aussi. En fait ce qui m’a dérangé ce n’est pas les scènes en elle-même, mais le quand cela se produit. En cavale, alors qu’un monstre la poursuit, elle arrive à se taper un homme, prête à tuer la première ‘bestiole’ qui pourrait passer la porte… J’ai eut un peu de mal à avaler le fait que le danger excite, sauf que là, se faire comme qui dirait tirer dessus donnerais envie de coucher ? Pour tenter de rester poli, car même s’il y à moins de scènes de sexe, les mots n’en sont pas moins de plus en plus cru. Riley à dû se taper tous les hommes cités, à quelques exceptions près, comme son patron et je pense qu’il doit être l’un des rares.

    « Tout ce que je sentais, c'était le sang.
    Du sang épais et capiteux.
    Du sang qui recouvrait tout mon corps et me grattait la peau.
    Je m'étirai en gémissant doucement et me laissai rouler sur le dos. De nouvelles sensations percèrent le brouillard qui m'encombrait l'esprit. Le froid des pavés contre mon échine. La pluie fine sur ma peau nue. La puanteur d'ordures laissées trop longtemps au soleil. Et, derrière tout cela, une odeur de chair crue.
    Je ne sais pour quelle raison, mais cette senteur m'emplit d'un mauvais pressentiment...»

    Heureusement, l’intrigue relève le niveau, un nouveau monstre est en ville, bien plus dangereux que tout ce qu’elle connait déjà. Les histoires de clonage et de manipulation génétique ne sont pas forcément assez approfondies, mais je me dis que si toute la série parle de tout cela, alors nous aurons plus de détail pas vrai ? Et surtout concernant Riley, j’ai envie de savoir ce qu’elle va devenir, en dehors d’être une nymphomane. Dans tous les cas, il me semble qu’elle comprend qu’elle doit embrasser son destin à bras ouvert malgré tout. Dans ce tome, elle à prit du poids, pas physiquement, mais mentalement. Elle affronte plus facilement ces ennemis et encore plus ses amants, son caractère d’emmerdeuse s’approfondie, ce qui change des héroïnes toutes douces toutes gentilles, bien que depuis quelques temps, les héroïnes ont toutes un sacré caractère. J’aime beaucoup également les joutes verbales entre elle et son patron :

    « - Riley? est ce que tu écoutes ce que je dis?
    Le ton agacé de jack me sorti brutalement de mes pensées je respirai profondément et me retournai.
    - En fait, non, je l'avoue tu disais quelques chose d'important?
    - Bien sur que non. Tu sais très bien que je parle surtout pour le plaisir d'entendre ma propre voix, répliqua t il d'un ton sarcastique. »

    Quelques personnages de son passé, ce qui va nous donner des détails de qui elle était il y à des années, l’un de ses ex, et quand je parle d’ex, je ne parle pas d’un de ses anciens coups d’un soir, non, un véritable ex. Nous retrouvons également Rhoan, le frère de Riley, mais surtout et c’est le plus drôle, un loup va débarquer et déclarer qu’il est l’âme sœur de Riley ! Il y à une belle explication de ce que c’est et s’il l’ait vraiment, cela fait peur à voir, ou plutôt à lire, pauvre Riley, dans quoi va-t-elle encore s’embarquer ? Le plus à plaindre, c’est Quinn, désolé pour ceux qui se disent que c’est un abruti, pour rester poli, mais il à raison de réagir de cette façon lorsqu’il va apprendre que sa chère louve à des besoins qu’il ne peut pas assouvir. Forcément, je vais être méchante, mais lorsqu’une femme se tape d’autres hommes en plus du sien, il y à des façons de prendre les réflexions de celui qui est l’attitré et même si cela montre une certaine ténacité en Riley, elle m’a exaspéré dans ces moments là, surtout la façon dont elle le met dans sa vie… Je veux bien comprendre que les loups et louves de l’auteure sont de vrais accro au sexe, mais j’aurais pensé qu’il y aurait une limite à ne pas franchir et au final, si vous lisez ce tome, vous comprendrez qu’il vaut mieux être un loup, plutôt qu’un vampire. Il parait que le romantisme tue et bien je peux vous assurer que pas de romantisme aussi !

    La vie de Riley est beaucoup basée sur les relations charnelles, mais dès que nous en sortons, ce ne sont que des bons moments. J’aime bien lire cette série, je n’en suis pas une inconditionnelle, disons que je les lirais à petites doses, surement pas l’un derrière l’autre. Il y à dans ce tome des surprises, des bonnes, des moins bonnes et surtout des mauvaises. Tout cela m’amène à me demander si Riley va vouloir devenir Gardienne ? Que va-t’elle devenir ? Et Quinn dans tout cela ? Sans compter que concernant Rhoan, j’aimerais en savoir plus. En faisant la part des choses, Kellen, Kade et Quinn sont des personnages intéressants, mais trop de sexe cru, il serait exploité plus subtilement, je pense qu’il serait bien meilleur.

    Logo Livraddict

     babelio

    Avis de mes partenaires :

    Des mots sur vos lèvres #6

    « Mystérieuse rencontre (Hélène Marche)L'interview de Delphine Wysocki »

  • Commentaires

    5
    Lundi 3 Février 2014 à 22:18
    Franchement, le sexe est secondaire, voir encore plus loin dans l'exécutrice. Ce que Jaime avec cette saga c'est que Gin est forte, indépendante, mais elle se laisse également épauler par ses proches, et au final, c'est un combat qu'elle ne mène pas seule. Ça change et c'est genial
    4
    Lundi 3 Février 2014 à 22:12

    Exact, tu peux aller lire mon avis si cela te tente (un grand merci à l’auteur pour nous avoir évité des scènes de sexe à tout bout de champ, cela change de tout ce que j’ai pu lire en matière de bit-lit et qui est vraiment rafraichissant !) C'est ce que j'ai écrit xD, et, ton exécutrice, elle me tente beaucoup 

    3
    Lundi 3 Février 2014 à 14:49

    Pour ma part, le tome 3 est en standby depuis... houla... j'ai arrêté de compter!! :p Je verrais plus tard. 

    Maeve Reagan, j'ai le premier volume, je le lirais volontiers s'il n'y a pas de sexe. Ça change!!

    C'est une des raisons pour lesquelles j'ai adoré L'Exécutrice. Peu de sexe, jamais vulgaire, et une histoire qui suit son cours, sans s'interrompre à tout bout de champs par une libido trop développée des personnages. Ça a du bon!!

    2
    Samedi 1er Février 2014 à 19:01

    Pour le moment, j'ai arrêté au 5ème, oui, j'ai réussit à aller jusque là, mdr, et il y à toujours du sexe, dans certains moins, dans d'autres, dur d'y échapper, mais ça va, j'ai réussit à passer outre. L'histoire devient enfin bien prenante, bien intéressante, suffit de passer par dessus, ce qui n'est pas toujours le cas, je le conçois, vu que j'ai les autres en standby.

    Pour info : Maeve Regan, à son premier volume sans sexe, d'ailleurs, je l'ai souligné, pour un bit-lit, c'est surprenant et très appréciable, dans le second il y en à très peu, j'espère juste que l'auteure ne va pas en mettre partout par la suite

    1
    Samedi 1er Février 2014 à 16:05

    Nymphomane est effectivement le mot qui détermine le plus Riley... Pour ma part, je ne crois pas que j'arriverai à lire la suite. L'histoire peut être pourtant très intéressante, surtout grâce à tout ce caractère de manipulation génétique, mais je ne supporte plus le côté nymphomane de Riley. Ça me soule qu'elle se tape tous les mecs du bouquins (qui frôlent qui plus est tous les clichés du genre...). Je déteste sa manière de réagir, à faire passer ses besoins avant les sentiments des autres. Je déteste la manière dont elle piétine Quinn (que j'adore !!! Et que je préfère 100 fois, 1000 fois à tous les mecs qu'elle se tape).


    J'aime bien lire des passages sexuels dans la bit-lit, mais dans Riley, on frôle la pornographie, tout est tellement vulgaire que l'auteur parvient à m'en dégoûter... Je pense que, même si l'histoire me plaît beaucoup, ces passages et ses personnages me tapent tellement sur le système que j'arriverai pas à lire le 3e volume...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :