• Sagamore, le dossier After Shave (Michel Tessier)

     

    En vente sur les Éditions Artalys

    La trilogie du voile, tome 1 : Souvenirs volés (Selina Fenech)

     

    Auteur : Michel Tessier

    340 pages numérique

    Thème : Policier fantastique

      *******

     

    Résumé :

    « En pleine canicule de juillet, un tueur en série se révèle. Il effectue un rituel qui consiste à épiler totalement des jeunes femmes avant de les tuer, c’est pourquoi cette affaire reçoit le nom de « dossier After Shave ».

    Heureusement, la police est aidée par un consultant très spécial : Sagamore, un vieil homme qui ne paie pas de mine à première vue mais qui est un chamane doté de pouvoirs extraordinaires… ainsi que du don de faire rire, même dans les moments les plus graves.

    Michel Tessier nous livre un récit haut en couleurs qui mélangent des passages tragiques et d’autres enjoués. »  

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Sagamore, le dossier After Shave (Michel Tessier)

    15/20

     

    Je remercie Jess et la maison d'édition Artalys pour l'envoi de ce livre en format numérique. Lorsque Jess m'a proposé ce policier différent des autres, j'ai eu l'envie de découvrir. Je dois dire que j'ai bien fait de ne pas voir la couverture avant car je dois avouer que même si l'oeil est significatif, ce n'est pas un livre vers lequel j'irai naturellement.

     

    Concernant l'histoire il ne faut pas s'attendre à un policier classique. Nous débutons avec le tueur qui semble satisfait de ce qu'il vient de faire, puis nous arrivons avec Anita, jeune policière stagiaire qui va faire la découverte du corps d'une manière pour le moins inattendu. Autant le dire de suite, une envie pressante, une cabine de toilette de chantier, un pantalon baissé et des yeux qui vous regardent du fond de la cuvette. De quoi faire crier de peur n'importe qui. La rencontre entre Anita et Sagamore est pour le moins cocasse, car la jeune femme sort, ou plutôt s'enfuit de ces toilettes pour fuir ce lieu, arrivant dans la forêt, le pantalon toujours baissé.

     

    « Kim de la Motte doit être une adepte du Kung fu car, en un saut rapide et souple, elle monte près de la civière et se jette sur le cadavre pour en prendre possession, dégageant d’Argeval d’un geste du bras. Le policier se retrouve à terre sur les fesses, surpris par la force de cette tornade en blouse blanche.
    « Hé ! C’est pas des manières, ça ! »
    Le jeune lieutenant est furieux mais apprécie la main d’Anita venue l’aider à se relever.
    La légiste se met entre la civière et les deux jeunes gens, les bras écartés les empêchant de passer…
    « Vous ne touchez pas à ce corps, vous entendez ! Il m’appartient. Vous allez m’abîmer les évidences ! »

     

    Le début donne le ton sur les atrocités que nous allons continuer de découvrir, mais le tout avec un humour qui dédramatise malgré tout ces horreurs. L'auteur décrit parfaitement bien les scènes, ce qui donne l'impression de suivre un film en direct. Le tueur en série est bien amené, ses gestes, ses actes sont bien présentés. J'ai beaucoup aimé suivre ses aventures macabres. Les crimes ne sont pas que les seuls à être au coeur de l'histoire. Nous avons également le côté fantastique par le biais de Sagamore, un chaman qui est là pour aider la communauté. Par son biais, nous faisons la connaissance de ce qu'il croit et voit, mettant un brin de folie dans le récit.

     

    Je vois bien ce récit dans la lignée de la série "mentalist". Un homme qui paraît totalement déjanté, qui trouve les solutions aux crimes sans expliquer comment il fait. Et lorsqu'il le fait c'est totalement dans son monde, de manière loufoque. Pourtant il y croit et arrive à emmener certains des protagonistes dans son univers. Cette partie n'est pas la plus facile à comprendre au départ, par la suite une fois dans le bain c'est plus simple de suivre ses actes.

     

    «  Concentrez-vous ! Coupez la petite voix intérieure. Ne laissez plus entrer les pensées, faites le vide, votre corps est léger comme un nuage, un magnifique nuage blanc. Ma voix est votre guide, suivez ma voix le long de ce nuage dans un immense ciel bleu. Vous êtes complètement détendus. À cinq, vous “ verrez ” ce que je vous montrerai !
    « Un ! Vous vous préparez à “ voir ”… Vous voulez “ voir ”, toute votre attention est dans l’intention de “ voir ”. Plus rien d’autre ne compte, la totalité de vous-même est incluse dans le “ voir ”.
    « Deux ! Regardez bien devant vous la scène du crime. Vous allez “ voir ”. Séparez les ombres de la lumière… Isolez chaque son… »
    « Trois ! Vous inspirez par le nez et vous expirez par la bouche… Pendant quelques minutes.
    « Quatre ! Attention, plus aucune pensée ne vient dialoguer avec vous…Vous êtes dans le vide, parfaitement détendus…Fermez les yeux…
    « Cinq ! Vous “ voyez ” ! »
    Saga tape dans les mains.
    « Ouvrez les yeux et “ voyez ” !  »

     

    Concernant les personnages, j'ai adoré le tueur. Sa vie est décrite de manière à ce que nous puissions comprendre, non pas ses gestes, mais la façon dont il a été traité et vécu. Concernant Anita, il faut se souvenir qu'elle est stagiaire et par conséquent elle a des réactions un peu plus vives qu'un vieux policier. La rencontre avec Sagamore va lui ouvrir des portes : celle de son coeur et de son esprit. Son coeur pour un collègue de travail, son esprit sur "le chant du monde". Ce fameux chant est souvent, non est toujours l'explication que donne Saga pour montrer ses faits et gestes. Par moment je dois dire que je le prends pour un illuminé qui aurait tellement fumé qu'il ne sait plus ce qu'il fait. Petit coup de coeur pour la légiste qui m'a bien fait rire.

     

    « L’enquête et le rôle principal qu’elle y jouait avaient conforté les motivations de son choix pour la police. Elle était passionnée par son métier. La mise en présence de la détresse des victimes et de leur famille avait encore plus révélé son ambition de justice et sa volonté d’attraper et de mettre en prison les criminels, quitte à risquer sa propre vie. »

     

    Certaines scènes sont comme lui, totalement délirantes allant jusqu'à me faire penser à une hallucination collective. C'est peut-être ce qu'il se passe et l'auteur nous conforte dans cette idée de super héro qui sait tout sur tout. C'est ce côté monsieur je sais tout qui m'a fait ne pas l'apprécier plus que cela. Saga est un homme qui veut aider, il en a les capacités. Pour certains passages il trouve de suite et sauve les personnes jusqu'à leur faire effectuer un voyage "astral" et les ramener physiquement. Pour d'autres il n'est pas capable de sauver ces femmes assassinées par ce tueur en série. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il y a des incohérences, mais disons qu'il y a des choses qui me semblent illogiques. En parlant de choses illogiques, j'ai trouvé quelques points qui m'ont paru sortir de nulle part. Je pense à un en particulier : l'histoire du trafic d'armes qui apparaît comme un cheveu sur la soupe. Les flics surveillent les lieux et ne voient rien, qui plus est charge le bâtiment et se retrouve à terre au vu de tout ce qu'il y a - alors que précédemment des caméra ont été cachées.

     

    En conclusion, malgré quelques éléments qui m'ont paru trop gros, j'ai apprécié ma lecture dans son ensemble. De vrais personnages sombres sont présents en plus du tueur. La fin n'est pas ce que j'avais pensé, mais elle me plaît. L'enquête policière est bien menée malgré ou grâce au côté "chamanique" de Sagamore. J'avoue que sur ce dernier point je ne saurais pas vraiment me prononcer.



    Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

     

    « La trilogie du voile, tome 1 : Souvenirs volés (Selina Fenech)La libertine et le prisonnier (Gilles Milo-Vacéri) »

  • Commentaires

    6
    Vampilou
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 20:17
    Malheureusement, celui-ci n'est pas ma tasse de thé...
    5
    Hamisoitil
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 02:28

    Merci pour la découverte mais je vais passer mon tour pour ce livre. Pas trop mon style, hélas !

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 11:24

        Pas de soucis, on a chacun nos lectures :)

        Bonne journée.

    4
    Samedi 29 Octobre 2016 à 21:37

    Tu titilles ma curiosité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :