• Une saint valentin inoubliable (Gilles Milo-Vacéri)

     

     

    Une saint valentin inoubliable (Gilles Milo-Vacéri)

     

    Le fils du diable est un ange, tome 1 (Kate Oliver)

     

    Auteur : Gilles Milo-Vacéri

    49 pages numérique

    Thème : Romance

     

      *******


     

     Résumé :

    « Mael ne comprend pas, ne sait plus quoi penser ou quoi faire. Cette Saint-Valentin devait être exceptionnelle, unique, mémorable. De l’énorme bouquet de roses au dîner romantique en passant par la sublime bague, rien n’avait été laissé au hasard. Il avait tout prévu pour lui faire sa demande. Tout, sauf sa disparition. Où est passée Letizia ? Pourquoi l’a-t-elle quitté ? Alors que les questions se bousculent dans sa tête, la douleur l’empêche de raisonner. Pourtant, la réponse est là, écrite devant ses yeux :
    Prouve-moi que tu m’aimes et retrouve-moi.
    Letizia.
     »   

    La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

    Une saint valentin inoubliable (Gilles Milo-Vacéri)

     

    Je remercie Gilles pour m'avoir fait parvenir cette nouvelle. J'avais envie de savoir comment il allait aborder ce thème. En lisant le résumé je m'attendais à pas mal de choses, mais pas à ça – sans pouvoir en dire plus – je l'avoue. Il s'agit d'une romance pure, avec Letizia qui veut que son compagnon, Mael, lui prouve son amour en la retrouvant. Elle laisse des indices et cela devient un véritable jeu de piste pour lui. Prouver son amour est une question à laquelle personne ne pourrait dire comment faire. La jeune femme pense avoir trouvé LA solution miracle. Mais lui, voit-il de la même façon? Certainement pas. En moins de 50 pages, l'auteur met à mal ce personnage masculin et le met dans tous ses états.

     

    J'ai trouvé que l'idée du jeu de piste était très bonne, il doit la retrouver grâce à des indices laissé un peu partout, chez eux, des amis et autres. Le fait de ne pas être obligé de lui ramener un petit chien pour le lui prouver est déjà une bonne chose, on échappe au romantisme de base. Mael est un homme qui ressemble à un petit garçon dès qu'il est laissé tout seul. Comment va-t-il faire pour s'en sortir, pour remettre la main sur elle ? Il est montré comme un homme-enfant, n'arrivant pas à réfléchir aux premiers abords, pourtant il va avancer à son rythme. La folie le guette, mais il arrive à trouver des solutions. Létizia sait ce qu'elle veut et en agissant ainsi, elle veut savoir s'il tient vraiment à elle, car il ne le lui a jamais démontré. Je l'ai trouvé un peu sadique sur les bords, surtout vu la façon dont cela se passe, en plus imaginez que c'est chronométré. Sans qu'elle ne soit réellement présente dans l'histoire, elle met le piquant qui manquerait dans une intrigue pareille.

     

    L'histoire est bien écrite, aucun souci dessus, j'ai toujours trouvé que l'auteur manie les mots comme un grand chef manierait les ingrédients : avec justesse. Elle se laisse lire également très rapidement. Le seul bémol c'est que je n'ai pas réussi à être pris par l'histoire, comme dans d'autres œuvres de l'auteur – je pense à Yem par exemple que j'ai adoré. Je n'ai pas été plus emballé que cela, probablement parce qu'il s'agit d'une simple romance, avec un jeu derrière certes, mais sans plus. Le jeu d'indices est bien décrit, même si le suspense contenu dans le texte ne m'a pas tenu en haleine plus que cela. Le dénouement est assez inattendu, à part certains points comme la chambre qui se voyaient arriver au vu des éléments laissé à son boulot, mais pas le tout dernier.

     

    En bref, une romance mignonne qui se laisse lire très facilement, sans réelle prise de tête.

     

    Un extrait qui montre vraiment la manière dont Mael commence à devenir fou :p

     

    "Tic tac... Tic tac... L'horloge se payait sa tête et rien ne venait entraver la course éternelle de sa maudite traotteuse, qui scandait si bruyamment le temps dans ce silence assourdissant. L'appartement, leur nid d'amour rempli de joie et de bonheur, devenait une tombe, sa tombe, où il étouffait de désespoir. Il n'avait pas retiré son manteau et contemplait ses mains rougies et ses doigts bleus. Il ne ressentait rien.

    Le vide. Le silence. Le tic-tac inlassable de l'horloge. C'était à devenir fou ! Seule la douleur qui lui vrillait la tête et le coeur semblait vouloir lui tenir compagnie. Et la deuxième bouteille de vodka. Il se versa un deuxième verre, rempli à ras bord cette fois, et l'avala d'un trait. Sans tousser. Il n'avait pas besoin de relire le message, chacun de ses mots était imprimé sur ses rétines et l'image flottait en permanence devant ses yeux.

    - Pourquoi ? Balbutia-t-il.

    Il soupira et se laissa aller en arrière, sur le canapé confortable. Il caressa d'une main le coussin moelleux à côté de lui. Combien de fois avaient-ils fait l'amour ici? Il ferma les yeux et crut entendre leurs râles de plaisir, leurs fous rires ou encore les mots doux qu'ils se disaient après.

    - Qu'est-ce que j'ai bien pu faire comme connerie?

    Il se pencha et se remplit un troisième verre. C'était trop. Beaucoup trop. Pour la douleur aussi."

     

     Logo Livraddict

    babelioDéfis sur Fb

     

     

    « Dans ma boite il y a... # 24Avril 2015 - défi de l'année »

  • Commentaires

    2
    Vendredi 8 Mai 2015 à 17:35

    Idem, j'adore Gilles et ses écrits, sauf celui-ci qui est assez particulier (d'ailleurs je le lui ait dit, je préfère ses thrillers lol)

    1
    Vendredi 8 Mai 2015 à 17:00

    Raaah !! J'adore Gilles Milo-Vacéri mais j'ai pas encore eu l'occasion de le lire snif ;(

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :