• #21 Une journée... avec "Oh de En route"

     

    Mercredi, un film d'animation nous avait tapé dans l’œil et il s'agit donc de "en route" de DreamWorks. Fous rires garantis au vu de la bande annonce.
     

    Résumé :

    Les BOOVS, aliens à l’ego surdimensionné, choisissent, pour échapper à leurs ennemis jurés les GORGS, de faire de la Terre leur nouvelle planète d’adoption. Mais OH, l’un d’entre eux, va révéler accidentellement la cachette de son peuple... Contraint de fuir, il fait la connaissance de TIF, une jeune fille à la recherche de sa mère. Ensemble, ils vont devenir d’improbables fugitifs embarqués dans l’aventure de leur vie et vont réaliser que les enjeux auxquels ils font face sont beaucoup plus complexes que de simples mésententes intergalactiques…

     

    Notre avis :

    Le résumé donne beaucoup de détails sur les fameux BOOVS. Ils se croient les meilleurs du monde, mais sont des trouillards de première. Ils fuient sans cesse les GORGS, d'affreux monstres sans pitié, au vu de ce que nous montre les débuts. Oh est gentil, mais bête, indiscipliné et surtout une véritable calamité pour les siens. Obligé de fuir, il va tomber sur une adolescente, Tif, qui recherche sa mère. Cette dernière ayant été "enlevé" par les BOOVS et parquée comme les autres humains de la planète Terre.

    Tif est jeune, indépendante et refuse de se retrouver aux côtés de cet étrange personnage qu'est Oh. Il est violet, mais change de couleurs en fonctions de ce qu'il ressent (colère, joie, tristesse...) sans compter qu'il parle étrangement. Quand à Oh, il est différent des siens parce qu'il a besoin de contact avec les autres, d'avoir des liens.

     

    Les deux personnages, accompagnés du meilleur ami de Tif, le chat, vont apprendre à se découvrir, à faire confiance à quelqu'un de différent. Une histoire pleine de bons sentiments et qui montre aux plus petits qu'il ne faut pas s'arrêter à l'aspect de l'autre, mais de chercher plus loin pour y découvrir une belle âme généreuse et aimante. Il y a également beaucoup de messages sur le comment surmonter ses peurs et défendre ce qui en vaut la peine.

    La fin est surprenante avec un Paris renversant et une quête enfin terminée, mais pas pour celui ou celle que l'on peut croire. 

     

     

    Mon fils a beaucoup aimé ce film, et moi aussi d'ailleurs, car nous avons passé un bon moment à rire, à attendre ce qui en serait réellement. Beaucoup de rebondissements, de gag en tout genre et des émotions nombreuses. La voiture volante est une invention de Oh qui a énormément plu dans la salle, surtout vu la façon dont elle fonctionne.

    Bien entendu, nous savons que la petite Tif allait retrouver sa mère, mais comment ? C'est ce qui a été le plus apprécié, le comment elle va réussir et surtout l'histoire d'amitié entre deux personnes totalement différentes.

     

     

    « Prince Captif, tome 1 : l'esclave (C.S. Pacat)Un matin différent (Oksana et Gil Prou) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :