• Chasseuse de la nuit, Au bord de la tombe - T1 (Jeaniene Frost)

    Chasseuse de la nuit, Au bord de la tombe - T1

    Auteur : Jeaniene Frost (Milady)

    Date de parution : 05 Novembre 2009

     4ème page de couverture: 

    Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l’espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l’air.

    Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature : il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d'elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs.

    Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu’être une suceuse de sang à ses avantages…

    Fait partie de la série Chasseuse de la nuit (Jeaniene Frost)

    Rachel Morgan, Tome 1 : Sorcière pour l’échafaud

    Catherine, plus communément appelée Cat, est donc une hybride, mi-vampire, mi-humaine. De part sa naissance et vu la façon dont elle à été conçue, sa mère l’à amené toute sa vie à haïr les vampires, à les chasser et à vouloir les éliminer. Sa mère est tenace et à force, Cat va vouloir chercher qui est ce père et faire en sorte qu’il ne vive plus sur terre, afin d’avoir l’impression de ne pas avoir gâché la vie de sa maman. Alors qu’elle peaufine sa manière de les traquer et surtout de les tuer, s’amusant à les chauffer, puis à les mettre dans un contexte leur faisant oublier tout ce qui n’est pas sa personne, elle va tomber sur Bones. Vampire de plus de 200 ans, 241 pour être plus précis, il va tenter de lui montrer que tous les vampires ne sont pas que des suceurs de sang sanguinaire. Passant par la case élève, Cat va en apprendre énormément sur la nature profonde des vampires, et surtout de Bones, mais une question va la tenir longtemps : Comment se débarrasser de lui ? 

    Cat est hybride, elle à tellement de rancœur de part sa mère et de colère en elle, qu’elle fait tout pour lui plaire, jusqu’à mettre sa vie en danger tous les soirs des weekends dans des bars, des clubs, habillée comme une prostituée afin de les attirer plus facilement. Elle n’a pas eut l’amour aimante d’une mère, puisque cette dernière lui reproche sans cesse sa venue au monde, très sympa la maman et parfois, je me dis qu’il doit lui manquer une case. Grace à sa double nature, surtout du coté vampire, elle tient une force incroyable et de plus est résistante aux pouvoirs de suggestion de ces derniers. Elle parait inoffensive, attirante, un véritable mets humaine pour ces sangsues, cela l’aide dans sa quête de remettre en état de mort définitive pour ces démons.

    « - Combien de vampires as-tu tués ? Ne mens pas, je m'en apercevrais.
    [...]
    - Seize, en comptant ton ami d'hier soir.
    - Seize ? répéta-t-il d'un ton incrédule en me regardant de nouveau avec attention. Tu as tué seize vampires à toi toute seule, armée simplement de ton pieu et de ton décolleté ? Franchement, j'ai honte pour mon espèce. »

    De plus, Cat est grossière, pensant que cela attire tous les démons et bien que cela soit étrange, au vu de l’endroit où elle vit, chez ses grands-parents, elle à un véritable langage de charretier, ce qui fait vraiment sourire lorsqu’elle parlemente avec Bones. Pour cet homme, il m’a apparut comme un précieux, un homme qui aime les belles choses, qui à un langage assez soutenu et qui sait ce qu’il veut. Lorsqu’il s’adresse à cette gamine pour lui, vu son âge, il à un coté père à faire peur. C’est un chasseur de prime doué, très doué, mais uniquement sur les siens, il ne tue pas autre chose que des vampires, mais pas n’importe lesquels. Il va la prendre sous son aile d’une manière assez spécifique, mais va devenir possessif entre autre. Ce personnage est très bien travaillé, j’ai pu ressentir en même temps que lui ce qu’il avait en émotions, ses sentiments sont explosifs dans un sens comme dans l’autre.

    « - Chaton, regarde-moi, dit-il d'une voix ferme.
    Je clignai des yeux.
    - C'est ce que je fais.
    - Non. (Il se rapprocha de moi dans un mouvement très fluide, ses yeux désormais entièrement verts.) Tu regardes à travers moi, comme si je n'étais pas là. Tu regardes... et ce n'est pas un homme que tu vois. Tu vois un vampire, et par conséquent tu m'accordes moins de substance, sauf en de rares occasions, comme le week-end dernier. Je t'ai tenu dans mes bras et je t'ai embrassée, j'ai vu le désir briller dans tes yeux, et j'ai su que pour une fois tu me prenais réellement pour ce que j'étais. Pas un simple cœur éteint entouré d'une coquille. Je te mets au défi de me regarder encore une fois de cette manière, sans pouvoir te cacher derrière l'excuse d'un quelconque produit chimique. J'ai envie de toi. (Un léger sourire tordit ses lèvres alors qu'il faisait cet aveu brut.) Je te désire depuis la minute où on s'est rencontrés, et si tu penses que te regarder seulement vêtue d'un soutien-gorge ne me submerge pas de désir, tu te mets le doigt dans l'œil. C'est juste que je ne m'impose jamais là où je ne suis pas invité. »
     

    Il va lui proposer donc une association lorsqu’il se rendra compte de ce qu’elle ait réellement. Il va intervenir dans l’évolution de Cat, à tel point qu’elle va en être transformé : un véritable entrainement sensiblement proche de l’armée, non, pire que cela, courir durant des kilomètres, se battre à chaque instant, rapidité, surveillance, force, rien ne lui sera épargné, ni les horaires, ni le temps. Et au final, Bones va déteindre sur elle et inversement. J’ai adoré les diverses joutes verbales entre eux, la complicité naissante, même si Cat ne le veut pas et le nie fortement. C’est un partenariat qui apporte beaucoup à ce drôle de couple. D’ailleurs, en parlant de couple, j’ai adoré le fait que cat ne lui tombe pas tout cuit dans les bras, d’ailleurs, en lisant bien entre les lignes, c’est à se demander si elle va réellement lui tomber dans les bras vu comment tous les événements vont se produire.

    « - J'ai cru remarquer que les seules fois où tu me faisais des compliments, c'est quand tu étais saoule. Entre nous, ça rend ta compagnie beaucoup plus agréable. »

    « Je haussai les épaules autant que me le permettaient mes bras attachés au dessus de ma tête.
    - Qu'est ce qu'il y a? Ça va gâcher ma saveur? Je vais sûrement me retourner dans ma tombe, pétrie de remords à l'idée que je n'avais pas bon goût. J'espère que tu t'étoufferas avec mon sang, pauvre con.
    Ma répartie le fit rire de nouveau.
    - Bien envoyé, Chaton! Mais assez perdu de temps. »

    Actions sans cesse, très peu de temps mort, même durant tous les moments de sensualité, de bavardages, de plaisir. J’ai été tenu en haleine tout du long, l’humour est au rendez-vous au fil des pages, sans oublier les sarcasmes permanent entre eux deux et la maman de Cat également, elle va en avoir pour ses frais. Ce qui est vraiment bien, c’est que l’auteure à sut mettre des morceaux du passé de chacun des protagonistes pile comme il fallait. Au moment où je me posais la question, un extrait était mit en place, indiquant plus, expliquant le pourquoi le présent se déroule de telle ou telle manière. La lecture est fluide, amusante et angoissante à la fois, un peu de sexe, sans en avoir à toutes les pages, sinon j’avouerais que cela deviendrais lassant d’une part et n’avancerait pas dans l’intrigue d’autre part. Les personnages sont attachants, vraiment attachants et la fin est diabolique. 

    « Si tu t’enfuis, je te poursuivrai. Et je te retrouverai … » 

    Beaucoup d’événements dits par certaines personnes, comme cette chère mère par exemple, vont se retrouver à être contredits, des rebondissements il y en a à profusion et des renversements de situations aussi. L’amour sera au rendez-vous, mais attention, bien qu’il soit à double sens leur histoire ne va pas forcément finir comme j’aurais aimé et le final ne sera pas celui escompté. En un mot, la suite promet monts et merveilles !

    Logo Livraddict

    babelio

     

    « Le Royaume d'Arcane (David Gilson)L'interview de Lola T. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :