• Lux, tome 1 : Obsidienne (Jennifer L. Armentrout)

     

    Auteur : Jennifer L. Armentrout


    285 pages format papier

    Thème : Fantastique

    *****

    Fait partie de la série

    Lux

    de Jennifer L. Armentrout

    4ème de couverture :

    « Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge.
    Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !
    Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.
    Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?
    »

    Lux, tome 1 : Obsidienne (Jennifer L. Armentrout)

    Lux, tome 1 : Obsidienne (Jennifer L. Armentrout)

    J’ai acheté le livre il y a un petit moment, juste à cause de la couverture. J’avais déjà lu « jeu de patience » du même auteur et j’avais été emballé par cette lecture, donc au final, j’ai très bien fait de continuer ! Je trouve très belle la pierre, une couverture simple sans fioritures. J’avoue ne pas avoir lu la quatrième une fois de plus, mais je n’en ai pas honte, surtout que si j’avais lu la 4eme je ne pense pas que je l’aurais pris, trop ressemblant à beaucoup de livres sortis en ce moment et même avant. Et c'est grâce à une lecture commune sur Livraddict que je l'ai sorti de ma pile à lire.

    Petit résumé de l’histoire : Kate, 17 ans, arrive avec sa mère dans une nouvelle ville (si on peut appeler cela une ville) du nom de Ketterman. La perte du père/mari était trop forte pour que la maman reste dans leur ancienne maison. Nouvelle ville, nouveau départ, nouvelle vie, nouveaux voisins pour les deux femmes. La passion de Kate – même si cela m’a fait sourire – montre bien l’ampleur des blogs en ce moment (à croire que soit on est auteur, soit blogueur soit, enfin vous m’avez compris je pense = identification :p) Je sais ce n’est pas réellement français, mais pour une fois, je vais l’indiquer ainsi. La rencontre avec Daemon est quelque peu explosive. Ce dernier a certes un beau corps et tout ce qui va avec, sauf le caractère de cochon qui devait être dans le paquet surprise du packaging. " Beau visage. Corps parfait. Caractère de cochon. C'était un peu la sainte trinité du mec canon" Ce n’est pas moi qui le dit, mais Kate. En même temps, il serait gentil, tout mignon, tout beau, l’intérêt du livre m’aurait échappé. Là au moins, nous avons de sacrées joutes verbales à couper au couteau. Daemon est très protecteur envers sa sœur jumelle Dee, la famille est sacrée et quiconque viendrait empiéter sur son territoire serait mis à mal, comme en témoigne Kate régulièrement. Elle est nouvelle donc une intruse et forcément dans le paysage de l’apollon cela ne se passe pas comme il le voudrait.

    Entre Kate et Dee, une véritable complicité s’installe de suite. Les deux jeunes femmes s’adorent, même si Dee semble vouloir lui faire des secrets, mais quand ce n’est pas l’une c’est l’autre qui s’y met. Dee est impulsive, adorable, surprenante, joyeuse à l’excès et disons que son espèce est très différente des humains, tout comme son frère, ben entendu. L’amitié entre les deux jeunes filles est mise à mal par ce cher jumeau qui fait tout pour les éloigner l'une de l'autre. Les personnages ont du caractère, il n’y a pas d’autres mots pour l’écrire. Lorsque Kate va apprendre qui ils sont, elle ne va pas sauter de joie, comme dans certains livres où l’héroïne trouve tout normal, elle va avoir peur, se poser des questions, en poser un certains nombre, réfléchir, en bref, elle est réfléchi et ne fonce pas toujours tête baissée dans les ennuis. J’ai bien dit pas toujours, car pour sauver son amie, elle sera capable de se mettre en danger exprès pour faire diversion. Daemon est vraiment un sale type en façade, sarcastique à souhait, une langue acerbe, mais lorsqu’il laisse apparaitre son vrai visage, il est adorable, ce qui ne dure vraiment pas longtemps. Il a beaucoup souffert de la perte d’êtres chers et je comprends tout à fait qu’il soit méfiant envers la nouveauté, envers les autres qui ne font pas partie de sa famille, mais au bout du compte, ne perdrait-il pas quelque chose d’important en se refermant ainsi ?

    D’autres personnages m’ont fait rire dans un sens ou dans l’autre dans l’histoire. J’ai adoré détester Simon, ce joueur de pacotille qui ne connait pas les limites de son propre corps, pensant que celui des femmes est le sien. La mère de Kate même en second plan n'est pas en reste, son sentiment de ne pas savoir quoi faire pour être plus présente avec sa fille est bien ressenti. Concernant Ash, cette jeune fille qui ne mâche pas ses mots toujours collée à Daemon, je suis mitigée. Je ne sais pas trop quoi en penser. Lorsque le livre est fermé, je me suis dit que les choix sont vraiment très limité et ses réactions, même si la jalousie entre en compte, sa sécurité et celle des siens passe avant ceux qu’elle en connait pas. Par contre j’ai adoré Baruck, un bon gros vilain, un vrai méchant, sans oublier ses frères bien entendu, mais ces derniers ne sont que des quantités négligeables. Baruck donne ce sentiment d’insécurité, de peur, de suspense dans le livre, ce qui apporte un plus à l’intrigue. Je pourrais continuer avec d’autres, comme le professeur, mais il y en a quelques uns à découvrir sur place.

    J’ai beaucoup aimé le lire d’une manière générale, même si certains passages m’ont parus assez étranges, surtout au niveau des explications de Daemon sur certains points – oui je reste dans le vague pour éviter de vous raconter ce qui se passe – mais à part ce moment, j’ai trouvé les personnages qui agissaient comme si nous nous trouvions dans la réalité. Les personnages ne sont pas ensemble dès les premières lignes, ce qui est rafraichissant, enfin une relation qui se fera ou non, mais en tout cas réaliste. Les secondaires sont présents, pas besoin de se demander s’ils font tapisserie ou non. Ce livre m’a surprise, de part les scènes, les dialogues, les protagonistes, le contexte, autant dire par le tout. De l’inattendu, de l’amitié, de l’amour, des mesquineries, beaucoup d’émotions. Vous m’avez compris, jetez-vous dessus ! Un question : A quand la suite ?

    Je vous laisse en compagnie d’un passage qui m’a bien fait rire (il y en a beaucoup, mais je ne vais pas mettre tout le livre non plus :p)

    « Il haussa les épaules.
    - Suis-moi. Allons marcher un peu.
    Je l’observai avant de considérer ma robe.
    - il est un peu tard, tu ne crois pas ?
    - Je réfléchis et je m’exprime plus clairement quand je marche. (il me tendit la main) Sinon, je me transforme en super salaud et je sais que tu n’aimes pas beaucoup cette facette de ma personnalité.
    - Ah, ah.
    J’examinai sa main tendue. Mon cœur s’était subitement emballé.
    - En tout cas je ne te prendrai pas la main.
    - Pourquoi pas ?
    - On ne va pas se tenir par la main alors que je ne t’apprécie même pas.
    - Aie. (Il se toucha la poitrine en grimaçant). Tu me blesses.
    Mouais. Il fallait qu’il prenne des cours de comédie.
    - Rassures-moi, tu ne compte pas m’abandonner dans les bois ?
    - ça serait la vengeance parfaite, mais je ne ferai jamais ça. Je doute que tu survivrais très longtemps sans quelqu’un pour venir te sauver.
    - Merci pour la confiance, ça fait plaisir. »

     Logo Livraddictbabelio

    Avis de mes partenaires :

    Immortel, tome 1 (Claire Wallaert)Défis sur Fb


     

    « Lux, série (Jennifer L. Armentrout)Au seuil de l'instant (Christine Béchar) »

  • Commentaires

    16
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 09:09

    Franchement, je me suis bien éclatée avec un bon humour :p

    15
    Mardi 2 Décembre 2014 à 14:13

    Ce roman fait parti de mes envies...
    Et j'avoue que après ta chronique ça me donne encore plus envie de lire.
    Je crois que je me ferai plaisir ce mois-ci happy

     

    14
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 14:28

    Dis-toi que les commentaires c'est toujours le moi déluré, euh non les autres délurés :p

    Mon coup de coeur c'est vraiment pour barruck, mdr, mais il y aura forcément d'autres méchants pas vrai? winktongue En tout cas, contente que ton coeur de midinette a été prit en flagrant délit de volage, bon le mien c'est une vraie pierre xD

    13
    klo
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 11:53

    Xpdr j'aime autant ta chronique que les commentaires :D Il est vrai que le charme premier est sans conteste Daemon ^_^et l'humour qui va avec. Pas de coup de coeur pour moi mais c'est vrai que c'est surprenant et divertissant :D et puis mon coeur de midinette a voltigé loool


    Merci de l'avoir lu avec moi :)

    12
    Lundi 17 Novembre 2014 à 14:30

    Encore heureux, au moins on ne se bat pas :p et puis, il a pas l'air de ressembler à Hugh trop jeune,sarcastic, allez à plus tard winktongue

    11
    Lundi 17 Novembre 2014 à 14:27

    Exactement, ma chère Gaby chérie ;) il en faut pour tous les goûts !! 

    10
    Lundi 17 Novembre 2014 à 14:21

    A mais chacun sa manière de voir ma cher francesca :p en tout cas il y en a pour tout le monde et tous les gouts ^^

    Cassie, je suis d'accord avec toi, j'espère que la suite ne tardera pas de trop :)

    9
    Lundi 17 Novembre 2014 à 12:40

    j'ai bien aimé ce 1er tome, vivement la suite ;)

    8
    Lundi 17 Novembre 2014 à 11:06

    mdr !! ok pour Dee :) et les méchants :p mais Daemon d'abord :p 

    7
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:54

    Les méchants, Dee et après Daemon xD

    6
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:53

    Mdr !! le reste ? quel reste ? 

    5
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:49

    Hum oui, Daemon doit y être pour quelque chose, mais j'ai surtout apprécié le reste lui c'est pas vraiment mon préféré :p

    4
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:37

    C'est parce qu'on l'a placé toutes les deux dans le "coup de coeur" je pense ;) C'est l'effet Daemon <3

    3
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:32

    Pour une fois que tu n'as rien à rajouter, habituellement on se complète, ça va plus ça :p

    Merci, je met le lien de suite :) et vais lire surtout sarcastic

    1
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:27

    j'ai absolument rien à rajouter ! tu as tout dit !! Le passage que tu as indiqué, j'ai bien ri aussi, mais c'est vrai que Daemon, niveau sarcasme il a la palme d'or ! mais c'est un personnage intéressant. Ils ne tombent pas dans les bras de l'un et l'autre de suite. Ca se joue progressivement et même à la fin, ben finalement, on reste dans le flou, parce que c'est comme ça que ça doit être... Pourtant, il y a pas mal d'indications qui vont dans l'autre sens. 

    Jolie chronique ! j'aurai pas fais mieux je pense ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :