• Blutsauger, Buveurs de sang, trilogie

    Blutsauger, trilogie complète

    Auteur : Astrid Lafleur (Ed. Rebelle)

    Date de publication : 14 Mars 2013

     

    4ème de couverture :

    Depuis plus d’un siècle, Krista combat ceux qui ont fait d’elle une hybride.

    Née sorcière et transformée contre son gré en créature de la nuit, pour assouvir sa vengeance, elle n’a de cesse de poursuivre les vampires qu’elle considère comme responsables.

    Se soumettre ou mourir, elle ne leur laisse aucun autre choix, et Krista ne faillit jamais.

    Mais quand le destin met sur son chemin des êtres avec qui elle n’aurait jamais pensé collaborer, c’est toute son existence qui s’en retrouve bouleversée…

    Krista va devoir changer son fusil d’épaule, mais à quel prix ?

    Fait partie de la trilogie Le choix d'une vie (Astrid Lafleur)Blutsauger, Buveurs de sang, trilogie

    Bien, comme je l’avais mis en ouverture sur la page qui regroupe ces trois volumes, Blutsauger reprend les deux premiers tomes de « Le choix d’une vie » pour donner un terme à cette trilogie en un seul volume. Je vais passer rapidement sur les deux premières parties que comporte donc ce livre, vu qu’il à déjà été chroniqué. La première partie se trouve sous « le choix d’une vie » et la deuxième sous « Rattrapés par le passé »

    Les prénoms ont été changés, mais l’histoire est exactement la même. Kay, Meven et Gaïa sont devenus Krista, Christoph et Gretchen. Je pense que le fait d’avoir changé les prénoms à posé un problème, car nous nous retrouvons avec deux Gretchen, une Sarah/Raphaëlle, puisque Sarah est vraiment devenue Raphaelle à un moment pour redevenir Sarah. Krista est une hybride, sorcière/Vampire et avec ses amis, Christoph un vampire et Gretchen une sorcière, dans la première partie vont se découvrir des doubles humains : Kyara, Gwen et Marco, devenus Lilly, Mia, Leo étudiants en Allemagne. Ils vont être dans l’obligation de faire un choix et ‘détruire’ le double qui ne pense pas vouloir rester dans une réalité alternée dirais-je pour mieux le formuler.

    Ensuite vient la deuxième partie, où l’on se retrouve uniquement avec Krista, Gretchen et Christoph, contre Zsolt (qui s’appelait avant Drake). Je trouve que les prénoms originaux étaient mieux que ceux-là, mais bon passons sur ce sujet. Zsolt est le créateur de Krista et va tout faire pour vouloir la récupérer. Vu son âge avancé et le fait qu’il est un grand psychopathe de première, la deuxième partie est malheureusement longue, pas ou peu d’actions, mais tout cela je l’ai déjà écrit dans ma première chronique.

    J’en viens à la troisième et dernière partie, celle dont j’attendais avec impatience la sortie et qui est arrivé ainsi. Elle est courte… A peine une centaine de pages, qui m’ont laissé perplexe. Pas à cause de la fin qui à été choisie par l’auteure, mais plutôt la manière dont j’ai comme l’impression que cela à été comme qui dirait baclée. Autant la seconde partie était longue, attendre de savoir s’ils vont bouger des maisons/appartements pour faire quelque chose, autant là, aucun des camps n’arrêtent de bouger, mais ça va trop vite, pas le temps de souffler entre les pages et la mort de certains personnages est écrite en moins de dix lignes… Pour des personnages principaux, je trouve pour ma part, que cela viendrait plus du "j’ai besoin de terminer cette trilogie au plus vite".

    J’avais adoré le premier livre, donc la première partie, même s’il y avait des tournures de phrases étranges, ou de petites incohérences, mais en le relisant complètement sous le format Blutsauger, je suis déçue, réellement. Au moins la fin est une vraie fin pour tous les personnages qui ont été cités dans le livre, que se soient des humains, ou des vampires, des loups et autres créatures, mais, au lieu d’avoir une ascendance du début à la fin, j’ai ressenti un tracé plat, surtout que Krista ne fait que se plaindre régulièrement et n’avancent pas, elle ne fait que baisser les bras et j’avoue que sa propre fin ne m’a rien fait, je me suis même dit bien fait vu sa façon d’être.

    Quand aux autres personnages, ils m’ont donnés l’impression de suivre comme des moutons sans avoir de véritables idées propres, de caractères. Par exemple Christoph est un vampire très vieux, mais à part ses pouvoirs qui grandissent comme par enchantement, il n’a pas l’expérience d’un vieux vampire, que se soit en geste ou en parole. En comparant avec certains personnages d’autres séries, Christoph donne l’impression d’être un vampire de moins de cent ans. Je pensais que les personnages évolueraient, mais ils sont restés tels que du début à la fin et c’est dommage vu tout ce qu’ils ont dû traverser comme épreuves.

    Ce qu’il manque se serait plus de recherches au niveau des situations, donner un plus aux personnages, pour ma part. Et faire mourir des personnages oui, mais pas aussi rapidement pas en moins d’une page pour trois des principaux. Pour ma part, je ne le recommanderais pas, trop peu de positif pour beaucoup trop de négatif, ce qui est dommage, car le début était nouveau, même s’il y avait des maladresses, et la fin qui coupe l’herbe sous le pied, mais entre les deux, il manquait beaucoup trop de petits plus. (actions, vrais dialogues, plus de caractères pour des vampires si âgés, plus de caractères tout court pour les personnages qui se font abattre au lieu de se rebeller…)

    Logo Livraddict

    babelio

    « Rencontre avec Angélique FerreiraLa première goutte de sang (Jeaniene Frost) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :