• Hello les mordus

    Et oui, je dois déjà être sur la route, hum, non, vu l'heure à laquelle je vais faire sortir cet article, je serais dans ma chambre d’hôtel, oups pardon, d’hôpital. Et oui, j'arrive à me dédoubler (enfin presque, j'aime cette plateforme, on peut faire sortir les articles quand on veut sans être derrière, suffit juste de décider la date et l'heure :p)

    Enfin voila, j'avais envie de vous laisser un petit message, car en plus, demain c'est mon anniversaire (le 22/11) une bonne date je dis ! Et pour une fois je ne verrais pas passer cet anniversaire, ouiiiiiiiiiiii (aurais-je oublié de vous dire que mon opération concerne mes yeux?) Donc vous comprenez bien que je ne serais pas présente sur la toile durant... 15 jours au grand maximum (sauf si des complications intervenaient, mais euh non, pas envie d'en avoir et puis quoi encore?)

    Enfin tout cela pour vous dire que je dois être dans la chambre en train d'attendre, ou bien dans le couloir froid et mal éclairé de la morgue, euh non pardon, pour entrer dans le bloc :p Dommage, je n'aurais pas mon anesthésiste de la dernière fois, il ressemblait au Père Noël, j'aurais pu lui refiler ma liste :/

    Allez à bientôt!

    Bisous mes petits mordus :p


    2 commentaires
  • A partir de 10 ans
      (ce qui n'était pas indiqué sur l'affiche de notre cinéma...)

    Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. C’est du moins la légende à laquelle les gens de Cheesebridge ont toujours cru. En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces. Les Boxtrolls ont élevé depuis le berceau un petit humain orphelin OEuf, comme l’un  des leurs, explorateur de décharge et collectionneur de détritus mécaniques. 

    Ils deviennent soudainement la cible d’un infâme dératiseur Archibald Trappenard qui voit dans sa disposition à éradiquer les trolls son ticket d’entrée au sein de la bonne société de Cheesebridge. La bande de bricoleurs au grand coeur doit alors se tourner vers celui dont ils ont adopté la responsabilité, ainsi qu’une jeune fi lle de la haute qui n’a pas froid aux yeux, Winnie afin de concilier leurs deux mondes, au gré des vents du changement... et du fromage...

    Un peu de blabla...

    Mardi dernier, le 11 novembre, mon fils a eut envie d'aller voir ce dessin animé, qui passait encore dans notre vieux cinéma, yes! Déjà, nous sommes arrivés à l'heure, youpi, pour une fois que nous pouvons voir les bandes annonces avant, ainsi, il a déjà repéré un autre, dont j'ai oublié le nom, mdr.

    Bref, le début commence par une nuit pluvieuse, sombre et un horrible personnage fait son apparition et là... une petite fille d'environ 4 ans qui se met à hurler à la mort, à pleurer. Son cher papa la sort pour la calmer et revient bien 10 minutes plus tard. Je regarde mon fils et non, pas de soucis, il regarde sans avoir peur.

    Voici le personnage en question :

    #11 Une journée... avec les Bostrolls !

    Imaginez-le sur un grand écran, dégoulinant d'eau et le sourire en moins et pensez à une enfant de 4 ans qui le voit pour la première fois. Une voix difforme, un regard exécrable, des mots pas gentils du tout (terme de mon fils) et surtout une apparition distinguée de peur! Cet Archibald Trappenard est LE monstre de Cheesebridge!

    L'histoire est pas mal, un bébé est "enlevé" par les Boxtrolls, c'est la chasse à ses créatures qui ne font de mal à personne, mais ils sont différents. Mais derrière tout cela, le Mal en personne en l'homme de Trappenard, ne s'arrête pas à de simples arrestations et l'aventure continue.

    J'ai eut un peu de mal avec le graphisme, un je-ne-sais-quoi qui m'a gêné, mais une belle morale sur les différences de chacun et le partage du fromage :p

    Je vous laisse en compagnie de la bande annonce, autant que vous regardiez s'il tentera vous ou l'un de vos enfants !

     

     

    Titre o

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique