•  

    Photo

    Le « Top Ten Tuesday » est un rendez-vous à la base lancé par The Broke and the bookish, et il est reprit en français par Iani. Il est maintenant repris par Frogzine.

     

    CETTE SEMAINE LE THÈME EST :
    Les top 10 du KIT de Survie pour aller dans un salon du livre.

     

    Un kit de survie pour les salons du livre ? Disons plutôt pour ma part une liste qu'il ne faut pas que j'oublie ! J'ai déjà fait quelques salons, pour ne pas dire plus que les doigts de la main et j'avoue oublier toujours quelque chose, mdr, sinon cela ne serait pas drôle. Alors, voici ma "liste" du moment (et il est tôt ce matin pour avoir les idées claires :p)

     

    1 - Sac à dos (ou sac bandoulière) histoire d'avoir les deux mains de libre. Pour retourner les livres et ainsi lire les résumés, pour prendre des photos, tendre des objets à offrir (on revient là-dessus plus tard)...

     

    2 - Un beau carnet : oui car même si j'aime beaucoup les auteurs, mon banquier lui beaucoup moins. Donc je suis dans l'obligation de faire un choix et comme certains auteurs j'ai déjà les ebooks, autant demander (gentiment) une dédicace sur un beau carnet où il y aura plus tard la photo !

     

    3 - La carte bancaire (ou alors des espèces) c'est ce qui fonctionne le mieux pour acheter (et celui qui n'est pas d'accord... OK, c'est bon, tout le monde pense la même chose)

     

    4 - Les fameux objets à offrir. Dans mon cas, depuis mon tout premier salon du livre, je ramène avec moi des marque-pages, des petites cartes, etc... pour les donner aux auteurs d'une manière générale, mais aussi à d'autres blogueurs avec qui je discute régulièrement. Je n'attends rien en retour juste un sourire et ceux qui me connaissent le savent parfaitement.

     

    5 - Une petite bouteille d'eau. C'est pas tout cela, mais à force de discuter, cela donne soif, donc il vaut mieux être préparé et en avoir une sur soi, autrement obligé de sortir d'une queue pour aller boire... ça non !

     

    6 - Appareil photo (ou super téléphone qui fait des photos de la mort qui tue) Pas besoin d'explication, tout est dit :p

     

    7 - Un ou deux livres (ou trois ou quatre selon votre sac et l'envie d'en avoir des nouveaux dedans) Personnellement, je ne rachète pas les livres que j'ai déjà dans ma bibliothèque, donc j'essaye d'optimiser au mieux la place pour pouvoir en amener un ou deux afin de recevoir une jolie dédicace.

     

    8 - Des crayons ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis déjà vu devant un auteur et crac ! Le stylo qui s'est fait la malle, qui a coulé, qui est mouru :/ Sans oublier que si votre téléphone n'a plus de batterie, pour noter des numéros c'est plus pratique avec un stylo ^^

     

    9 - Un chargeur de batterie. On vivait bien sans à une époque pas si lointaine, mais l'avoir sur soi est une bonne chose. Les trajets en train (même si la plupart on de quoi charger si on a pensé à son chargeur sur secteur bien entendu), en métro, en vélo, peu importe, des endroits où nous ne pouvons pas remettre un petit coup de peps à notre téléphone. Donc j'ai toujours le mien, plat, efficace et prêt à dégainer ! (Il faut penser juste à l'avoir rempli avant)

     

    10 - LA liste ! Oui, vous savez la fameuse liste des auteurs à voir, avec les jours, les horaires, les livres. C'est utile même si dans ce cas il vaut mieux également une bonne paire de chaussures sinon bonjour les dégâts !

     

    Voilà vous savez tout ce à quoi j'ai pu penser ce matin et les autres jours. Et vous ? Il y a quoi de différent ?

    Bonne journée mes mordus :)

     

     

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  •  

     

    Photo

    Le « Top Ten Tuesday » est un rendez-vous à la base lancé par The Broke and the bookish, et il est reprit en français par Iani. Il est maintenant repris par Frogzine.

     

    CETTE SEMAINE LE THÈME EST :
    Les 10 livres lus qui nous ont été chaudement conseillés

     

    Malgré les recommandations, je ne lis pas forcément donc je ne pense pas en avoir 10, mais voyons voir cela. Il y a ceux que j'ai adoré et d'autres beaucoup moins, mais c'est le jeu !Comme toujours il suffit de cliquer sur l'image pour tomber sur l'avis :)

     

       
    « Pour manifester leur soutien à la lutte contre le cancer du sein, vingt-trois auteurs se sont mobilisés pour vous proposer ce recueil de nouvelles et poèmes.
    Du contemporain, de la fantasy, un scénario, des poèmes et acrostiches... il y en a pour tous les goûts !
    100% des bénéfices de la vente de ce recueil seront reversés à l'association Étincelle qui veille au bien-être des femmes victimes du cancer du sein.
     
    »

     

     
    « Hey, salut, moi c'est Quentin, 17 ans. C'est ma dernière année de lycée et la première de ma petite sœur Geneviève. C'est une année importante pour mon avenir : Bac, choix d'études... Pourtant, ce n'est pas ma priorité, même si c'est celle de mes parents. Non, en fait, je suis juste amoureux. Tout pourrait être simple si seulement ce n'était pas un garçon, et pire, mon meilleur ami Emmanuel. J'ai enfin décidé de me déclarer et autant vous le dire, c'est la panique !
    Personne ne connaît mes penchants et ça me tiraille. En plus, Geneviève s'est entichée d'un voyou, Michel, à la sale réputation. Si mon père l'apprend, c'est la fin.
    Entre les cours, les amours, ma sœur, le club de handball dont je suis le capitaine, je ne sais plus où donner de la tête. L'année commence à peine et tout est déjà compliqué. Mais il parait que c'est ça devenir adulte.
    Une romance contemporaine Young adulte à fleur de peau où les états d'âme de Quentin sont livrés à cœur ouvert.  »  

        Our Unknown Feelings (Charlie Audern)

     

     

    Laurelenn  
    «   Laurelenn est une étudiante comme une autre, à un détail près, … elle est métamorphe. La nuit venue, elle se transforme en chatte pour vagabonder et espionner la vie nocturne de ses voisins. Un soir, elle assiste à une étrange scène qui va bouleverser son existence … un meurtre. A partir de ce jour, plus rien ne sera comme avant. Elle va devoir fuir et recommencer une nouvelle vie pour ne pas tomber entre les « griffes » des assassins qui la recherchent…»  

     

    "Jane le sait : lord Matthew peut être dur. Cassant. Impitoyable avec ceux qu'il pense faibles.

    Pourtant, lorsqu'elle l'a trouvé, affreusement blessé, dans l'hôpital où elle travaille, et qu'elle l'a veillé jour et nuit, c'est lui qui, les yeux protégés par un bandage, se trouvait à sa merci. Lui, l'homme à la réputation sulfureuse, qui la suppliait de le laisser toucher son visage, sa peau, ses lèvres, son corps tout entier, comme si ces gestes troublants avaient le pouvoir de le ramener à la vie.

    Alors aujourd'hui, même s'il a recouvré la vue et risque de la trouver laide, comparée à ses nombreuses maîtresses, même s'il est redevenu l'aristocrate arrogant dont les frasques libertines défrayent la chronique mondaine, Jane est décidée à se livrer à lui, corps et âme.

    Un choix insensé qui pourrait la détruire, mais devant lequel elle ne reculera pas. Car à l'instant où Matthew a posé les mains sur elle, elle a su qu'elle avait trouvé son maître..."

      

       

     

       
     
     
    « Parce qu'il croit avoir perdu à jamais lady Anaïs, la femme qu'il désire plus que tout au monde, lord Lindsay s'est laissé emporter entre les bras d'une autre maîtresse, aussi voluptueuse mais autrement dangereuse : l'opium.

    Semblables à de langoureux baisers, ses volutes sensuelles caressent son visage et se posent sur ses lèvres, l'emportant vers des cimes inexplorées.

    Et quand survient l'extase, le rideau de fumée se déchire, et, le temps d'un rêve, il possède en imagination la belle Anaïs... »  


     

     
    « Leila détient un pouvoir terrifiant : elle voit les secrets les plus sombres des gens qu'elle touche.

    Raison pour laquelle des créatures de la nuit l'enlèvent et la forcent à entrer en contact télépathique avec le plus célèbre vampire du monde.

    Lorsque Vlad et Leila se rencontrent, la passion menace de les consumer... Mais un vieil ennemi du vampire, rôde dans l'ombre, bien déterminé à les voir littéralement brûler. »  

     
      Le Prince des Ténèbres, tome 1 : La Mort dans l'âme
    Raven Hale, maitre de lumière, tome 1 : âme soeur (Françoise Gosselin)  
    «  Issue d'une puissante lignée de sorcières, dont la première de mon clan doit ses pouvoirs à un Archange, je parcours les rues de Glowdale toutes les nuits à la recherche de ceux qui utilisent à tort leurs pouvoirs. Ma vie était toute tracée, réglée à la minute près, lorsque tout a basculé. Il me cherche, je le sens. Il a frôlé mon esprit cette nuit-là, sauf que je ne peux plus reculer : je dois agir. Non seulement je ne peux plus faire comme s'il n'existait pas, mais en plus il apporte tout son lot de problèmes. Et des problèmes, ce n'est pas ce dont j'ai besoin en ce moment. Les surnaturels me craignent : je ne suis ni gentille ni accommodante. Ils m'appellent l'Exécutrice ; mon nom est Raven Hale ! » 
     «  Quand l’enfer est venu du ciel sous la forme de pluies de météorites, personne ne s’y attendait vraiment. Une déferlante de zombies enragés a ravagé tout sur son passage et chacun a survécu comme il a pu de son côté. Mais pour combien de temps encore ? »    

    fond 22(01-28-17-52-15)  
     
    « Laeta, une belle et jeune esclave, est vendue à Rodar, un trafiquant. Elle noue rapidement une relation consentie avec son maître, qui l'emploie comme fille de joie à La lune dans l'eau, une taverne mal famée. La jeune femme se révèle avoir plus de talents que ceux d'une simple courtisane…

    Offerte pour un mois à un sergent de la garde, elle se retrouve au cœur d'une étrange série de meurtres, au sujet desquels il doit enquêter : un loup-garou semble à l'œuvre. Laeta, qui n'est pas auprès du jeune sergent par hasard, le séduit et se prend à son propre piège, elle en tombe amoureuse.

    Prisonnière de ses amours antagonistes et de sa condition d'esclave, Laeta pourra-t-elle percer un mystère qui s'épaissit aussi sûrement que les brumes du lac ? De ses amies, de ses amours, et de sa propre existence, que pourra-t-elle sauver lorsque le péril se révélera et menacera tous les comtés du nord ? »  


     
    « Puis elle le vit. L’individu qui l’observait se tenait en retrait, à l’opposé de la pièce. Il ne cherchait pas à se fondre dans l’assemblée des gens bien nés. D’ailleurs, ceux-ci l’évitaient. C’était presque imperceptible, mais le flot des civilités s’écartait de lui dans une valse consommée. »

    En cet été 1814, Marie-Constance de Varages, marquise du bourg d’Allemagne, et son héritière, Anne-Hélène, sont conviées au bal du comte de Forcalquier. Si une telle invitation ne se refuse pas, la marquise est inquiète. Quelques mois auparavant, sa fille a souffert d’un mal funeste et été sauvée in extremis. Depuis, elle n’est plus tout à fait la même…

    Quelle est donc cette ombre qui plane sur Anne-Hélène ? Et pourquoi le mystérieux Lazare, baron d’Oppedette, semble-t-il soudain subjugué par la jeune débutante ?.

     
     
      Le gardien de la source (Vanessa Terral)

     

    Bonne soirée mes mordus :)

     

     

    Partager via Gmail

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique